Le Dell Alienware-51m devait être le portable "le plus évolutif", un consommateur attaque Dell pour tromperie

07 juin 2021 à 13h05
9
Alienware Area-51m R2 © Alienware
© Dell

Un client en Californie a décidé de porter plainte contre Dell, l'accusant d'avoir sciemment menti aux consommateurs à propos de son ordinateur portable Alienware Area 51-m R1.

Dell avait vendu son laptop comme étant « le plus évolutif », promettant aux utilisateurs la possibilité de changer le processeur et la carte graphique . Mais des limitations existent, qui n'ont pas été correctement communiquées par la firme d'après le plaignant.

Des modèles haut de gamme impossibles à améliorer

Quand Dell a annoncé son laptop gaming Alienware Area 51-m en 2019, la société avait communiqué sur un point bien particulier : le fait que le PC portable est « évolutif », promettant qu'il serait possible de changer le processeur et la carte graphique pour des modèles supérieurs. Une belle promesse pour un laptop, mais qui, d'après un homme en Californie, n'a pas été tenue.

Dans sa plainte, Robert Felter accuse Dell d'avoir fait croire aux clients qu'ils pourraient passer aux prochaines générations de composants alors que l'amélioration n'était possible que jusqu'à la 9e génération pour les processeurs d'Intel et jusqu'à la RTX 2080 niveau carte graphique.

Une précision qui avait été donnée à la presse, mais qui n'apparaissait pas sur le site officiel du constructeur au moment de la mise en vente de l'ordinateur. Ces limitations signifiaient également que les modèles les plus haut de gamme n'avaient aucune possibilité d'évolution vu qu'ils étaient déjà équipés des derniers modèles compatibles.

La sortie d'un nouveau modèle au cœur de la plainte

Tout vient de la carte-mère qui, en étant équipée d'un chipset Z390, ne supporte pas les processeurs 10e génération d'Intel. Pour les cartes graphiques, Dell a choisi d'utiliser un module propriétaire, censé faciliter le changement de matériel, mais limitant finalement les possibilités d'évolution. Le plaignant et ses avocats accusent Dell d'avoir su bien en avance qu'il ne serait pas possible pour les clients d'atteindre les générations suivantes de composants puisque la société a accès aux feuilles de route d'Intel et NVIDIA.

De plus, en 2020, Dell a annoncé une nouvelle version de son PC, l'Alienware Area-51m R2, qui supporte la 10e génération de processeurs d'Intel ainsi que la RTX 2080 Super et qui ajoute le support pour une carte graphique AMD avec la Radeon RX 5700M . Robert Felter déclare donc dans sa plainte que, s'il voulait réellement améliorer son Alienware Area-51m R1, ça devait passer par l'achat du nouveau modèle, une obligation bien loin des promesses initiales de Dell.

En conséquence, le plaignant réclame des dommages et intérêts ainsi que le paiement de ses frais d'avocat à Dell, en son nom et pour tous ceux qui auraient acheté l'Alienware Area 51-m R1 dans les États de l'Alaska, l'Arizona, la Californie, Hawaii, l'Idaho, le Montana, le Nevada, l'Oregon et Washington.

Source : Tom's Hardware

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
9
norwy
Dell semble en tort car ils n’ont pas su border leur offre, aux US ça ne pardonne pas…<br /> Mais le client est gonflé (et de mauvaise foi) car c’était parfaitement prévisible. l’évolutif a forcément des limites de temps, la carte mère ne pouvant être compatible avec des nouvelles générations de CPU/GPU…
Opto2a
J’essaie de me mettre à sa place, je me dis qu’il devait avoir genre une 2060 ou une 2070 et qu’il espérait passer aux séries 3000 plus tard
vbond007
Je pense surtout qu’il s’est dit qu’il y avait là une bonne occasion de se faire du fric.<br /> Ca m’énerve cette habitude systématique de faire un procès pour tout aujourd’hui.<br /> Et le pire c’est que les Français (mais probablement pareil dans les autres pays européens), adoptent cette tendance aussi.<br /> Pour tout service, tout bien, les conditions de vente et d’utilisation vont être tellement longues qu’au final ca va faire l’inverse de ce que ces utilisateurs procéduriers veulent : ils ne seront plus protégés pour rien.
norwy
C’est tout le problème de ce genre de cas quand les 2 parties ne maîtrise le possible futur sur :<br /> l’offre : ce que DELL proposera explicitement dans les évolutions et ses limites<br /> la demande : Gérer X générations de CPUs/GPUs supportées<br /> Tout cela sachant que c’est Nvidia/Intel qui décident des impacts. Qui ne s’est pas déjà fait avoir par des promesses qui engageaient d’autres intervenants dont les intérêts peuvent radicalement changer ?
Francis7
Je ne trouve rien d’étonnant à ce qu’un ordinateur portable ne soit pas si évolutif que cela. On peut rajouter de la RAM et un disque dur ou un SSD mais de là à vouloir changer processeur et carte graphique, il ne faut pas exagérer. Il aurait dû assembler sa tour.
anpiau
C’est pas d’aujourd’hui, déjà à l’époque il avait créer le module MxM pour permettre le changement de carte graphique dans les portables. J’avais un DELL XPS équipé, mais pour changer de carte graphique c’était très très restreint et hors de prix, donc en fait autant racheter un PC.
Steevenoo
La prochaine fois autant se faire une config SFF équipé de la plus puissante des RTX , un écran portable en 17.3 pour jouer et un macbook !!!
anotherworld
J’ai un vieux pc Asus G73sw année 2011 Asus. Il est évolutif 16go de ram max, cou on peut le changer, le gpu aussi, rajouter un second disk SSD. Certes de nos jours je peux le prolonger encore de quelques années avec 300€ de pièce. Certes ça va pas mettre en ultra des jeux récent, mais éviter d’acheter un pc a 500 balles qui sera moins perf que mon Asus. Mais plus écolo. Je peux ajouter un gpu externe et il sera performant pour les jeux récent.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Logitech revisite sa gamme MX Master avec sa souris phare et deux claviers mécaniques
Microsoft dévoile son Project Volterra, un PC ARM aux allures de Mac mini
Découvrez la liste des nouveaux jeux compatibles avec le DLSS et le ray-tracing de NVIDIA
Dernière chance pour profiter des offres PC Fnac (jusqu'à -320€)
Des moniteurs Mini-LED, 4K, 240 Hz débarquent chez Samsung
AMD veut réinventer le PC portable du quotidien : moins cher, plus autonome
Procurez-vous un super écran PC Gaming à prix cassé chez Fnac/Darty
MSI prépare le come-back de son Titan GT77, un portable gaming très (très) méchant
Ce PC gamer Acer Predator avec sa RTX 3070 profite d'une belle remise !
Le prix du PC hybride Lenovo Flex 5 dégringole chez Boulanger
Haut de page