Google Inbox renaît de ses cendres sous le nom de Shortwave

20 février 2022 à 09h30
1
Shortwave © Shortwave
© Shortwave

Google a fait des déçus lors de l’arrêt de Google Inbox, son application connectée à Gmail qui permettait d’organiser efficacement et d'automatiser le traitement des messages. Quelques autres apps et services ont depuis implémenté des fonctionnalités similaires, mais le véritable successeur d’Inbox vient d’arriver.

Son nom : Shortwave. Conçue par des anciens de Google, la nouvelle application reprend le meilleur d’Inbox en ajoutant quelques fonctionnalités.

Shortwave, le successeur d'Inbox

Il devait réinventer le mail , il a vite fait d’être abandonné. Lancé en 2014 par Google, Inbox entendait se démarquer de ses concurrents en traitant les courriers comme des tâches et en implémentant plein de petites innovations ici et là. Une initiative qui avait trouvé son public, mais qui a finalement été abandonnée en 2019. La firme de Mountain View avait néanmoins promis que Gmail prendrait fièrement la relève en intégrant le meilleur d’Inbox, mais certains utilisateurs et utilisatrices restaient sur leur faim, jugeant l’application trop classique.

Entre en jeu Shortwave, le successeur spirituel d’Inbox conçu par des anciens de Google. Disponible depuis le 15 février 2022, cette nouvelle application reprend tous les atouts de celle abandonnée quelques années plus tôt. On retrouve les courriers épinglés en haut de la boîte de réception, tandis que le reste des mails est trié par semaine et par mois. Ici il est donc question de gérer les messages comme des tâches en les reportant à plus tard, en les marquant comme « réalisés », ou en glissant les emails d’une période à l’autre.

Shortwave © Shortwave
© Shortwave

Pour plus de souplesse, Shortwave permet également de les grouper ensemble, automatiquement ou non, ce qui permet par exemple de réunir les mails liés à un même projet et de leur attribuer un label spécifique. L’application dispose également d’une messagerie instantanée permettant aux équipes de discuter en temps réel. 

Une version gratuite sans pub

Shortwave n’est néanmoins pas un client mail à part et ne sert ici que d’alternative sur Gmail, seul service avec lequel il est compatible. L’application est donc disponible sous forme de web app qui requiert un accès aux données de Gmail. La startup précise toutefois qu'aucune donnée personnelle n'est vendue. Une application iOS est également disponible, mais encore incomplète, tandis qu’une version Android est encore en cours de développement.

Le successeur d’Inbox est disponible en version gratuite, sans pub, avec une limite de recherche et de l’historique de 90 jours. La version payante, facturée 9 dollars par mois, lève toute restriction et permet de débloquer des fonctionnalités collaboratives supplémentaires comme un nombre illimité de membres ou de canaux de discussions, et la possibilité d’ajouter jusqu'à 10 invités aux projets. 

Source : ArsTechnica

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
yam103
Shortware semble prometteur pour éviter que notre boite mail devienne footware.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Avec sa RTX 3060, ce PC gamer Dell voit son prix chuter de plus de 200€ !
Un prototype de GeForce GTX 2080 avec ray tracing déterré sur Reddit
96 cœurs Zen 4 : l'imposant processeur EPYC 9654 d'AMD s'illustre
Le Google Pixel 6a a une dalle 90 Hz, et vous pouvez la débloquer vous-même (même si ce n'est pas recommandé)
Razer annonce sa DeathAdder V3 Pro : une souris gamer ultra légère
Craquez pour une de ces solutions VPN à prix vraiment mini !
L’incendie en cours en Gironde est visible depuis l’espace
Pour le monde du GPU, la fête est finie : vers une baisse spectaculaire des ventes
Des nouveautés pour vos montres sous Wear OS, dont la possibilité d'utiliser Google Maps en mode hors ligne
Prix incroyable pour cette TV de 65
Haut de page