Test du Creative SXFI AIR : pour passer au son holographique

Alban Amouroux
Spécialiste Audio Vidéo
28 novembre 2019 à 17h15
0
7
Vous connaissez tous Creative pour ses différents produits dédiés au son autour de l'ordinateur principalement. Le casque sans fil Bluetooth SXFI Air ne déroge pas à cette règle, bien que son champ d'application soit plus large. Il bénéficie de la technologie Super X-Fi dont le but est de décupler l'espace sonore en plaçant la musique devant votre tête et non plus entre les deux oreilles.

Creative est une société très impliquée dans le gaming mais aussi dans le home cinema. Tout ce qui est immersif à partir de multiples canaux sonores intéresse Creative. Vous pouvez choisir un kit d'enceintes 5.1 dans leur catalogue par exemple et vous retrouver ainsi au cœur de l'action. Tout cela est bien pratique lorsque l'on a de la place et un peu de budget. Si vous êtes contraint à une utilisation au casque, ou si c'est tout simplement votre volonté, Creative a aussi pensé à vous.

La technologie Super X-Fi a pour but de reproduire le son tout autour de votre tête avec un « simple » casque. Il y a toujours une oreillette droite et une gauche, mais le son vient de partout. C'est le son holographique par Creative. Il fonctionne à partir de la stéréo mais aussi de sources 5.1 ou 7.1. Le processeur Creative UltraDSP est en effet capable de gérer jusqu'à huit canaux qu'il va replacer autour de votre tête. Il y a ici beaucoup de traitement du signal et pas mal de psycho-acoustique pour arriver à faire croire à vos oreilles que le casque s'efface devant le son en trois dimensions. Voyons comment cela fonctionne.

creative-SXFI-AIR-02-couleurs.jpg

Un casque semi-discret

Le casque SXFI AIR est un modèle que l'on peut qualifier de massif. Avec 345 grammes, il fait partie des casques Bluetooth les plus lourds. Les grosses oreillettes sont en mousse à mémoire de forme. Elles ont l'avantage de bien entourer les oreilles. Le confort est satisfaisant même si le tissu basique employé tient plus chaud qu'avec d'autres casques. L'ensemble du casque est fait de plastique à l'aspect plutôt résistant. Il est proposé en noir ou en blanc.

L'arceau présente un aspect assez rigide visuellement, mais il est bien rembourré. Associé à l'appui important des oreillettes, le casque tient bien sûr la tête sans appuyer sur le haut du crâne. Un bon point. Seule fantaisie autorisée au niveau de la construction, la partie où coulisse l'arceau pour l'adapter à la taille de sa tête arbore le logo SXFI sur un fond brillant.

creative-SXFI-AIR-03-dessus.JPG

Mais ce serait mal connaître Creative de croire qu'ils se sont arrêtés là. Cela est invisible lorsque le casque n'est pas allumé, mais un cerclage lumineux entoure l'extérieur des oreillettes. Il est possible de choisir la couleur via l'application mobile. Mais vous pouvez tout aussi bien l'éteindre complètement pour éviter de vous faire remarquer dans les transports en commun. Toutefois, cet éclairage à une raison technique : lors de l'allumage du casque, il vous informe visuellement de l'état de la batterie, en passant du vert au rouge lorsqu'il est temps de le brancher.


Surface tactile

L'intégration des fonctions sur le casque est là aussi assez basique. Il y a trois touches pour allumer le casque, réaliser l'association Bluetooth et activer le mode Super X-Fi. Une encoche rassemble les deux connecteurs USB-C et mini-jack. Beaucoup plus rare, le Creative SXFI AIR possède un lecteur de carte micro SD. Il est ainsi possible d'écouter la musique de façon totalement autonome, sans smartphone et donc sans Bluetooth.

Le micro n'est pas intégré. C'est un petit module terminé par une fiche mini jack qui s'insère dans la tranche de l'oreillette de gauche. Il est très bien placé pour une bonne captation mais il est aussi très visible. Il est possible de s'en passer. Une fois retiré, son emplacement pourra recevoir un bouchon en caoutchouc fourni.

creative-SXFI-AIR-04-cordons.JPG

Côté équipements, le casque SXFI AIR est livré uniquement avec son câble de recharge USB-C vers USB-A et un câble audio mini jack à quatre pôles. Aucune sacoche de transport n'est prévue. Il vous faudra donc acquérir à part un moyen de transport pour le protéger.

Les commandes essentielles pour régler le volume, changer de plage ou répondre à un appel sont invisibles : toute la surface extérieure de l'oreillette gauche est tactile. En faisant glisser le doigt de différentes façons, vous pourrez accéder aux fonctions. À ce propos, il y a une fonction originale permettant de déplacer la voix en cours d'appel vers l'oreillette gauche, la droite ou au centre.

creative-SXFI-AIR-05-boutons.JPG

Creative scanne vos oreilles

Avant d'utiliser le casque SXFI AIR, Creative vous propose de scanner vos oreilles. Pour cela, il faut télécharger l'application SXFI App. Après quelques explications, elle vous demande l'accès à l'appareil photo. Il faut alors cadrer l'oreille droite. Seul, c'est compliqué et Creative conseille de se faire aider. Ensuite, il faut cadrer son visage de face, puis son oreille droite. L'application fait ses calculs et le tour est joué : un profile est créé, adapté à la forme de vos oreilles pour un effet holographique optimal.

creative-SXFI-AIR-06-app1.jpg

Vous allez ensuite télécharger l'application SFXI Control pour accéder aux réglages du casque. Vous pourrez ainsi transférer le profil de vos oreilles vers le casque. Cela prend quelques dizaines de secondes. Les paramètres de l'application sont assez limités. Ils permettent toutefois de régler l'éclairage des oreillettes, d'activer ou non le mode Super X-Fi ainsi qu'un égaliseur graphique.

