Packard Bell Easynote Butterfly S : un ultrafin sobre sous Calpella

05 juillet 2010 à 17h13
0
Packard Bell annonçait à son tour la semaine dernière le renouvellement de sa gamme d'ordinateurs portables. Entre autres nouveautés, la filiale d'Acer a notamment lancé l'EasyNote Butterfly S, avec le « S » de slim (fin), qui met l'accent comme son nom l'indique sur sa faible épaisseur, de seulement 1,9 cm.

Le Packard Bell EasyNote Butterfly S s'articule comme la plupart des ordinateurs du segment ultrafin autour d'un écran WXGA à rétro-éclairage à LED de 13,3 pouces, et abrite une plateforme Calpella. On retrouve donc un processeur à basse tension d'Intel (Pentium U, Core i3, Core i5 ou Core i7 UM), de la mémoire vive DDR3 et la puce graphique intégrée Intel GMA 4500MHD. Celle-ci sera éventuellement épaulée en option d'une puce graphique dédiée Nvidia GeForce G 310M, avec la fonction de bascule automatique Nvidia Optimus.

Livré en option avec une batterie à 9 cellules, cet ordinateur portable atteint 9 heures d'autonomie et un poids relativement raisonnable de 1,75 kg. Il sera commercialisé à partir du mois d'aout au prix public de 750 euros en configuration standard, pour l'heure non détaillée.

01E0000003352592-photo-packard-bell-easynote-butterfly-s.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top