Objets connectés : les Français emballés mais pas totalement convaincus

le 17 octobre 2018 à 09:36
 0
montre connectée.jpg

Malgré une disponibilité des produits et une réelle considération de leur potentiel, les Français sont encore un peu trop réticents s'agissant des objets connectés, dont ils jugent notamment l'installation trop "complexe". Mais le phénomène est bel et bien réel.

Les Français et les objets connectés, ça pourrait être "je t'aime moi non plus". Ils en sont friands, ils savourent et observent avec attention la révolution à laquelle ils contribuent, mais il manque encore ce petit supplément d'âme qui pourrait faire qu'ils en tomberont définitivement amoureux. C'est en tout ce qu'il ressort du premier baromètre Boulanger/Ifop publié le 15 octobre sur la question. Clubic vous livre ses conclusions.

Les Français sont de plus en plus friands des objets connectés


Encore absents ou presque de notre quotidien il y a quelques années, les objets connectés sont désormais omniprésents, puisque 72% des Français affirment qu'ils sont utiles et mieux... qu'ils peuvent faciliter la vie quotidienne. Pour aller plus loin, ils sont 74% à reconnaître qu'ils constituent une véritable révolution. Cela signifie que pour les possesseurs d'objets connectés, il y a une réelle attente autour d'eux. D'ailleurs, trois Français sur dix espèrent gagner du temps grâce à ces derniers, et environ un Français sur sept réaliser des économies d'énergie.

Et les attentes autour des objets connectés évoluent clairement, à vitesse grand V même. En mars 2016 par exemple, 27% des Français envisageaient s'équiper d'une montre ou d'un bracelet connecté dans les cinq ans. En août 2018, ils sont 42% à l'envisager ! L'aspirateur robot connecté, en un peu plus de deux ans, est tout simplement deux fois plus envisagé chez les Français (18% pourraient en faire acquisition dans les cinq ans, contre 9% en mars 2016).

Mais les objets connectés ne sont pas pleinement exploités. Et pour certains, ils sont même trop compliqués à utiliser.

Profiter pleinement de son objet connecté ? Ce n'est pas encore ça...


Plus d'un Français sur deux (54%) reconnaît avoir déjà passé trop de temps à configurer un appareil connecté, et 39% renoncent même à finaliser leur achat, par crainte de ne pas réussir à le paramétrer ou à bien utiliser. 64% des personnes interrogées déclarent ne pas réellement utiliser la totalité des options proposées par un objet connecté, ne sachant pas s'en servir. Parmi elles, vous faites peut-être partie des 45% qui ont déjà demandé de l'aide à un proche pour installer l'objet.

Ces chiffres témoignent d'une réticence à laquelle ce juteux marché des objets connectés fait encore face. Mais les statistiques sont comme les records : elles sont faites pour être améliorées. Et nul doute que les objets connectés finiront par se faire définitivement une place au soleil.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Imaginé par l'autorité sanitaire américaine, le jeu vidéo One Leaves vise à exposer les dangers du tabac aux (jeunes) joueurs, et à les faire arrêter de fumer.
20:16 | Jeux vidéo
Avec bientôt cinq saisons au compteur, la série Peaky Blinders est devenu un véritable phénomène, et c'est donc sans surprise qu'on apprend qu'elle aura droit à son adaptation en jeu vidéo prochainement. S'il va falloir attendre encore un peu avant d'en apprendre plus sur le contenu du titre, nous savons déjà quels studios auront la lourde tâche de porter la licence sur consoles et PC.
La multiplication des plates-formes de téléchargement de jeux sur PC pose un certain nombre de problèmes. Parmi les plus épineux, la nécessité d’installer le lanceur spécifique à chaque plate-forme récolte la majorité des suffrages.
18:14 | Steam
Pour les amateurs de RPG occidentaux, BioWare est synonyme de souvenirs impérissables. Baldur’s Gate, Planescape Torment, Star Wars KOTOR, Mass Effect et tant d’autres sont parmi les figures tutélaires de ce genre. Ce qui n’a pourtant pas empêché le studio de connaître quelques revers ces dernières années. Entre la polémique entourant la fin de Mass Effect 3 et le semi-échec de Masse Effect Andromeda, le studio avait grand besoin de redorer son blason.
C'est lundi prochain que la marque à la pomme organisera sa keynote en direct du Steve Jobs Theater de Cupertino. Elle sera bien évidemment diffusée dans le monde entier, et les fans français de la firme dirigée par Tim Cook pourront se réunir dans la boutique des Champs-Elysées pour la suivre.
16:12 | Apple
Le groupe Volkswagen et Northvolt créent le consortium European Battery Union >> (EBU), pour participer au financement de la recherche, du développement et de la mise en œuvre industrielle des technologies de batteries.
Mais que peut bien nous réserver Samsung avec son futur Galaxy A90 ? Sur le site officiel indonésien de la marque, mention a été faite d’un écran Notchless Infinity >> réservé au terminal. Une information qui laisse entendre que l’appareil se passerait à la fois d’encoche et de trou dans l’écran destiné au capteur photo frontal.
Jeudi 21 mars, Amnesty International a dénoncé les pratiques des constructeurs de véhicules électriques.
C’est avec une certaine impatience que nous attendions de tester ce Kit HutoPi, console DIY presque "prête à l'emploi" basée sur un Raspberry Pi. Une solution qui permet de se mettre au retrogaming facilement ? C'est ce que nous allons voir.
12:08 | Raspberry Pi
En Norvège, un nombre indéterminé de Nokia 7 Plus envoyaient des données personnelles de leurs utilisateurs vers la Chine, apprend-on de la NRK. HMD Global a répondu à ces accusations au travers d’un communiqué adressé il y a quelques heures à Android Authority, qui avait relayé l’enquête du média norvégien.
11:07 | Nokia
Google lance en catimini une version web de son gestionnaire de podcasts. Le logiciel, clairement en cours de développement, ne permet que la lecture d’émissions, sans autre fonctionnalité.
Il y a quelques heures nous vous parlions de la récente adhésion de Kodi à la fondation Linux.
Une équipe de chercheurs de l’Institut de Technologie de Géorgie a mis au point une interface en réalité augmentée permettant aux handicapés moteurs de contrôler à distance un robot humanoïde dans l’espoir d’améliorer leur quotidien.
08:04 | Robotique
Chaque semaine, l'équipe Clubic vous livre un petit résumé de la semaine en 7 actualités high tech.
22/03 | Clubic
scroll top