Puma lance sa première montre connectée, et choisit l'Empire State Building pour la présenter

15 novembre 2019 à 15h16
0
puma-montre-connectee-couv.jpg
© Puma

L'équipementier allemand a organisé une session d'entraînement un peu particulière pour présenter sa smartwatch, disponible depuis le 14 novembre.

Pour se lancer symboliquement sur le marché des montres connectées, Puma a choisi un lieu qui fut exceptionnellement innovant en son temps, l'Empire State Building de New-York, plus haut immeuble du monde durant plusieurs décennies. La firme y avait convié journalistes, influenceurs et athlètes, pour la plus haute session d'entraînement new-yorkaise et ainsi présenter en grande pompe sa toute première montre connectée.

Avec du Snapdragon 3100 intégré

Commercialisée depuis le jeudi 14 novembre au prix de 279 euros et disponible en trois coloris (blanc, noir et jaune), sur le site officiel de Puma ainsi que chez différents distributeurs, la montre connectée de la société allemande, troisième équipementier sportif derrière Nike et Adidas, fonctionne grâce au système d'exploitation de Google, Wear OS. Du côté du processeur, elle embarque le récent Snapdragon 3100 de Qualcomm, qui équipe déjà la Fossil Sport. Notons qu'elle est compatible avec les smartphones Android et iOS.


Avant tout destinée aux sportifs, qu'ils soient confirmés ou du dimanche, la montre présente un design élégant, avec un boîtier en nylon ajouré et aluminium, et un bracelet en silicone, prévu pour favoriser l'adhérence au poignet sans souffrir de la transpiration pendant l'effort. Précisons qu'elle est étanche et submersible jusqu'à 50 mètres de profondeur.

Une montre aux multiples fonctionnalités, qui peut aussi servir de moyen de paiement

Outre l'application gratuite de fitness Pumatra, l'équipementier fait la promotion de son application destinée aux montres intelligentes, Pumatrac, qui permet de suivre ses courses en extérieur, en intérieur, et qui mesure en continu des éléments comme la distance parcourue, la durée, les calories brûlées et le rythme cardiaque. Grâce à elle, vous pouvez laisser votre mobile au chaud dans votre chambre.

puma-montre-connectee-pose.jpg
© Puma

Le cadran de la montre est interactif. Il peut, par exemple, se remplir de cellules vertes dès lors que vous vous approchez de votre objectif quotidien d'activité. Il est aussi personnalisable. Vous pouvez, par exemple, directement y télécharger des photos auxquelles vous tenez, depuis votre compte Facebook ou Instagram. Elles seront affichées sur la montre connectée et vous accompagneront en toute circonstance. Sympa, en cas de coup de mou.


Concernant ses autres activités, la smartwatch de Puma propose un suivi GPS intégré, qui permet de connaître sa position en temps réel, sans avoir à se coltiner son mobile, ainsi qu'un point météo actualisé. Elle intègre également l'Assistant Google ainsi que l'appli Google Fit, et peut être reliée à votre compte Spotify pour écouter de la musique en pratiquant.

Autre détail non négligeable, une puce NFC a été intégrée à la montre, ce qui vous permet, via Google Pay, de transformer la montre en moyen de paiement. Bien pratique lorsque vous avez oublié d'acheter votre Powerade goût cerise la veille.

empire-state-building-puma.jpg
L'Empire State Building, aux couleurs de Puma (© Puma)
Modifié le 15/11/2019 à 15h52
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va cesser définitivement ses activités cette nuit
Convention citoyenne pour le climat : Macron promet 15 milliards d'euros et des réponses
Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
L’iPhone 12, livré sans chargeur ni écouteurs ?
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Selon Epic Games, la PS5 est
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
scroll top