Control : le ray-tracing change-t-il la donne ?

Colin Golberg Team Clubic
28 août 2019 à 16h00
0
Control

Le nouveau jeu des créateurs de Max Payne et Alan Wake est disponible, et propose dès sa sortie une compatibilité avec les effets avancés liés au ray tracing, pour les heureux possesseurs de cartes graphiques GeForce RTX de NVIDIA.

Si la firme de Santa Clara met en avant ses fonctionnalités RTX depuis le lancement de la génération Turing, il faut reconnaître que les jeux actuellement compatibles se comptent sur les doigts d'un manchot unijambiste. Lors de l'annonce des GeForce RTX Super, NVIDIA se proposait d'offrir Control et Wolfenstein : Young Blood pour l'achat d'une carte graphique RTX ou RTX Super, deux jeux compatibles avec les fonctionnalités Turing. Si Wolfenstein attend toujours son patch RTX, nous nous intéressons aujourd'hui à Control, qui pourrait bien être la vitrine dont avait besoin NVIDIA. Si jamais vous souhaitez en savoir plus sur le ray tracing et le DLSS (deep learning super sampling), nous vous invitons à lire la partie adéquate de ce dossier.


Une direction artistique sublimée


Remedy a mis à jour son NorthLight Engine, le moteur maison qui animait déja Quantum Break. Si ce dernier manquait d'optimisation sur PC, il proposait déjà un rendu cinématographique convaincant, avec une gestion de la lumière et des ombres très poussée.

Dans Control, Remedy propose, sur la version DX12 de son moteur, l'activation du ray tracing pour sublimer les effets de réflexion, d'ombres et de lumières diffuses. Et ça marche !


Pour illustrer cet article nous avons fait tourner Control sur une configuration basée sur une GeForce RTX 2080 Super FE, un Core i7 8700K, accompagné de 16 GO de RAM.


Sur l'ensemble de nos screenshots, le jeu tourne avec tous les réglages graphiques au maximum en 1440p (WQHD). Le DLSS est activé afin de maintenir des performances au dessus de 60 images/seconde lorsque les effets du ray tracing sont réglés en « élevé ». Cela offre un rendu en 960p upscalé en 1440p via la technologie de NVIDIA, pour un résultat très convaincant. La dégradation visuelle est beaucoup moins prononcée que sur Battlefield V ou Metro Exodus, sur lesquels l'activation du DLSS entraînait un effet de flou très désagréable. Dans Control, le DLSS est impressionnant d'efficacité, laissant espérer le meilleur pour l'avenir de cette technologie liée au deep learning.


Au delà des reflets plus réalistes (notamment sur les surfaces transparentes comme les vitres) que permet le ray tracing, c'est vraiment sur le rendu des ombres, que l'activation des fonctionnalités RTX offre un niveau d'homogénéité et de réalisme sur lequel il est difficile de revenir. Un fois qu'on y a pris goût, le jeu semble bien terne sans le ray tracing.

Et les performances alors ?



Du coté des performances, notre RTX 2080 Super s'en sort parfaitement avec plus de 65 - 70 images/seconde avec ray tracing « élevé » + DLSS en 1440p. Si on désactive le DLSS, l'impact sur les performances est énorme : on obtient une moyenne de 40 images/seconde. Enfin sans le ray tracing ni le DLSS (avec le MSAA 4X), Control tourne à plus de 75 images/seconde.

Sa petite sœur, la RTX 2060, s'en sort également très bien bien en 1080p : 70 images/seconde avec ray tracing « élevé » + DLSS (rendu en 720p upscallé en 1080p). En 1440p les choses deviennent plus compliquées, mais en passant le ray tracing en « moyen » + DLSS, les 60 images/seconde sont atteignables ! Enfin notez bien que le passage du réglage ray tracing de « moyen » à « élevé » demande beaucoup de ressources, alors que l'écart visuel est beaucoup plus modéré.

Remedy ouvre ainsi la voie du ray tracing (réussi), en proposant une expérience sublimée par la technique, et au service de l'immersion. On espère vraiment que CD Projekt fera au moins aussi bien pour Cyberpunk 2077 !
Modifié le 06/09/2019 à 10h43
8 réponses
8 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
iPhone 11 : tout savoir sur le processeur A13 Bionic qui l'anime
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Uber s'enfonce (un peu plus) dans l'incertitude et licencie plus de 400 employés

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top