La plateforme Sorare mise en garde par l'Autorité nationale des jeux

31 juillet 2022 à 10h30
1
Sorare FFF

L'étau se resserre autour de Sorare. La plateforme de NFT spécialisée dans le sport vient de recevoir un avertissement de l’Autorité nationale des jeux (ANJ). 

BFM Business rapporte que la plateforme de cartes de football virtuelles va devoir prouver qu’elle ne peut pas être considérée comme un site de paris sportifs et qu'elle peut donc être exemptée de la régulation de cette instance. 

Sorare dans le viseur de l'ANJ

Sorare a jusqu’à l’automne pour apporter des preuves et arguments tangibles. La plateforme permet en effet d’acheter des cartes virtuelles de joueurs de football sous forme de NFT dont les prix varient en fonction de leur rareté. Les utilisateurs peuvent donc spéculer sur leur hausse selon la notoriété estimée du sportif. Ces mêmes cartes peuvent ensuite être utilisées lors de tournois virtuels durant lesquels les participants peuvent gagner des prix en fonction des performances et statistiques des joueurs en match réel. C’est avant tout cet usage qui alimente les doutes de l’ANJ. 

« Nous avons déjà reçu une série d’arguments de leur part, sur lesquels nous conservons de sérieux doutes. Nous attendons de voir à la rentrée ce que les représentants de Sorare vont nous présenter. Si cette difficulté venait à persister, nous serions amenés à prendre une position », a prévenu le régulateur. En octobre dernier, l’équivalent britannique de cette instance a également ouvert une enquête sur la start up valorisée à 4,3 milliards de dollars pour les mêmes raisons.

Cette menace pourrait avoir de grosses conséquences sur la plateforme de NFT. Si elle venait à être qualifiée en tant que plateforme de paris sportifs, Sorare devrait alors soumettre une demande pour devenir un opérateur en ligne agréé, comme Winamax et consorts. Le site devrait alors faire face à une fiscalité plus importante et contrôler l'identité de chaque utilisateur afin d'interdire formellement l’accès aux mineurs.

Source : BFMTV

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
pecore
Bien que rien ne me ferait plus plaisir que de voir une plateforme de vente de NFT (ou deux, ou cent) trainée sur le banc d’infamie et/ou contrainte de fermer, je ne comprend pas en quoi la vente de NFT peut être assimilée à des paris. À de la spéculation, oui, sans doute et c’est vrai que la différence est subtile, mais ce n’est malgré tout pas la même chose.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

La mémoire Micron GDDR6X à 24 Gbps entre en production de masse
La DDR5-6000
Stadia permet à ses joueurs de streamer un jeu en petit comité
Cet ancien employé de Twitter espionnait les utilisateurs pour le compte de l'Arabie saoudite
Cyberharcèlement : en Europe, les parents protègent moins leurs enfants que dans le reste du monde
Apple déploie la 3e bêta publique d'iOS 16, d'iPadOS 16 et de macOS Ventura
Google veut faire de votre TV votre coach sportif
Taïwan a subi un pic de cybermenaces en marge de la visite de l'Américaine Nancy Pelosi
Ce vidéoprojecteur sera parfait pour vos soirées d'été !
Samsung annonce les Galaxy Watch 5 et ses Gala Buds 2 Pro
Haut de page