Test Creative SXFI Air Gamer : un modèle pensé pour le jeu vidéo et... tant pis pour le reste

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
15 juillet 2021 à 17h34
0
Creative SXFI Air Gamer © Creative
© Creative

Dévoilé en avril dernier, le SXFI Air Gamer est le dernier casque-micro à destination des joueurs imaginé par Creative Technology. Un casque gaming donc qui se distingue toutefois par une grande polyvalence, lui permettant d'être aussi pratique à utiliser sur PC, que sur consoles ou mobile grâce à sa connectique Bluetooth et à son NanoBoom, un tout petit micro aisément démontable.

Creative SXFI Air Gamer
  • Sobriété et élégance
  • Bonne qualité de construction, confort intéressant
  • Spatialisation 5.1 / 7.1 efficace, rendu JV réussi
  • Deux micros excellents
  • Illuminations jolies et discrètes
  • Logiciels bien compliqués
  • Écoute musicale en retrait
  • Bluetooth limité au SBC
  • Pas de bouton sourdine ?

Creative Technology compte incontestablement parmi les acteurs « historiques » du son sur PC. À travers la marque Sound Blaster, la société a écrit quelques-unes des plus belles pages du jeu vidéo en autorisant une sonorisation plus immersive que jamais… et c’est un peu l’objectif visé par ce SXFI Air Gamer, un casque dédié aux amateurs de jeu vidéo toute plateforme confondue, qui plus est soutenu par la technologie Super X-Fi.

Creative SXFI Air Gamer © Nerces
Un emballage relativement sobre pour un casque qui l'est au moins autant © Nerces

Le jeu vidéo n’est toutefois pas la seule ambition de ce casque, que son promoteur destine également aux amateurs de cinéma et de musique ou encore aux utilisateurs nomades. Un casque à tout faire, réellement ?

Creative SXFI Carrier voie centrale


Avec la SXFI Carrier, Creative décline son savoir-faire du côté du très haut de gamme, tout en cherchant à le rendre beaucoup plus accessible. Lire la suite

Fiche technique du Creative SXFI Air Gamer

Le SXFI Air Gamer que nous testons aujourd’hui vient en quelque sorte compléter une gamme déjà composée du SXFI Air et du SXFI Gamer. Comme vous pouvez vous en douter, il s’agit pour Creative de réunir le meilleur des deux mondes, soient les atouts de ses précédents modèles, en un produit unique.

Le Creative SXFI Air Gamer, c’est :

  • Transducteurs : dynamique, 50 mm avec aimants en néodyme
  • Impédance : 32 ohms
  • Réponse en fréquence : 20 Hz – 20 kHz
  • Microphone : oui, deux au choix NanoBoom ou CommanderMic
  • Réponse en fréquence des micros : 100 Hz - 8 KHz (NanoBoom) / 100 Hz - 16 KHz (CommanderMic)
  • Connexion : filaire, sans-fil Bluetooth 5.0
  • Autonomie : environ 12 heures
  • Temps de recharge : environ 3 heures
  • Spatialisation : oui, 7.1 Super X-Fi
  • Logiciel : oui, SXFI Control et Super X-Fi
  • Poids : 313 grammes avec microphone NanoBoom
  • Prix et disponibilité : déjà disponible, à partir de 139,99 €

À près de 140 euros, le SXFI Air Gamer est aussi le casque le plus cher au catalogue de Creative, exception faite du SXFI Theater. Pour justifier ce tarif, le constructeur a notamment équipé son modèle d'un double système de microphones sur lequel nous aurons l’occasion de revenir : un NanoBoom tout petit, très discret pour un usage nomade, et un CommanderMic, sur tige, destiné au public gaming.

Creative SXFI Air Gamer © Nerces
Le SXFI Air Gamer est livré avec deux câbles (USB, jack), deux micros, un adaptateur USB et un bouchon © Nerces

Pratique, confortable et fort de quelques accessoires

Au premier coup d’œil, le SXFI Air Gamer ne paraît pas transcender par son design. Une remarque qui vaut d’ailleurs pour la gamme entière des casques gaming Creative, mais qui n'impacte pas forcément le résultat final. En effet, si la marque n’a pas cherché à innover esthétiquement, elle propose quelque chose d’élégant, de bien fini et plutôt agréable à l’œil. D’emblée, c’est bien sûr la robe uniformément noire que l’on remarque. L’appareil branché, cette uniformité est seulement trompée par la présence d’un pourtour lumineux RVB sur chacune des deux oreillettes.

