Déchets : selon un rapport, McDonald's est loin de respecter la loi sur l'installation de poubelles de tri

17
McDonald
© Shutterstock.com

Après avoir lancé une pétition devenue virale en début d'année, le mouvement « Zéro déchet au McDo » publie un rapport, ce jeudi, qui accable la politique de tri de la chaîne de restauration rapide.

L'histoire remonte au mois de janvier 2019, lors d'un banal dîner avec des amis dans un restaurant McDonald's de Poitiers. Ce soir-là, Marine prend conscience de la masse de déchets qui finissent directement à la poubelle, qui plus est sans proposition de trier avant de jeter. Découvrant que McDonald's produit 115 tonnes d'emballages par jour et 1 kilo de déchets chaque seconde, elle lance une pétition sur change.org, au nom du mouvement « Zéro déchet au McDo. » Signée par plus de 143 000 personnes à l'heure où nous écrivons ces lignes, celle-ci accompagne la publication d'un rapport collaboratif citoyen.

122 restaurants passés au crible

Le rapport a livré des résultats qui ne tendent pas à promouvoir la politique de tri des déchets de McDonald's. Sur les 1 464 restaurants français que compte la multinationale américaine, 122 ont pu être vérifiés, soit 8,3 % des établissements du territoire, dispatchés dans 66 villes différentes. L'équivalent d'un sondage XXL.


Sur les 122 restaurants visités, le rapport note que seuls 39 d'entre eux ont installé des poubelles de tri, soit une faible proportion de 32 %. Le collectif précise tout de même que sur les 83 restaurants qui n'avaient pas encore installé de poubelles de tri, six étaient en cours d'installation ou l'avaient fait, mais de manière partielle.

Les fast-foods ont jusqu'au 31 décembre 2019 pour respecter la législation de tri des déchets en vigueur

68 % des McDonald's passés au crible ne remplissent donc pas leurs obligations en termes de gestion des déchets. Mais quelles sont ces obligations exactement ?

Dans le prolongement de la loi sur la transition énergétique, et pour compléter l'obligation sur le tri et la valorisation des emballages professionnels, un décret en date du 10 mars 2016 est venu poser l'obligation pour les fast-foods de trier leurs déchets, c'est-à-dire de s'équiper d'une poubelle de tri, ce que 96 % des restaurants rapides de France n'avaient pas fait en 2017.


Si McDonald's commence à produire des efforts, en ayant supprimé les pailles et couvercles non-recyclables dans de nombreux restaurants, une bonne partie de ses fast-foods continuent de violer la loi, trois ans après. Au mois de juin 2019, Brune Poirson, secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, avait octroyé un sursis au secteur, en imposant aux chaînes d'équiper d'un équipement de tri des déchets au moins 70 % de leurs restaurants. Elles ont jusqu'au 31 décembre 2019 pour se conformer aux directives du gouvernement. Il serait temps de s'y mettre...

Le rapport et les data du collectif sont disponibles en ligne en cliquant ICI.
Modifié le 14/11/2019 à 09h00
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
17
15
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Projet Nightingale : la collecte de données médicales par Google passe mal
Une Xbox One X collector, à la sauce Terminator: Dark Fate
Enceinte bluetooth JBL Flip 4 à 81,76€ chez Fnac
Google veut s'attaquer au secteur financier avec une banque en ligne
Le Pays-Bas renforce les limitations de vitesse pour lutter contre les émissions de CO2
Un rapport de l'Agence internationale de l'énergie alerte sur l'urgence climatique
Netflix officialise déjà la saison 2 de The Witcher
Instagram lance un clone de TikTok, Reels, et le teste au Brésil
Disney+ a comptabilisé plus de 10 millions d'abonnés le jour de son lancement
La version 1.0 du navigateur Brave est lancée : désormais, fini de jouer avec la vie privée
Haut de page