Vers une agriculture sous-marine ?

9
Plongée sous marine

Une entreprise italienne, du nom de Nemo's Garden, a conçu un dispositif de « jardin aquatique » qui permet de cultiver des plantes au fond de la mer, dans des bulles d'air. L'objectif est de développer une nouvelle forme d'activité agricole dans les zones où la terre n'est pas cultivable. Dans les régions désertiques ou arides par exemple.

Ce concept de ferme aquatique consiste à placer des cloches remplies d'air, accrochées à quelques mètres de profondeur, ouvertes sur la mer par le dessous pour permettre à des plongeurs de s'y rendre facilement tout en maintenant l'air et l'humidité dont les plantes ont besoin.

Le concept inédit de Nemo's Garden

Des terrasses aux rizières, les agriculteurs du monde entier ont de tout temps utilisé des techniques ingénieuses pour faire pousser des cultures dans les environnements les plus inhospitaliers. Mais l'idée de ferme sous-marine, développé par Nemo's Garden, pousse le concept un peu plus loin. Il s'agit ici d'adapter la production agricole aux milieux marins.

Installée à Noli dans la région côtière de la Ligurie, surtout connue pour ses villages balnéaires et son superbe littoral, cette société a créé la « première ferme sous-marine » au monde. Plus de 700 plantes, dont des tomates, du basilic, de la laitue ou encore des fraises, sont cultivées dans des serres hydroponiques sous-marines fixées au fond de la mer.


Ce concept original est né de Sergio Gamberini, un ingénieur chimiste italien qui dirige une entreprise de plongée sous-marine. L'idée aurait germé dans sa tête en 2013 après une discussion avec des agriculteurs locaux. Quelques jours jours plus tard, il a plongé au fond de la baie de Noli pour y placer un vase avec des graines de basilic à l'intérieur d'un ballon en plastique. Au bout de 48 heures, les graines ont commencé à germer et Gamberini a décidé de prolonger l'expérience.

Une croissance rapide des plantes

Dans ces serres sous-marines, l'air ambiant est naturellement renouvelé par les plantes et contient un taux de dioxyde de carbone beaucoup plus élevé que la normale, favorisant une croissance plus rapide des plantes.

Le bon ensoleillement dans la région et la faible profondeur des serres permet au soleil de maintenir la température des serres à 26° C en toute saison, ainsi qu'un taux d'humidité constant de 83 % grâce à l'évaporation. Les cultures sont surveillées par des caméras, et par les plongeurs qui s'y rendent presque quotidiennement. Protégées des intempéries et des nuisibles sous leurs cloches, les plantes n'ont pas besoin d'intrants.


L'objectif à terme serait de créer une « agriculture subaquatique auto-suffisante » qui pourrait être appliquée dans les régions du monde où l'eau douce se fait rare. La société Nemo's Garden cherche à développer des kits d'assemblage pour faciliter la duplication de son système de cultures, en se focalisant en priorité sur les zones arides du globe.


Source article : European Scientist
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
10
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Vous pouvez voter pour le nom du rover Mars 2020 de la NASA
Le nouveau studio de jeu Lego veut créer des jeux plus poétiques et artistiques
On connaît les tailles des prochains iPhone... dont un encore plus grand que le 11 Pro Max
Tous les Half-Life jouables gratuitement jusqu'à la sortie de Half-Life: Alyx
Sonos : certains produits vont arrêter de recevoir des mises à jour en mai prochain
WhatsApp : la bêta Android débarque enfin avec le mode sombre
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian
Arrêtez tout. Lego lance sa Station spatiale internationale (et elle n'est pas hors de prix)
Casque sans fil Beats Solo 3 à seulement 159,99€ au lieu de 299,99€ grâce aux soldes Fnac
Pokémon : bientôt un nouveau film d'animation 3D en exclusivité sur Netflix
Haut de page