L'état d'urgence climatique est déclaré par 11 000 scientifiques

Bastien Contreras Contributeur
06 novembre 2019 à 16h40
0
incendie illustration pixabay.jpg

Dans un communiqué commun, plus de 11 000 scientifiques du monde entier ont pris la parole pour alerter l'opinion publique quant aux risques encourus par l'humanité, dus au dérèglement climatique. Estimant qu'il n'y a plus de temps à perdre, ils appellent à un changement rapide et radical des mentalités.

À l'occasion du quarantième anniversaire de la première conférence mondiale sur le climat, qui s'est tenue à Genève (Suisse) en 1979, plus de 11 000 scientifiques, issus de 153 pays, ont décidé d'unir leurs voix. À l'initiative de William Ripple, chercheur à l'université d'État de l'Oregon (États-Unis), ils ont choisi des mots forts pour témoigner de l'urgence de la situation.

Une crise provoquée par l'activité humaine

Le ton est pour le moins alarmant : « Nous déclarons clairement et sans équivoque que la planète Terre est confrontée à une urgence climatique ». De plus, d'après les auteurs du texte, publié hier dans la revue BioScience, la crise est « plus grave que prévue, et menace les écosystèmes naturels et le destin de l'humanité ».

Pour étayer leur propos, les scientifiques ont ajouté une série de graphiques, mettant en avant l'ampleur du phénomène. On peut notamment y observer l'augmentation, depuis 1980, de la quantité de gaz à effet de serre (dioxyde de carbone et méthane) dans l'air, de la température à la surface de la Terre, du niveau de la mer ou du nombre de phénomènes météorologiques extrêmes. Des signes qui sont mis en parallèle avec d'autres croissances : celles de la population, du transport aérien et de la consommation de viande.


Des bouleversements majeurs indispensables

Mais les chercheurs affirment qu'il n'est pas trop tard. Il faut cependant agir au plus vite : « Pour assurer un avenir durable, nous devons changer notre façon de vivre », affirment les signataires. Et ce, pour éviter « des souffrances indicibles dues à la crise climatique ».

Ils ont ainsi identifié quelques actions prioritaires :

  • Améliorer l'efficacité énergétique et instaurer de fortes taxes sur les émissions de gaz à effet de serre, pour réduire l'utilisation de combustibles fossiles.

  • Stabiliser la population mondiale, via des approches éthiques, dont un meilleur accès à l'éducation pour les filles dans plusieurs pays.

  • Mettre fin à la destruction de la nature, en restaurant notamment les forêts.

  • Consommer moins de viande et plus de végétaux, et réduire le gaspillage alimentaire.

  • Ne plus se focaliser uniquement sur la croissance du PIB.


Par ailleurs, les scientifiques ont tenu à relever certains signes encourageants, comme la baisse de la natalité à l'échelle mondiale ou l'augmentation des investissements dans les énergies renouvelables. Ils appellent donc à intensifier ces efforts.


Cette tribune sera-t-elle suivie d'effet ? D'autres initiatives de ce type ont déjà vu le jour par le passé, dont un « Avertissement des scientifiques du monde à l'humanité » publié en... 1992. Croisons les doigts pour que le message soit plus écouté cette fois.

Source : The Guardian
Modifié le 06/11/2019 à 16h58
93 réponses
40 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Alain Damasio, Ken Loach... 111 assos et intellectuels se lèvent contre Amazon
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top