2019 pourrait devenir la deuxième année la plus chaude jamais enregistrée

24 novembre 2019 à 16h01
0
Carte records températures octobre 2019
© NOAA

D'après un récent rapport, le mois d'octobre 2019 serait le deuxième mois d'octobre le plus chaud jamais enregistré. Ces températures viennent s'ajouter à celles déjà élevées des mois précédents, qui placent pour l'instant 2019 également au deuxième rang des années les plus chaudes. Elle battrait ainsi le record, détenu jusqu'à présent par... 2016.

Alors que l'administration Trump multiplie les initiatives à contre-courant des récentes mesures en faveur de l'environnement, comme avec l'annonce du retrait des États-Unis de l'accord de Paris sur le climat, de nombreux scientifiques alertent quant à l'état d'urgence climatique. Dernièrement, la sonnette d'alarme a été tirée par la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), une agence... du gouvernement américain.

Octobre chaud

L'organisme a en effet publié une série de données témoignant du réchauffement climatique et de ses conséquences sur la planète. Premier constat : les températures enregistrées durant le mois d'octobre 2019 en font le deuxième mois d'octobre le plus chaud de l'histoire. Et il ne s'agit pas vraiment d'un cas exceptionnel... Le record appartient en effet à celui de 2015. De plus, les dix mois d'octobre les plus chauds jamais observés sont tous intervenus à partir de 2003. Quant aux cinq plus chauds, ce sont tout bonnement les cinq derniers, de 2015 à 2019 inclus.


Et on ne peut pas dire que le phénomène se cantonne au seul mois d'octobre... Sur les dix premiers mois, l'année 2019 a connu des températures largement supérieures à la moyenne. Elle se classe ainsi à la deuxième place des années les plus chaudes sur la même période, juste derrière... 2016. Le tout sur une hiérarchie établie sur pas moins de 140 ans.

L'âge de glace fondue

Mais l'augmentation des températures ne s'arrête bien sûr pas aux records de chaleur. Deuxième « effet Kiss Cool » (qui, ici, est loin d'être « cool ») : la fonte des glaciers. En l'occurrence, en 2019, la banquise arctique a atteint sa plus basse superficie historique pour un mois d'octobre (depuis 1979), d'après le rapport de la NOAA.

Et inévitablement, cette fonte risque d'entraîner une augmentation du niveau de la mer. Selon les projections de l'ONG Climate Central, d'ici 2050, la montée des eaux pourrait provoquer l'inondation de terres abritant actuellement plus de 150 millions de personnes.


Bref, ces chiffres mettent clairement en évidence le phénomène de réchauffement climatique sur ces dernières années. On vous a dit que la planète était en état d'urgence ?

Source : TechCrunch
29
15
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
En réponse à des accusations de harcèlement des têtes tombent chez Ubisoft
L'administration Trump va bientôt se passer des entreprises qui utilisent des appareils Huawei
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
Bosch dévoile son vélo concept électrique et tout suspendu
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre
Le réalisateur de God of War en faveur d'une hausse du prix des jeux sur PS5 et Xbox Series X
Far Cry 6 confirmé par Ubisoft, la présentation programmée au 12 juillet
Microsoft Flight Simulator sortira le 18 août sur PC
scroll top