Le Dell Alienware-51m devait être le portable "le plus évolutif", un consommateur attaque Dell pour tromperie

Alienware Area-51m R2 © Alienware
© Dell

Un client en Californie a décidé de porter plainte contre Dell, l'accusant d'avoir sciemment menti aux consommateurs à propos de son ordinateur portable Alienware Area 51-m R1.

Dell avait vendu son laptop comme étant « le plus évolutif », promettant aux utilisateurs la possibilité de changer le processeur et la carte graphique . Mais des limitations existent, qui n'ont pas été correctement communiquées par la firme d'après le plaignant.

Des modèles haut de gamme impossibles à améliorer

Quand Dell a annoncé son laptop gaming Alienware Area 51-m en 2019, la société avait communiqué sur un point bien particulier : le fait que le PC portable est « évolutif », promettant qu'il serait possible de changer le processeur et la carte graphique pour des modèles supérieurs. Une belle promesse pour un laptop, mais qui, d'après un homme en Californie, n'a pas été tenue.

Dans sa plainte, Robert Felter accuse Dell d'avoir fait croire aux clients qu'ils pourraient passer aux prochaines générations de composants alors que l'amélioration n'était possible que jusqu'à la 9e génération pour les processeurs d'Intel et jusqu'à la RTX 2080 niveau carte graphique.

Une précision qui avait été donnée à la presse, mais qui n'apparaissait pas sur le site officiel du constructeur au moment de la mise en vente de l'ordinateur. Ces limitations signifiaient également que les modèles les plus haut de gamme n'avaient aucune possibilité d'évolution vu qu'ils étaient déjà équipés des derniers modèles compatibles.

La sortie d'un nouveau modèle au cœur de la plainte

Tout vient de la carte-mère qui, en étant équipée d'un chipset Z390, ne supporte pas les processeurs 10e génération d'Intel. Pour les cartes graphiques, Dell a choisi d'utiliser un module propriétaire, censé faciliter le changement de matériel, mais limitant finalement les possibilités d'évolution. Le plaignant et ses avocats accusent Dell d'avoir su bien en avance qu'il ne serait pas possible pour les clients d'atteindre les générations suivantes de composants puisque la société a accès aux feuilles de route d'Intel et NVIDIA.

De plus, en 2020, Dell a annoncé une nouvelle version de son PC, l'Alienware Area-51m R2, qui supporte la 10e génération de processeurs d'Intel ainsi que la RTX 2080 Super et qui ajoute le support pour une carte graphique AMD avec la Radeon RX 5700M . Robert Felter déclare donc dans sa plainte que, s'il voulait réellement améliorer son Alienware Area-51m R1, ça devait passer par l'achat du nouveau modèle, une obligation bien loin des promesses initiales de Dell.

En conséquence, le plaignant réclame des dommages et intérêts ainsi que le paiement de ses frais d'avocat à Dell, en son nom et pour tous ceux qui auraient acheté l'Alienware Area 51-m R1 dans les États de l'Alaska, l'Arizona, la Californie, Hawaii, l'Idaho, le Montana, le Nevada, l'Oregon et Washington.

Source : Tom's Hardware

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
9
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Environ 25 % des cartes graphiques ont été achetées par des mineurs de crypto-monnaies au premier trimestre 2021
AMD : jusqu'à 128 coeurs Zen 4 pour les prochaines les puces EPYC et Threadripper ?!
Premiers résultats de la carte graphique Intel Xe DG1 : il vaut quoi, ce GPU ?
AMD : à sa sortie le 22 juin, FidelityFX Super Resolution (FSR), sera supporté par sept jeux
Lenovo IdeaPad 3 : 100€ de réduction sur ce PC portable 14 pouces sous Ryzen 5
Intel : la SST (Speed Select Technology) ralentirait les processeurs de 10%, mais un correctif est en préparation
Intel et AMD au coude-à-coude dans la course à la DDR5 : ça va être serré !
Asus lance ses RTX 30xx avec Lite Hash Rate
Lenovo Ideapad 3 : un PC portable Gamer sous Ryzen 7 à moins de 800€
Apple :
Haut de page