Mais commençons par le commencement et, comme nous en avons l’habitude, par l’arceau central. Celui-ci est confectionné autour d’une base métallique qui ne se montre ni trop souple ni trop dure. Elle ne vient pas trop écraser le sommet du crâne, assouplie par la présence d’un coussinet suffisamment épais pour apporter un peu de confort aux utilisateurs.

En toute logique, les deux oreillettes sont attachées à cet arceau et un système de glissières on ne peut plus classique vient en régler la « hauteur » selon 13 positions possibles. Toutefois, on regrette immédiatement que Creative n’ait pas décidé d’intégrer ses charnières rotatives qui offrent encore un peu plus de confort au niveau des réglages.

Creative SXFI Air Gamer © Nerces
Inévitable logo Creative sur le dessus d'un arceau central robuste sans être trop raide © Nerces

Rien à redire en revanche sur le molleton de ces oreillettes. Il est épais, dense et assure un excellent maintien autour de nos pavillons. Attention cependant, comme souvent sur les casques circum-aural, il se peut que le diamètre des oreillettes soit un peu petit pour les esgourdes les plus grandes, le casque reposant alors sur les pavillons pour un résultat inconfortable.

Puisque nous parlons des oreillettes, il est indispensable d’évoquer tout ce qui a trait à la connectique : tout le nécessaire se trouve en effet sur l'oreillette gauche que l'on qualifie comme souvent de « centrale de contrôle ». A contrario, l'oreillette droite est complètement nue.

Creative SXFI Air Gamer © Nerces
Les oreillettes sont confortables et ont le bon goût de permettre une bonne respiration © Nerces

À gauche donc, on trouve d’abord un bouton d’activation du SXFI, et un lecteur de cartes microSD bien pratique pour écouter de la musique quand aucun autre appareil ne se trouve à portée de main : la carte doit être en FAT32 et d’une capacité de 32 Go maximum. On repère ensuite le bouton Bluetooth qui permet de changer de source et de lancer l’appairage, ainsi que deux connecteurs : le premier, line-in, pour brancher le câble jack 3,5 mm et le second, en USB-C, pour l’autre câble livré par Creative. Une seconde entrée jack 3,5 mm - de base occupée par le microphone NanoBoom - et un bouton de mise sous tension complètent l’ensemble.

Rappelons que le micro NanoBoom n’est pas le seul proposé par Creative. Nous y reviendrons, mais ce micro se destine à un usage nomade tandis qu’un microphone sur tige et baptisé le CommanderMic peut venir le remplacer dans le cas d’un usage plus « posé », à la maison pour du jeu vidéo par exemple.

Et puisque nous parlons des accessoires livrés dans la boîte du SXFI Air Gamer, soulignons la présence d’un petit adapteur USB-A / USB-C pour brancher le câble USB-C sur n’importe quel PC. Un petit bouchon en plastique est aussi de la partie : il servira dans le cas où vous ne souhaiteriez connecter aucun microphone.

Creative SXFI Air Gamer © Nerces
Une surface tactile pour des contrôles qui manque de précision © Nerces

Impeccable en jeu vidéo, passable pour la musique

Avant d’en arriver à l’écoute proprement dite, et si vous avez bien suivi, on relève tout de même quelques points regrettables sur cet SXFI Air Gamer. En premier lieu, malgré un coût relativement élevé, Creative ne livre aucune oreillette supplémentaire, en tissu ou en cuir, pour changer le contact sur nos oreilles ou remplacer un modèle usé.

Autrement plus gênant, Creative a fait l’impasse sur trois commandes essentielles. On doit ainsi se passer de boutons pour augmenter / baisser le volume ou pour mettre en sourdine le microphone. Certes, il y a bien des commandes tactiles sur les oreillettes, mais le confort n’est pas comparable et en pleine partie, ça ne fait pas le poids.

Mais jugeons désormais le SXFI Air Gamer sur ce qui importe le plus : la qualité de rendu audio, le confort à l’usage et la qualité de captation. Pour la restitution sonore et malgré toute la publicité du constructeur autour du Super X-Fi et de son orientation gaming, nous avons privilégié une écoute « classique » sur certains de nos morceaux de prédilection… et là, le compte n’y est pas. D’emblée, on est frappé par un double défaut : un son à la fois caverneux, lointain, doublé d'un certain manque de profondeur dû à des basses trop limitées. Bien sûr, à ce niveau, tout dépendra des orchestrations retenues.

