🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Les océans pourraient nourrir durablement l’espèce humaine

Aymeric Pontier
Spécialiste environnement
30 janvier 2020 à 09h22
16
aquaculture

Un récent article scientifique proposé par un groupe d'experts de l'Organisation des Nations-Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) constate qu'il serait possible de profiter des océans pour fournir six fois plus de nourriture, à condition de mettre en place une gestion plus efficace et durable des surfaces maritimes, ainsi que certaines innovations technologiques.

Selon ce document, les deux tiers des protéines animales nécessaires pour nourrir la population mondiale en 2050 pourraient provenir des océans, contre 20 % actuellement. Les poissons, algues et crustacés pourraient aussi devenir une importante source de vitamines, de minéraux essentiels, ou d'acides oméga-3, voire fournir d'autres nutriments, que l'on ne trouve ni dans les végétaux ni dans les animaux terrestres.

Nourrir l'humanité grâce à l'aquaculture marine ?

Les auteurs de cet article scientifique estiment que les océans ont un vaste potentiel inexploité pour nourrir l'espèce humaine, et que cette ressource pourrait être utilisée bien davantage qu'aujourd'hui, tout en réduisant l'empreinte environnementale de notre espèce. Une partie du surplus alimentaire pourrait ainsi provenir d'une meilleure gestion de la pêche, notamment de techniques de capture plus respectueuses.

Toutefois, les membres du « Panel de haut niveau pour une économie durable de l'océan » insistent surtout sur les bienfaits de l'aquaculture marine, ou « mariculture ». Ce terme désigne l'élevage d'animaux ou de végétaux marins dans les zones côtières, dans des fermes de haute mer, ou encore dans les eaux internationales. On parlerait le cas échéant d'une aquaculture offshore qui reste à inventer.

Cette solution aurait une capacité de production considérable, comme l'avait déjà révélé une précédente étude de 2017 : en convertissant moins de 0,015 % de la surface des océans en aquaculture, il serait possible d'obtenir autant de poissons que la quantité pêchée par l'espèce humaine en un an ! Un tel développement supposerait toutefois la conception de nouvelles solutions de surveillance et de suivi des stocks dans ces fermes aquacoles océaniques, comme un changement de régime alimentaire.


Un impact bénéfique sur le climat

L'autre grand avantage de l'aquaculture marine serait, d'après les membres de ce groupe d'experts, une forte réduction des émissions de CO2 pour une production égale de protéines. L'élevage de mollusques et de petits poissons pélagiques (poissons vivant en plein mer) émet près de 20 fois moins de dioxyde de carbone par gramme de protéine animale produite vis-à-vis de la viande de bœuf, par exemple.

La FAO anticipe qu'au moins 500 millions de tonnes de viande devront être produites chaque année d'ici 2050 pour couvrir les besoins alimentaires de l'humanité. Or la solution de l'aquaculture pourrait couvrir largement ce chiffre. Même une modification minime de nos régimes alimentaires, en faveur de sources marines à faibles émissions de carbone, aurait des effets bénéfiques en matière de lutte contre le changement climatique.

