Objets connectés : les Français emballés mais pas totalement convaincus

Alexandre Boero Contributeur
17 octobre 2018 à 09h36
0
montre connectée.jpg

Malgré une disponibilité des produits et une réelle considération de leur potentiel, les Français sont encore un peu trop réticents s'agissant des objets connectés, dont ils jugent notamment l'installation trop "complexe". Mais le phénomène est bel et bien réel.

Les Français et les objets connectés, ça pourrait être "je t'aime moi non plus". Ils en sont friands, ils savourent et observent avec attention la révolution à laquelle ils contribuent, mais il manque encore ce petit supplément d'âme qui pourrait faire qu'ils en tomberont définitivement amoureux. C'est en tout ce qu'il ressort du premier baromètre Boulanger/Ifop publié le 15 octobre sur la question. Clubic vous livre ses conclusions.

Les Français sont de plus en plus friands des objets connectés


Encore absents ou presque de notre quotidien il y a quelques années, les objets connectés sont désormais omniprésents, puisque 72% des Français affirment qu'ils sont utiles et mieux... qu'ils peuvent faciliter la vie quotidienne. Pour aller plus loin, ils sont 74% à reconnaître qu'ils constituent une véritable révolution. Cela signifie que pour les possesseurs d'objets connectés, il y a une réelle attente autour d'eux. D'ailleurs, trois Français sur dix espèrent gagner du temps grâce à ces derniers, et environ un Français sur sept réaliser des économies d'énergie.

Et les attentes autour des objets connectés évoluent clairement, à vitesse grand V même. En mars 2016 par exemple, 27% des Français envisageaient s'équiper d'une montre ou d'un bracelet connecté dans les cinq ans. En août 2018, ils sont 42% à l'envisager ! L'aspirateur robot connecté, en un peu plus de deux ans, est tout simplement deux fois plus envisagé chez les Français (18% pourraient en faire acquisition dans les cinq ans, contre 9% en mars 2016).

Mais les objets connectés ne sont pas pleinement exploités. Et pour certains, ils sont même trop compliqués à utiliser.

Profiter pleinement de son objet connecté ? Ce n'est pas encore ça...


Plus d'un Français sur deux (54%) reconnaît avoir déjà passé trop de temps à configurer un appareil connecté, et 39% renoncent même à finaliser leur achat, par crainte de ne pas réussir à le paramétrer ou à bien utiliser. 64% des personnes interrogées déclarent ne pas réellement utiliser la totalité des options proposées par un objet connecté, ne sachant pas s'en servir. Parmi elles, vous faites peut-être partie des 45% qui ont déjà demandé de l'aide à un proche pour installer l'objet.

Ces chiffres témoignent d'une réticence à laquelle ce juteux marché des objets connectés fait encore face. Mais les statistiques sont comme les records : elles sont faites pour être améliorées. Et nul doute que les objets connectés finiront par se faire définitivement une place au soleil.

3 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Nintendo va lancer une manette Switch inspirée de la Super Nintendo
La Russie met Google sous pression quant à l'annonce de manifestations

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top