Pour les Nations Unies, des efforts drastiques doivent être faits pour réduire les émissions de CO2

30 novembre 2019 à 10h00
0
Nations Unies
© Alexandros Michailidis / Shutterstock.com

D'après un rapport des Nations Unies publié le 26 novembre, des actions concrètes et radicales doivent être prises dès aujourd'hui pour réduire sensiblement les émissions de CO2. Faute de quoi, les conséquences les plus catastrophiques du changement climatique ne pourront plus être évitées.

Selon l'Organisation météorologique mondiale (WMO), les concentrations de CO2 dans l'atmosphère ont atteint un nouveau record en 2018.

Un « besoin de solutions rapides »

Un appel a été lancé par la directrice exécutive du programme environnemental des Nations Unies, Inger Andersen, quelques jours seulement avant le début de la COP25, la conférence climatique qui doit se tenir à Madrid du 2 au 13 décembre.

La responsable a déclaré : « Nous avons besoin de solutions rapides pour réduire autant que possible les émissions en 2020 ». Selon le rapport complet de l'organisme disponible ici, les engagements actuellement pris par les gouvernements aboutiraient à une augmentation des températures d'environ 3,2°C d'ici 2100. La COP21, la conférence qui s'est tenue à Paris en 2015, avait prévu de maintenir ce réchauffement en-dessous de 2°C, afin d'éviter les conséquences climatiques les plus dramatiques. L'avant-propos du rapport précise : « Ce chiffre [ 3,2°C ] pourrait être catastrophique et fatal pour de nombreuses petites îles et zones côtières ».


Une réduction des émissions de CO2 plus pressante

Le texte poursuit : « Techniquement, il est encore possible de réduire l'écart pour que le réchauffement climatique reste en-dessous de 2°C ou 1,5°C, mais si les ambitions nationales ne sont pas revues à la hausse d'ici 2030, le dépassement de l'objectif d'1,5°C ne pourra plus être évité ».

Les concentrations de gaz à effet de serre ont atteint un nouveau record en 2018. D'après l'Organisation météorologique mondiale, la concentration de CO2 dans l'atmosphère a atteint 407,8 ppm (parties par million) en 2018 contre 405,5 ppm l'année précédente. Pour atteindre l'objectif de 2°C de la COP21, les émissions de CO2 devraient être réduite de 2,7 % par an jusqu'en 2030, or Petteri Taalas, la secrétaire générale de l'agence a déclaré : « il n'y a aucun signe d'un ralentissement, et encore moins d'une baisse ».

Le rapport insiste sur le rôle des gouvernements de chaque pays. D'après CBS News, les Nations Unies auraient récemment publié un autre rapport selon lequel les pays prévoiraient au total l'extraction de deux fois plus de combustibles fossiles que ne le permet l'objectif d'1,5°C. Parallèlement, l'organisation cite aussi le potentiel de mesures pouvant être prises à l'échelle nationale, comme les mesures de tarification du carbone qui se multiplient. La couverture des émissions mondiales par ces politiques de tarification a atteint 15 % entre 2010 et 2018. « Si la Chine appliquait la tarification du carbone annoncée, la couverture atteindrait environ 20 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre », précise le rapport.

Source : CBS News
6
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top