Creative SXFI Air Gamer © Nerces
Creative SXFI Air Gamer © Nerces

Toutes les commandes, ainsi que le lecteur microSD sont sur l'oreillette gauche © Nerces

Dans notre cas, nous avons alterné entre le convaincant (avec Suzanne Vega, Solitude Standing), le correct (Dire Straits, Brothers in Arms) et le tristounet (Nightwish, Over the Hills and Far Away). Creative propose divers réglages d’égalisation, mais rien d’exaltant et ce n’est qu’en jouant nous-mêmes avec les fréquences que l’on parvient à un résultat plus correct ; or il faut bien sûr prendre le temps de gérer tout ça.

Dans le cadre d’une écoute « cinéma », le rendu est plus intéressant même si sur des films explosifs on regrette le manque de coffre du SXFI Air Gamer. Si au final ce n’est pas la catastrophe, on est un peu déçus au regard du prix demandé par Creative pour son casque.

Heureusement, une écoute gaming vient davantage nous réconcilier avec le SXFI Air Gamer. Bien évidemment, des jeux à l’ambiance plus feutrée, ou des titres très musicaux feront ressortir les défauts déjà évoqués. En revanche, tous les jeux d’action ou les survival stressants profiteront pleinement des qualités du casque Creative, à commencer par une belle présence et une spatialisation d’excellent niveau. Là, Creative fait mieux que tous ses concurrents et la provenance des différents effets est très précise, sans qu’il ne soit jamais question de dénaturer le son. La fonction Super X-Fi prend cette fois tout son sens et l’immersion est saisissante.

Creative SXFI Air Gamer © Nerces
Le SXFI Air Gamer ici avec son NanoBoom, un microphone vraiment tout petit, très discet © Nerces

Creative propose d’ailleurs deux intégrations du SXFI : un mode « standard » que nous venons d’évoquer, et un « battle mode » que le fabricant a imaginé pour les FPS. L’idée est ici de renforcer certaines sonorités et si nous craignons évidemment un manque de naturel, le casque évite parfaitement cet écueil. Il nous a même été difficile de revenir au mode « standard » par la suite. Pour ne rien gâcher, Creative a imaginé le GamerChat afin de parfaire le jeu en équipe. Il est ainsi possible de profiter du son en USB et de garder le chat vocal sur le Bluetooth : on peut discuter avec les copains indépendamment du jeu et même prendre un appel sans quitter la partie ou retirer le casque. Pratique.

Pour les appels et jeux vidéo, Creative se montre pertinent en proposant plusieurs options micro. Il est d'abord possible de ne relier aucun micro et d'utiliser le bouchon prévu pour condamner la prise jack 3,5 mm. On peut aussi opter pour le NanoBoom dès que l’on utilise le casque dans les transports en commun pour éviter d'afficher une perche disgracieuse. Enfin, la fameuse perche baptisée CommanderMic est l’accessoire de choix pour jouer, à la maison.

Le NanoBoom offre une captation tout à fait correcte pour les transports en commun, mais le CommanderMic va beaucoup plus loin : notre voix est claire sans aucun parasite, un régal… pour nos interlocuteurs.

Creative SXFI Air Gamer © Nerces
Creative SXFI Air Gamer © Nerces

Égalisation et réglages des LED font partie des paramètres « de base », sur Windows comme sur smartphone © Nerces

SXFI Control et Super X-Fi : soupe logicielle

Vous l’aurez compris, côté rendu audio, Creative souffle le chaud et le froid même si, au final, le bilan reste dans la moyenne haute. En revanche, côté applicatif, ce n'est vraiment pas ça. De base, les choses démarraient pourtant bien avec une application mobile et une application Windows similaires, le SXFI Control. Les options sont les mêmes et l’objectif est ici de gérer le tout-venant du casque avec mise à jour du micrologiciel, gestion de l’égalisation, options de rétroéclairage des LED présentes sur le pourtour des oreillettes et activation / désactivation du GamerChat. C'est également via ce logiciel que l’on joue sur la spatialisation du son (2.0, 5.1 ou 7.1) et sur le mixeur lecture / enregistrement.

Creative SXFI Air Gamer © Nerces
Creative SXFI Air Gamer © Nerces

Le GamerChat est une excellente idée et la spatialisation fonctionne très bien en jeu © Nerces

Là où les choses se compliquent c’est lorsque l’on veut se tourner vers le Super X-Fi. L'option est indispensable pour profiter pleinement des jeux vidéo, mais la mise en œuvre est assez chaotique.

