La banque JP Morgan va elle aussi freiner ses investissements dans les énergies fossiles

27 février 2020 à 15h44
5
JP Morgan

JP Morgan, l'une des banques les plus importantes au monde, a annoncé vouloir renforcer son engagement en faveur de la planète. Pour cela, elle va notamment mettre partiellement fin au financement de projets liés aux énergies fossiles et dédier une partie de ses fonds aux initiatives « vertes ».

Le groupe JP Morgan Chase constitue actuellement le plus grand financeur du monde pour les énergies fossiles. Mais l'entreprise souhaiterait changer cette étiquette. Elle a ainsi commencé par missionner un organisme indépendant pour la réalisation d'une étude sur le dérèglement climatique.


Arrêt partiel des prêts pour l'extraction de charbon

Sans surprise, le rapport, envoyé aux clients de l'entreprise, fait état de potentielles « conséquences catastrophiques », dues notamment aux émissions de dioxyde de carbone dans les années à venir. Ces dernières « continueront à affecter le climat pendant des siècles, d'une manière probablement irréversible ».

Si l'étude pointe également l'absence de solution mondiale, JP Morgan entend contribuer à sa façon à l'effort collectif. Tout d'abord en stoppant les prêts consacrés aux projets de forage pétrolier dans l'Arctique. Mais aussi en limitant le financement de l'extraction de charbon. Concrètement, ce dernier point signifie que JP Morgan ne versera plus d'argent aux sociétés qui tirent l'essentiel de leur chiffre d'affaires de cette activité. En revanche, la porte restera ouverte pour celles qui n'en font pas leur source de revenus majoritaire.


Encourager le développement des énergies renouvelables

Cette apparente timidité a été critiquée par certains observateurs, à l'instar de l'association caritative ShareActions, qui promeut l'investissement responsable. L'organisation estime que, ce faisant, le groupe bancaire néglige « une énorme partie du marché du charbon ».

JP Morgan souffre également de la comparaison avec certains concurrents, tels que Goldman Sachs, qui a récemment mis une œuvre une politique plus ambitieuse en matière de développement durable. Dans le même ordre d'idées, la Banque européenne d'investissement a annoncé, il y a quelques mois, arrêter les financements de projets liés aux énergies fossiles.

Pour compléter son engagement, JP Morgan a néanmoins ajouté qu'elle allait consacrer une enveloppe de 200 milliards de dollars pour soutenir des initiatives en faveur du développement durable. Et en particulier celles tournant autour des énergies renouvelables.

Source : Electrek
Vous utilisez Google Actualités ? Suivez Clubic pour ne rien rater de l'actu tech ! google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page
Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (5)

Gus_71
Et JP Morgan, on sait bien que c’est vraiment la banque modèle, jamais impliquée dans aucun scandale, et donc à croire et à suivre aveuglément !
playAnth95
Ce sont toutes les nations, banques, et autres mafioso qui doivent arrêter les investissent dans les énergies fossiles. L’urgence est maintenant, il n’y a pas eu d’hiver en France avec des températures souvent digne d’un moins d’avril. C est catastrophique. Et tous les climato-sceptique doivent être interdit de paroles.
Blues_Blanche
Pareil. Quand on ne pense pas comme moi on doit se taire.
playAnth95
Quand il s’agit du climat et nier l’évidence c est au meme niveau que ceux croyant que la Terre est plate.
Blues_Blanche
Oui c’est ça, il manquerait plus qu’ils aient le droit de vote…
Voir tous les messages sur le forum