Science et fiction : la téléportation de Star Trek serait-elle possible ?

07 septembre 2016 à 15h19
0
Star Trek a mis en scène, au fil de ses 50 ans d'histoire, de nombreux éléments technologiques devenus, ou en passe de devenir réalité. Mais la téléportation chère à Kirk et son équipage reste encore aujourd'hui de la science-fiction... et pour toujours ?

Notre série Science et Fiction s'intéresse aux prouesses technologiques aperçues dans le cinéma, à la télévision ou dans la littérature, et se questionne sur le positionnement, possible ou non, dans la réalité.

0226000008490692-photo-star-trek-t-l-portation.jpg

« Téléportation, Scotty ! » Cette phrase culte, prononcée par les personnages de la série originelle Star Trek - qui compte 3 saisons - entraînait irrémédiablement la disparition d'une partie de l'équipage de l'Enterprise, alors envoyé sur une planète à explorer. Téléporter des humains de cette manière serait-il possible un jour ? La réponse est complexe.

Aujourd'hui, la téléportation est possible, mais les scientifiques se contentent de « téléporter » - les guillemets sont importants - des particules, par le biais de la téléportation quantique : un objet disparaît à un endroit pour réapparaître à un autre. Le principe se base sur la mécanique quantique, et plus précisément l'intrication quantique.

Inutile de préciser que le fait d'expliquer simplement le phénomène, mis en lumière par Einstein et Schrödinger dans les années 1930, s'avère assez compliqué. On pourrait le résumer de cette manière : deux particules se retrouvent dans un état quantique tel qu'elles ne forment qu'un seul système, tout en étant pourtant séparées. Quelle que soit la distance qui les sépare, toute altération de l'une des particules affecte l'autre. Les deux particules peuvent ainsi être utilisées pour créer un canal de communication.



Destruction et information

En 2014, des scientifiques de Genève ont annoncé être parvenus à transporter l'état quantique un photon sur une distance de 25 kilomètres de fibre optique. Il ne s'agit pas là de téléporter un objet - et encore moins une personne ! - mais de l'information.

Les chercheurs ont donc utilisé de la fibre optique. Ils ont placé un photon A à mi-chemin d'un câble de fibre optique de 25 km. Le photon A était lié par intrication quantique au photon B, quant à lui isolé dans un cristal. Puis, un photon C a été lancé à la rencontre du photon A : lorsqu'ils se sont percutés, ils ont été détruits tous les deux. Mais grâce à l'intrication quantique, les données du photon C se sont retrouvés dans le photon B, car il était connecté avec le A.

0320000008490694-photo-quantum-teleportation-experimental-setup-gisin.jpg

Ce qui se rapproche le plus, aujourd'hui, d'une téléportation, n'en est pas une, puisqu'il y a destruction de la particule à faire voyager dans le processus. Si l'information est récupérée, la particule détruite l'est pour de bon. La téléportation quantique correspond davantage à un transfert d'états quantiques d'un endroit à un autre qu'à une réelle téléportation telle que la science-fiction la présente généralement.

Maintenant que les bases sont connues, essayons de répondre à la question qui nous intéresse réellement : une telle expérience permettrait-elle de téléporter un être humain ? Rendez-vous sur la page suivante.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Soldes Cdiscount : ce lot d'ampoules connectées Xiaomi Mi Essential Light baisse de prix
Soldes Amazon : la TOP des souris Logitech en réduction pour la 2ème démarque
Ring présente sa Video Doorbell Wired : plus petite et plus… câblée
Le Noctilux 50 mm f/1.2 de Leica renaît de ses cendres
Enceintes actives : notre comparatif des meilleurs modèles en 2021
Soldes 2ème démarque : un écran gamer iiyama G-Master 24
Le Cybertruck de Tesla entrera en production de masse en 2022 selon Elon Musk
Soldes Cdiscount : un PC portable bureautique Asus Vivobook à moins de 300€
Apple : 1 milliard d'iPhone activement utilisés à travers le monde et des ventes records en 2020
Reconnaissance faciale : le Conseil de l'Europe demande une
Haut de page