D’abord, il faut installer l’application mobile SXFI App : il aurait été logique d’intégrer tout ça à SXFI Control. On enchaîne avec une configuration ubuesque où l'on nous demande de photographier son oreille droite, son visage puis son oreille gauche afin que Creative détermine une empreinte audio personnalisée. Sur le principe, c’est super… sauf que vous avez déjà essayez de prendre un bon cliché de vos oreilles par vous-même ? Eh bien, il vaut mieux avoir quelqu’un sous la main pour le faire à votre place !

Creative SXFI Air Gamer © Nerces
L'application mobile est indispensable au « mapping » - super pratique - des oreilles © Nerces

Notons tout de même que dès que les photographies ont été correctement faites, le rendu audio est réellement amélioré (mais la contrainte est de taille !). Pour ne rien arranger, Creative s’arroge le droit de garder ces photos de nos oreilles et de notre visage… La marque se défend d'en faire un autre usage par la suite, mais pour le respect de la vie privée, on repassera !

Et les choses ne se passent ensuite pas toujours comme prévu. Nous avons par exemple eu toutes les peines du monde à télécharger le profil Super X-Fi sur l’application Windows, subissant d’innombrables erreurs sans qu'aucune explication ne vienne nous mettre sur la voie.

Si les intentions de Creative semblent louables, on peut dire que logiciellement parlant, il lui reste du pain sur la planche, sur Windows comme sur smartphone. Dans le second cas, nous avons eu bien des difficultés avant que l'application daigne reconnaître notre casque branché en USB, le Bluetooth semblant être la seule solution fiable.

Creative SXFI Air Gamer © Creative
© Creative

Creative SXFI Air Gamer : l'avis de Clubic

Trivialement, nous aurions tendance à dire que le SXFI Air Gamer a le « cul entre deux chaises ». Sur le principe, les choses sont plutôt claires et si Creative parle de polyvalence, le fabricant mise quand même beaucoup sur un casque à destination des joueurs et joueuses. Une promesse que l'on considère alors largement tenue : il est difficile de critiquer le rendu au sein de nos jeux favoris ou les options offertes aux gamers habitués aux parties en équipe.

Dans cette optique, c’est surtout l’inutile complexité de la partie logicielle qui nous dérange : une seule application est un impératif, les bugs doivent être corrigés et l’ensemble plus simple à déployer. Mais ce n’est que la moitié du problème que nous pose le SXFI Air Gamer. À ce tarif et compte tenu de la polyvalence promise par Creative, on aurait quand même souhaité pouvoir profiter d'une écoute musicale - ou cinéma - plus convaincante. À ce niveau, s'il y a pire, ça reste insuffisant pour un casque à 140 euros.

Impossible aussi de ne pas regretter que le mode Bluetooth se limite au codec SBC alors que de plus en plus d'écouteurs intras lorgnent un aptX bien plus convaincant. Soulignons aussi des contrôles tactiles qui manquent de sensibilité, de précision. Nous voilà face à un casque gaming convaincant sur cet usage, mais qui doit encore faire ses preuves sur le reste.

Creative SXFI Air Gamer

7

Malgré d'excellentes prestations sur les jeux d'action, le SXFI Air Gamer souffre d'un comportement délicat : les faiblesses sur un usage plus musical risquent de gêner les mélomanes. Reste que ses fonctions de spatialisation et de chat en font le compagnon jeu vidéo presque idéal.

Les plus

  • Sobriété et élégance
  • Bonne qualité de construction, confort intéressant
  • Spatialisation 5.1 / 7.1 efficace, rendu JV réussi
  • Deux micros excellents
  • Illuminations jolies et discrètes

Les moins

  • Logiciels bien compliqués
  • Écoute musicale en retrait
  • Bluetooth limité au SBC
  • Pas de bouton sourdine ?
Modifié le 23/07/2021 à 13h13
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

TCL 85X925Pro : une télé Mini LED 8K qui nous a déjà fait forte impression
Le design Mavic 3 Pro de DJI fuite : deux caméras et 46 minutes en vol
Sonos Roam : découvrez ce que vous pouvez espérer de la nouvelle mise à jour
Creative annonce la barre de son Sound Blaster Katana V2, pensée pour le gaming
AU Optronics annonce une TV de 85 pouces 4K @ 240 Hz : le nirvana du joueur ?
Le spécialiste de l'audio Denon se lance aussi dans les intras sans-fil avec un design fou (non)
Samsung partenaire du Louvre pour proposer des nouveaux visuels pour son Frame
iPhone 13 Pro : le ProRes arrivera bientôt, par voie de mise à jour
Les téléviseurs Panasonic accueillent (enfin) Disney+
BenQ dévoile deux vidéoprojecteurs portables Android TV au look rétro
Haut de page