Test Logitech Z506 : le 5.1 pour toutes les bourses ?

21 juillet 2011 à 16h00
0

Logitech Z506


Dans le monde des enceintes PC, s'il est une société qu'il n'est plus nécessaire de présenter, c'est bien Logitech. Au fil des années, des produits et des tests, le Suisse est parvenu à se forger une réputation très flatteuse, et ce, même si tout n'est pas toujours parfait dans les produits qu'il nous destine. L'un des derniers nés de sa gamme, le Z506 prend d'ailleurs un gros risque en essayant de faire cohabiter petit prix et système 5.1. On ne serait pas en train de tenter la quadrature du cercle chez Logitech ?

0190000004448378-photo-logitech-z506.jpg

Logitech Z506


Présentation du kit


Logitech Z506
Ensemble d'enceintes 5.1
AlimentationInterne
Garantie constructeur2 ans
Entrée / sortie (casque)2 (Jack / RCA) / 1
TélécommandeNon
Réponse en fréquence45 Hz - 20 kHz
Puissance satellites4x8 W RMS
Taille satellites173x87x90 mm
Puissance voie centrale16 W RMS
Taille voie centrale184x93x87 mm
Puissance caisson30 W RMS
Taille caisson261x170x209 mm
À la réception du paquet, impossible de ne pas être stupéfait par la petite taille du Z506. Alors que le carton doit renfermer pas moins de quatre satellites, une voie centrale, un caisson de basses et quelques câbles, il ne mesure pas plus de 40x30x20 cm ! Forcément, l'ouverture du colis est tout aussi stupéfiante et l'impeccable rangement opéré par Logitech n'a d'égal que la compacité des différents éléments de ce kit 5.1.

Logiquement, c'est le caisson de basses qui fait une fois de plus office de centrale de branchement. Malgré sa petite taille, il a le bon goût d'intégrer son alimentation et propose deux types d'entrées : la traditionnelle série de mini-jacks pour connecter chacun des satellites ainsi qu'une double-entrée RCA destinée à recevoir le câble AV fourni pour brancher une console de jeux (PS2, PS3, Wii ou Xbox 360). On apprécie la présence d'un réglage des graves, même si sa position - à l'arrière du caisson - n'est pas idéale, mais on apprécie surtout la bonne impression générale laissée par le caisson, et ce, bien que Logitech ait fait l'impasse sur la conception en bois.

000000A004448364-photo-logitech-z506.jpg
Si le caisson repose sur un woofer de 5,25 pouces, Logitech a été contraint de réduire sensiblement la voilure pour les satellites. Pour que tout rentre dans des enceintes de 173x87x90 mm, le constructeur a jeté son dévolu sur des haut-parleurs de 2 pouces épaulés par un modeste tweeter. Seule l'enceinte centrale profite d'un traitement de faveur avec un second haut-parleur de 2 pouces en remplacement du tweeter. Les amateurs de puissance en seront toutefois pour leurs frais puisque même cette voie centrale ne dépasse pas les 16 Watts quand chaque satellite délivre 8 Watts... Nous le verrons, des Watts d'ailleurs tout à fait théoriques.

Relié par un câble spécial au caisson de basses, le satellite avant-droit intègre le très agréable bouton de volume, une prise casque et le bouton de mise sous tension. Regret, aucun réglage des aigus n'est présent. Compte tenu du tarif de ce Z506, il n'est pas surprenant de ne pas retrouver de télécommande et on se consolera en se disant que Logitech ne semble pas avoir sacrifié la qualité générale de fabrication sur l'autel du prix.



Le Z506 à l'épreuve du son



00C8000004448362-photo-logitech-z506.jpg
Alors que les constructeurs délaissent petit à petit les ensembles 5.1 à moins de 100 euros, Logitech n'a guère de concurrence pour son Z506 en dehors - peut-être - de Creative ou Hercules.

Un peu de musique...



Comme nous le verrons par la suite, le Z506 se destine d'abord au cinéma et aux jeux vidéo. Cela étant, même réservé à ce double-usage, il y a fort à parier que le kit de Logitech soit amené à diffuser de la musique. Hélas, il ne faut pas s'attendre à des merveilles de la part d'un ensemble qui n'est pas particulièrement à son aise dès lors qu'il s'agit de faire dans la précision ou la subtilité. L'amateur de musique classique sera le premier à déchanter en percevant très rapidement les limitations des tweeters utilisés par Logitech. En effet, le Z506 peine à retranscrire convenablement les aigus et il semble préférable de ne pas trop aller sur ce terrain si on souhaite éviter les distorsions.

