X-Men Apocalypse : des mutants aux super-pouvoirs, et si c'était vrai ?

18 mai 2016 à 11h53
0
Le truc avec les X-Men, c'est qu'au lieu de nous faire rêver comme Spider-Man, ils nous tendent un miroir pas très agréable, celui d'une nature humaine qui ne tolère pas trop les différences. Et pourtant, la mutation est la caractéristique première de tout ce qui vit. Alors, sommes-nous finalement un peu tous des X-Men ?

A l'époque où Jack Kirby et Stan Lee inventent pour la première fois les X-Men, l'une des composantes essentielles du mythe d'un super-héros est l'origine de son pouvoir, ce qui justifie d'ailleurs que l'événement ayant concouru à la naissance de ses facultés, soit régulièrement rappelé ou revisité : morsure de Peter Parker par une araignée radioactive, exposition des Quatre Fantastiques aux rayons cosmiques, bombardement de rayons gamma sur le docteur Banner etc... Autrement dit, on ne naît pas super-héros, on le devient - même Superman ne doit ses pouvoirs qu'à son déplacement sur Terre.

Dans ce contexte, l'idée de proposer des super-héros mutants est bien plus qu'une astuce de scénariste, il s'agit d'une révolution ayant pour premier effet de gommer la distance entre ces êtres surnaturels et nous, simples humains. Plus question de désigner les super-héros comme des exceptions, produits du pur hasard : désormais, ils s'inscrivent dans le cours de l'évolution et proposent à notre espèce un devenir possible, celui du surhomme. De ce pitch brillant, le scénariste Chris Claremont saura saisir plus tard tout ce qu'il implique d'un point de vue moral et philosophique. Sous sa plume, le super-héros, parce que mutant, est à la fois complètement humain et rejeté par ces derniers, ce qui conduit naturellement à une métaphore du racisme dont l'auteur ne s'est pas privé.

0320000008444354-photo-clubic-mai-xmen-01.jpg
Doté de pouvoirs presque sans limites, Apocalypse est un dieu pour les mutants et assimile donc l'évolution à la religion.

Juif par sa mère, Claremont a fait des X-Men les symboles de l'exclusion et de la discrimination, n'hésitant pas à forcer le parallèle avec l'Holocauste au travers du personnage de Magneto, dont il dépeint l'enfance dans les camps de la mort nazis. Si d'autres scénaristes ont, depuis, pris le relai des X-Men, il est indéniable que la « patte » Claremont est la matrice stylistique de tous les films de Brian Singer, lequel ne cesse de revenir aux meilleures heures de la saga, celles des années 80. Mais à quel point cela renvoie-t-il à notre réalité ? Réponse page suivante.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Facebook active la caméra et le micro des iPhone en permanence sans en avertir les utilisateurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top