Recyclage du verre, papier, carton et plastique : où en est la France ?

Aymeric Pontier
Spécialiste environnement
26 novembre 2019 à 17h05
0
recyclage
shutterstock.com

Si les taux de collecte et de recyclage réel du verre et des papiers-cartons sont désormais satisfaisants et toujours en progression, les français ont encore d'énormes efforts à faire concernant la collecte des déchets plastiques et leur ré-emploi par la suite !

En France, le taux de collecte ou de récupération des déchets en verre, en papier-carton ou en plastique est souvent considéré et présenté (à tort) comme son « taux de recyclage ». Ces déchets collectés sont en fait en partie enfouis, incinérés, ou exportés à l'étranger. Pour connaître, le taux réel de recyclage, il faut se référer au taux d'incorporation, qui correspond au véritable ré-emploi de ces matières.

Verre, papier, carton, plastique : combien de nos déchets sont récupérés ?

D'après SINOE, un système d'observation mis en place par l'Ademe, 75 % des déchets d'emballages en verre étaient récupérés en 2015, aussi bien ceux des ménages que ceux de l'industrie et du commerce. Et les acteurs de la filière ont l'intention de porter ce chiffre à 90 % d'ici 2025, pour atteindre un taux de collecte de 100 % à la fin de la prochaine décennie.

Du côté de la collecte des papiers-cartons, le taux de récupération dépassait déjà la barre des 90 % en 2015. Un chiffre impressionnant rendu possible grâce l'efficacité du secteur industriel et commercial dans ce domaine, qui affiche un taux de collecte supérieur à 99 % ! Chez les particuliers, ce taux n'était que de 65 % car trop de personnes continuent, hélas, de jeter papiers et cartons avec les ordures ménagères...

Enfin, la collecte des déchets d'emballages plastiques ne dépassait pas 25 % en 2015, bien que celle spécifique des bouteilles et flacons chez les particuliers affichait un taux deux fois supérieur : 54 %. Aussi, ce sont surtout les autres formes de plastiques qui « plombent » les chiffres. L'idée d'un taux de collecte de 100 % du plastique d'ici 2025 comme le souhaite l'Etat français semble donc très irréaliste à si court terme.

Collecte déchets d'emballages 2015
SINOE®

Quid du taux d'incorporation ou de ré-emploi des déchets ?

Toutefois, et comme nous le précisions, ces chiffres ne correspondent pas au taux réel de recyclage, soit la part des déchets en verre, papier, carton ou plastique, effectivement incorporés dans de nouveaux produits, pour éviter le recours à des ressources primaires. Encore nombreux sont les déchets collectés, qui sont en réalité incinérés et valorisés, parfois enfouis ou dispersés, ou bien exportés dans d'autres pays.

Ce « taux d'incorporation » était selon l'Ademe de 58 % pour les déchets en verre et de 66 % pour les papiers-cartons, en France en 2014. Des chiffres qui ont peu évolué depuis, mais qui présentent tout de même une hausse de 20 points pour le verre, et de 8 points pour les papiers-cartons, par rapport à 2005 !

Quant aux déchets plastiques, seuls 10 % seraient à ce stade ré-employés en circuit fermé et ouvert. Raison de plus pour éviter autant que possible les produits de consommation sur-emballés !

Source : Ademe, Sinoe
4
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Coronavirus : le traçage numérique
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
Folding@home dépasse l'ExaFLOP pour lutter contre le Coronavirus
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
scroll top