Le département américain de l'agriculture vise 30% de biocarburant d'ici 2050

23 février 2020 à 14h34
13
mais biocarburant
© Pixabay

Selon l'agence de protection de l'environnement américaine (Environmental Protection Agency, EPA), la quantité de biocarburants mélangée au pétrole en 2020 doit représenter environ 10 % de la production de pétrole brut. Le département américain de l'agriculture veut faire considérablement évoluer ce mélange : d'ici 2050, l'administration Trump souhaite que la part des biocarburants atteigne 30 %.

Dans une annonce communiquée jeudi 20 février et rapportée par Reuters, les responsables ont aussi affirmé que ce mélange devait atteindre 15 % d'éthanol d'ici 2030.

L'EPA se met au biocarburant

En octobre dernier, l'agence a annoncé sa volonté d'augmenter la part d'éthanol à base de maïs mélangée au pétrole. Alors que la proposition était censée contenter le secteur agricole, elle n'avait satisfait personne.

Pour Patrick Kelly, le porte-parole de l'American Petroleum Institute interrogé par Reuters, cela « punit des entreprises qui se conforment déjà » à la loi sur les biocarburants. Et selon Mike Naig, le secrétaire à l'agriculture de l'Iowa, la décision n'allait pas assez loin, alors que les producteurs de biocarburants souffrent de la guerre économique qui oppose les Etats-Unis à la Chine.

Quelques mois plus tard, l'EPA revient donc à la charge. L'agence n'hésite plus à annoncer des chiffres ambitieux. Si elle veut atteindre 15 % de biocarburant d'ici 2030, elle souhaite également, sur la même période, augmenter la production agricole de 40 % et réduire son impact environnemental de moitié.


Une orientation forcée ?

Pour Todd Becker, le P.-D.G. de Green Plains Inc., un groupe exploitant 13 usines d'éthanol, cette annonce n'est pourtant pas le signe d'une nouvelle politique de soutien envers les biocarburants. Il déclare : « Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un soutien de l'EPA envers l'éthanol. Je pense qu'on les traînés [ dans cette voie ] à coups de pieds et en leur criant dessus ». En effet, ce genre de décisions est étrange de la part de l'administration du président Donald Trump, qui a qualifié le changement climatique de « canular ».

Au cours des deux dernières années, l'EPA a accordé 30 dérogations à des raffineries de pétrole, leur retirant l'obligation de se conformer à la loi sur les biocarburants. Mais avec l'échéance électorale qui approche, Donald Trump doit s'assurer le soutien des agriculteurs sans fâcher l'industrie pétrolière. Comme quoi, il est toujours utile de savoir faire le grand écart.

Source : Reuters
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
13
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Faciliter l'intégration de nouvelles fonctionnalités dans les véhicules, la mission d'Alkalee (Interview)
Soldes : les meilleures offres high-tech chez Amazon et Cdiscount
Halo Infinite dévoile les premiers visuels de sa version PC
Soldes Boulanger : le smartphone Oppo Reno 4Z profite d'une belle offre
Twitter annonce un service payant baptisé Super Follow
Test Razer Opus : un milieu de gamme qui maitrise bien son sujet, mais sans génie
PS5 : l'extension SSD sera activée via une mise à jour cet été
La série animée Marvel M.O.D.O.K. et son super-vilain façon Robot Chicken prennent date avec un teaser
NVIDIA : les nouvelles 30HX & 40HX dédiées au cryptominage reposent sur l'architecture Turing
Intel : le Core i7-11700K
Haut de page