Au Royaume-Uni, les sacs en plastique réutilisables ont manqué leur objectif

02 décembre 2019 à 15h25
0
Plastique

Au Royaume-Uni, un nouveau rapport vient de dresser un constat alarmant : les sacs en plastique réutilisables augmentent l'« empreinte plastique » des principaux supermarchés du pays. Face à la gravité de la situation, des voix s'élèvent pour appeler à leur interdiction.

Nous sommes de plus en plus conscients du fléau qu'est la pollution plastique. De nombreuses mesures sont ainsi prises pour de tenter d'endiguer le problème. Au Royaume-Uni, le gouvernement a notamment instauré une taxe de cinq pences sur les sacs en plastiques afin d'encourager la population à se servir de sacs réutilisables. Malheureusement, il semblerait que cette mesure n'ait fait qu'aggraver le problème...


54 sacs en plastique réutilisables par ménage

Réalisé par Greenpeace et l'Agence d'investigation environnementale britannique, ce rapport est très préoccupant. En 2019, les dix principales chaînes de supermarchés du Royaume-Uni ont vendu 1,5 milliards de sacs en plastique recyclables, ce qui équivaut à 54 sacs par ménage, et une augmentation de 26 % par rapport à l'année précédente.

Sur ces dix firmes, seulement trois ont réduit leur « ;empreinte plastique », et leurs résultats apparaissent particulièrement minimes lorsque comparés aux hausses de leurs concurrentes. Ainsi, l'entreprise de produits surgelés Iceland est passée de 3,5 millions de ventes de sacs réutilisables en 2018 à 34 millions en 2019. Le problème réside notamment dans le fait que ces sacs contiennent beaucoup plus de plastique que les sacs « classiques ». En outre, le rapport pointe du doigt la politique appliquée par les supermarchés qui « n'encouragent manifestement pas les clients à ne plus utiliser ces sacs comme une option à usage unique ».

Les auteurs du rapport appellent désormais à une interdiction des sacs en plastique recyclables afin de pousser les gens à apporter leurs propres cabas. Ils critiquent également le prix particulièrement bas de ces sacs, qui ne dissuade absolument pas les clients d'en acheter un nouveau toutes les semaines. En Irlande par exemple, la vente de sacs en plastique a baissé de 90 % lorsque leur prix a été augmenté.


Le fléau de la pollution plastique ne décroît pas

Malgré quelques initiatives positives saluées par le rapport, à l'image de celle des magasins Waitrose qui proposent plus de 160 fruits et légumes en vrac, les supermarchés britanniques ne sont visiblement pas à la hauteur du défi à relever. L'année dernière, 903 000 tonnes d'emballages plastiques ont fait leur apparition dans leurs rayons, soit 17 000 tonnes en plus comparé à l'année 2017...

À l'échelle mondiale, la production de plastique a encore augmenté de 3,2 % en 2018. Bien que ses effets dévastateurs soient désormais bien connus du grand public, le New York Times rappelle que 9 millions de tonnes de plastique finissent dans les océans chaque année.

Source : Quartz
Modifié le 02/12/2019 à 15h26
15
13
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Coronavirus : le traçage numérique
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Folding@home dépasse l'ExaFLOP pour lutter contre le Coronavirus
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
scroll top