Nous avons en revanche été très agréablement surpris par la reproduction des médiums. Les haut-parleurs - pourtant de taille modeste - se sortent très honorablement de l'exercice et les voix de nos artistes (Enya / Suzanne Vega... n'est-ce pas Julien !) s'écoutent avec plaisir. Bien sûr, les bas-médiums sont moins à leur aise et comme souvent avec les kits entrée / milieu de gamme, le caisson de basses ne prend pas le relai suffisamment tôt. En effet, sur ce genre de produit, le caisson est incontestablement la pièce la plus réussie et plus tôt (en fréquence) il est capable de compenser, mieux cela vaudra.

0258000004450670-photo-orchestre-de-paris.jpg

Le manque de subtilité se ressent particulièrement sur le classique, mais les sonorités plus « modernes » passent bien

Dans le cas du Z506, il semble que la bascule se fasse autour des 300-500 Hz, ce qui ne permet pas d'éviter un net creux dans les bas-médiums donc. Dès lors qu'il se met en branle, le caisson apporte en revanche toute la puissance de son woofer de 5,25 pouces pour une écoute qui gagne nettement en volume, en profondeur. Hélas, cela ne concernera bien sûr que certains types d'instrumentalisations. S'il se sort très honorablement de l'exercice pop/rock (Depeche Mode, Green Day, U2) et fait bonne figure en électro (Dopplereffekt, Kraftwerk, Newcleus), le Z506 est donc en difficulté dès lors que la musique est plus « acoustique »... Comme souvent, il faut avoir une idée assez précise de ce que l'on veut pour ne pas être déçu par un produit 5.1 à moins de 100 euros.

Et le jeu vidéo fait son cinéma...



012C000004450680-photo-the-matrix.jpg
The Matrix : le duel Neo / Mr Smith impressionne...
Compte tenu de la présence de quatre satellites et d'une voie centrale, l'orientation home cinema du Z506 est une évidence. Pour autant, les amateurs savent combien la tentation est grande pour un constructeur de privilégier le gros son à la subtilité et la différence de taille entre le caisson et les satellites plaide souvent pour des effets certes impressionnants, mais qui manquent de précision... Bonne surprise, ce n'est pas vraiment le cas avec le Z506. Il n'est bien sûr pas question de le comparer à un modèle comme le Z5500 ou son remplaçant le Z906, mais Logitech a réussi un joli numéro d'équilibriste en nous offrant un produit qui parvient à ne pas trop écraser le son lorsque le caisson de basses se met en action.

De fait, les dialogues, les effets sons (pluie...) ou la musique ne sont pas martyrisés par les explosions d'un film comme The Matrix. Il faut en revanche bien garder à l'esprit que les 75 Watts revendiqués par Logitech sont loin d'être accessibles. Certes, le Z506 est bien suffisant pour sonoriser une petite pièce, mais dès lors que l'on passe à un salon de 25-30 m², on rencontre les classiques problèmes de distorsion / saturation du son. Les satellites déclarent forfait avant la voie centrale et plus encore le caisson de basses, mais même ce dernier a tendance à vibrer dès lors que l'on pousse le réglage du volume à plus de 50%... Des critiques qui s'appliquent à l'identique pour le jeu vidéo, même si nous apprécions que Logitech ait pensé à intégrer un câble AV pour le raccordement à différents périphériques.

Conclusion



Inutile de se le cacher, un ensemble 5.1 à prix réduit n'est pas à même de faire face à toutes les situations, loin s'en faut d'ailleurs. Du coup, il faut bien garder à l'esprit que le Z506 a d'abord été conçu pour regarder des films et jouer aux jeux vidéo. Une écoute plus musicale est possible, mais certaines instrumentalisations seront maltraitées par un ensemble qui pêche plus particulièrement dans les aigus et les bas-médiums alors qu'il faut parfois faire avec une légère distorsion.

Ne forçons toutefois pas le trait et dès lors que le rendu n'est pas directement comparé à d'autres appareils, on finit par s'habituer aux lacunes du Z506. De plus, le produit de Logitech est plutôt à son aise dès que l'on parle home cinema ou jeux vidéo et, cette fois, la principale limitation sera du côté de la puissance sonore. Logitech exagère nettement les performances de son bébé à ce niveau et il ne faut donc pas espérer sonoriser une vaste salle de séjour. En restant mesuré à ce niveau, on profitera d'un système capable de jolies choses et surtout commercialisé à un tarif tout à fait séduisant.

Logitech Z506

Les plus
+ Un ensemble 5.1 particulièrement compact
+ Alimentation intégrée au caisson
+ Installation remarquablement simple
+ Rendu audio correct (musique) / bon (films)
Les moins
- Ni télécommande ni réglage des aigus
- Problèmes avec les aigus (distorsions...)
- 75 W inaccessibles (saturation, vibration)
Qualité sonore
Puissance
Design
Fonctionnalités
2.5


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

La Tesla Model 3 perd les faveurs de l'Europe, qui lui préfère la future Renault ZOE 2
Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
Bill Gates considère que
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
scroll top