Source : The Ocean Panel
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
16
13
billy77
Sinon, vu que d’ici 2050 il y aura dans l’océan plus de plastique que de poisson, il suffit de trouver une solution technologique pour que l’Homme puisse manger du plastique.
olivelau
La photo représente l’élevage de saumon au large de Marseille sur l’île du Frioul, le coin n’est du tout pollué, raffineries, pétrochimie, croisiéristes etc…<br /> Miam !
Blues_Blanche
Il est permis et même recommandé de rêver.
keyplus
en plus tout est deja emballé dans du plastique lol
KlingonBrain
En même temps, il serait bon de se demander comment le plastique arrive dans les océans.
billy77
Entièrement d’accord !
jardinero
Vous ramassez vos plastiques<br /> Vous les compactez en cube à une densité 0,9<br /> Vous les enrobez d’un filet larges mailles en plastique<br /> Vous les agregez en mer au fur et à mesure des apports autour et dessus<br /> un corps mort au fond de la mer empêche cet iceberg-poubelleberg de deriver.<br /> Les algues etcoquillages vont coloniser la chose<br /> Les petits poissons vont en profiter<br /> Les thons vont tourner autour.<br /> Il faudra trouver la forme optimale pour eviter les retournements.
trollkien
Si c’etait si simple se serai moins grave, car les « ilots de plastiques » ne serviraient que de support à l’écosysteme. Mais si on se fie à ce reportage, on retrouve des quantités importantes de plastiques et dérivés chimiques dans l’organisme des poissons et crustaces, donc potentiellement dans nos assiettes
KlingonBrain
On doit pouvoir y faire quelque chose.<br /> @trollkien D’autant que c’est autant de ressources perdues.
trollkien
Franceinfo – 19 Oct 19<br /> Recyclage : une machine transforme le plastique en diesel<br /> Un Français a mis au point une machine qui transforme des déchets plastiques en essence ou en diesel. Un prototype pourrait être commercialisé dès l'année prochaine.<br /> Plutot que de dépenser des fortunes à polluer nos « voisins », on ferai mieux de valoriser nos déchets… Pour peu que un lobby ne suicide pas (encore ?) les gens qui ont de bonnes idées et intentions
c_planet
je suppose que par "vous ramassez vos plastiques … " tu t’adresses aux chinois, aux indiens, aux russes, aux africains, aux sud américains ? parce que pour changer et commencer à être efficace, il faudrait arrêter de sermonner et culpabiliser les meilleurs élèves.
wackyseb
Et comment ils vont pouvoir élever des bovins dans la mer parce que le steak frite du samedi midi, c’est sacré chez moi.<br /> Idem pour le poulet du dimanche…<br /> Par contre le poisson c’est une fois par moi maximum.
jardinero
Vous avez raison au niveau de la dialectique .<br /> Même si mon vous s’ adressait à l’homme moderne car je sais l’etranger inculte aussi pollueur que le francais inculte<br /> Mais votre observation ne fait pas avancer le schmilblick .<br /> Mais avez vous déjà observé une coque de bateau au bout d’un an sans carenage ?<br /> Perso je l’ai vu en milieu tropical .<br /> Il y avait des huitres de la taille d’une main d’enfant.<br /> Sans compter les concretions calcaires .<br /> Vous ne savez pas que l’on met en place des ilots flottants pour attirer les petits poissons qui attirent les thons et les pecheurs .<br /> Avec mon systeme les poissons auront davantage de chance de ne pas disparaitre ,soit parceque jugés trop pollués soit parceque en zone surveillée, tout comme on a immergé des carcasses de voiture pour protéger des zones du chalutage .<br /> Et mon indifférence est totale que ce chalutage soit fait par des coreens ou philipins prisonniers de droit commun ou des bretons prisonniers des banquiers.<br /> Côté meilleurs élèves je ne suis pas sûr de comprendre ,peut être auriez vous des exemples ?<br /> D’avance merci ,car le partage de ce genre de solution ne peut être que bénéfique pour tous ,ou presque puisque ca ferait diminuer les pots de vins pour depots sauvages tolérés.
BetaGamma
Méfiance des affirmations à l’emporte pièces de ce machin qu’est l’ONU rempli de lobbyistes…<br /> N’oublions pas qu’à ce jour pour nourrir la majorité des fermes marines… on vide les océans pour faire de la farine de poisson !
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Réalisé en partie avec l'IA, cet anime Netflix fait déjà polémique
Nouveaux AirPods Max et AirPods d'entrée de gamme, c'est pour quand ?
Vous avez aimé ChatGPT ? Découvrez CatGPT
Top 5 des applications pour divertir vos enfants pendant les vacances scolaires
Mentalista : il a 28 ans, invente le Siri de la pensée, et c'est bluffant !
Ne ratez pas cette offre incroyable : -62% sur votre prochain antivirus !
Raccourcis sur l'écran de verrouillage : voilà comment ça va fonctionner sous Android 13
Thylacine, mammouth laineux et dodo : cette entreprise de biotechnologie veut tous les ressusciter
Bon Plan : obtenez un VPN fiable et sécurisé en promo (-65%)
Électricité : le solaire et l'éolien doublent le gaz pour la première fois !
Haut de page