La banque JP Morgan va elle aussi freiner ses investissements dans les énergies fossiles

5
JP Morgan

JP Morgan, l'une des banques les plus importantes au monde, a annoncé vouloir renforcer son engagement en faveur de la planète. Pour cela, elle va notamment mettre partiellement fin au financement de projets liés aux énergies fossiles et dédier une partie de ses fonds aux initiatives « vertes ».

Le groupe JP Morgan Chase constitue actuellement le plus grand financeur du monde pour les énergies fossiles. Mais l'entreprise souhaiterait changer cette étiquette. Elle a ainsi commencé par missionner un organisme indépendant pour la réalisation d'une étude sur le dérèglement climatique.


Arrêt partiel des prêts pour l'extraction de charbon

Sans surprise, le rapport, envoyé aux clients de l'entreprise, fait état de potentielles « conséquences catastrophiques », dues notamment aux émissions de dioxyde de carbone dans les années à venir. Ces dernières « continueront à affecter le climat pendant des siècles, d'une manière probablement irréversible ».

Si l'étude pointe également l'absence de solution mondiale, JP Morgan entend contribuer à sa façon à l'effort collectif. Tout d'abord en stoppant les prêts consacrés aux projets de forage pétrolier dans l'Arctique. Mais aussi en limitant le financement de l'extraction de charbon. Concrètement, ce dernier point signifie que JP Morgan ne versera plus d'argent aux sociétés qui tirent l'essentiel de leur chiffre d'affaires de cette activité. En revanche, la porte restera ouverte pour celles qui n'en font pas leur source de revenus majoritaire.


Encourager le développement des énergies renouvelables

Cette apparente timidité a été critiquée par certains observateurs, à l'instar de l'association caritative ShareActions, qui promeut l'investissement responsable. L'organisation estime que, ce faisant, le groupe bancaire néglige « une énorme partie du marché du charbon ».

JP Morgan souffre également de la comparaison avec certains concurrents, tels que Goldman Sachs, qui a récemment mis une œuvre une politique plus ambitieuse en matière de développement durable. Dans le même ordre d'idées, la Banque européenne d'investissement a annoncé, il y a quelques mois, arrêter les financements de projets liés aux énergies fossiles.

Pour compléter son engagement, JP Morgan a néanmoins ajouté qu'elle allait consacrer une enveloppe de 200 milliards de dollars pour soutenir des initiatives en faveur du développement durable. Et en particulier celles tournant autour des énergies renouvelables.

Source : Electrek
Modifié le 27/02/2020 à 15h44
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
5
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Aux États-Unis, l'éolien dépasse l'hydroélectrique pour la première fois
Vous pouvez désormais naviguer sur Google Earth avec Firefox, Opera et Edge
Facebook : les utilisateurs accepteraient de céder leurs données personnelles contre quelques euros
Les Français sont de plus en plus tentés par l'achat de smartphones reconditionnés
À peine plus de 20€ pour une clé USB SanDisk Extreme Go de 64 Go
Sonic The Hedgehog (aussi) subit les effets du coronavirus en Chine...
Et le smartphone Android le plus vendu en 2019 est... le Samsung Galaxy A10 !
Un malware Android est susceptible de lire vos codes 2FA sur l'app Google Authenticator
Tesla et Panasonic stoppent leur partenariat autour du solaire
Coronavirus : Microsoft affirme que Windows n'atteindra pas ses objectifs financiers
Haut de page