L'application sert également à basculer entre les entrées, même si cela est aussi possible directement depuis le casque. Elles sont au nombre de trois : le Bluetooth, la carte SD inséré dans le casque et l'USB. En effet, lorsque le casque est relié en USB, il se recharge, mais il joue aussi le rôle de DAC audio. Enfin, une dernière possibilité annule toutes les autres : le branchement filaire en mini jack. Attention, dans ce cas, comme avec beaucoup de casques Bluetooth, le casque doit être allumé. La batterie est donc utilisée.

creative-SXFI-AIR-07-app2.jpg

C'est par ailleurs l'un des points faibles du Creative SXFI AIR : son autonomie est de seulement huit heures. La recharge réquisitionnera le casque durant 2h30. La capacité de la batterie étant classique, 1300 mAh, on imagine que tout le traitement sonore a besoin de beaucoup de courant pour fonctionner.

Un casque qui fait sortir le son de la tête

Le SXFI Air est dénué de système d'annulation de bruit. L'isolation naturelle est correcte mais ce n'est pas suffisant dans les environnements bruyants. Le bruit de fond est quant à lui très bas, que le mode Super X-Fi soit actif ou non. Alors, qu'est-ce que ça donne ce mode holographique ? C'est très étonnant. La musique est en effet décollée de la tête pour se placer légèrement en avant. L'effet est plus réussi sur le registre médium avec parfois l'impression que le son est dans la pièce et non dans le casque. Mais ça ne fonctionne pas sur tous les morceaux. Plus la musique est chargée d'ambiance et de réverbération et mieux ça marche. Le système Super X-Fi ajoute toutefois une sorte de réverbération peu naturelle. Pour arriver à cet effet immersif, il faut donc se satisfaire d'une bonne dose de coloration sur le médium/aigu. C'est donc un autre style d'écoute, plaisant mais qui n'a rien à voir avec la stéréo traditionnelle.

creative-SXFI-AIR-08-detail.JPG

Lorsque l'on désactive le mode Super X-Fi, l'écoute redevient plus naturelle. Le son revient au milieu de la tête, mais les timbres sont plus respectueux du message original. En stéréo « classique », le SXFI AIR propose une restitution assez large et agréable. Ce n'est pas un spécialiste des basses qui bastonnent malgré des transducteurs de 50 mm. La restitution est globalement dans la retenue. Il y a un manque de détails dans l'extrême aigu que l'on imputera au SBC, seul codec audio Bluetooth supporté. Cela se corrige depuis l'égaliseur pour adapter le son à vos goûts.

creative-SXFI-AIR-09-detail.JPG

Globalement, la signature sonore est identique dans tous les modes de connexion, en lecture de carte SD, en USB comme en Bluetooth. C'est logique car le casque est actif quoiqu'il arrive en appliquant un traitement du signal, que le Super X-Fi soit activé ou non, et cela même en mode filaire. C'est là où il se démarque un peu avec une meilleure assise, plus de précision et de séparation entre les canaux. Le son est plus posé mais il ne devient pas le roi de la basse pour autant.

L'immersion sonore à prix accessible

Le casque sans fil Creative SXFI AIR est un produit à part. Il est doté de nombreuses possibilités permettant de se faire remarquer dans la jungle des casques Bluetooth. On pense à son lecteur de cartes SD intégré, à son micro efficace et détachable ou à ce fameux mode holographique. Ce sont autant de fonctions qui feront basculer le choix vers lui. Si l'on s'en remet à ses seules qualités sonores, il ne présente aucune qualité au-dessus du lot. Des concurrents moins chers savent faire bien mieux. Ce ne sera donc pas pour cette raison que vous achèterez le SXFI AIR. En revanche, côté immersion c'est carton plein. Que vous soyez gamer, que vous regardiez des films sur votre ordinateur ou que vous recherchiez une autre forme d'écoute, ce casque de Creative apporte une immersion jamais entendue ailleurs. Ok, ce n'est pas parfait, le son est coloré, mais il y a une certaine jubilation à entendre le son en dehors de la tête avec un casque qui pourrait alors vous faire craquer.

Creative SXFI AIR

7

Les plus

  • Multi connectivité
  • Lecteur de carte SD
  • Scan des oreilles
  • Mode holographique étonnant
  • Bruit de fond limité

Les moins

  • Son coloré en mode Super X-Fi
  • Autonomie très limitée
  • Bluetooth SBC seulement
  • Pas de housse fournie

Audio7

Ergonomie8

Finitions7


0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
scroll top