Des satellites bientôt mis en orbite pour identifier les plus gros pollueurs de la planète

Yvonne Gangloff Contributrice
20 avril 2019 à 15h22
0
Sentinel-5 precursor
© ESA

Les pollueurs n'ont qu'à bien se tenir ! Une douzaine de gouvernements et d'entreprises ont entrepris d'envoyer des satellites contrôler qui pollue le plus.

En plaçant plusieurs satellites en orbite autour de la Terre, gouvernements et entreprises pourront observer les plus grands émetteurs de méthane, un gaz à effet de serre polluant.

Des satellites pour repérer ce gaz polluant

Avec le dioxyde de carbone, le méthane est l'un des gaz à effet de serre les plus connus qui participe activement au réchauffement climatique. Pour réduire son émission, différents états et entreprises ont déjà commencé à envoyer des satellites en orbite.

C'est notamment le cas de l'Agence spatiale européenne et de sa mission Sentinel-5 Precursor. Ce satellite permet de fournir aux pays européens des données complètes et constantes pour contrôler et surveiller l'environnement.

Pour Claus Zehner, le chef de la mission, il est nécessaire d'être prudent quant à la surveillance de l'émission de méthane par satellite car « le suivi des gaz à effet de serre par satellite en est encore à ses balbutiements et il est important de combiner les données avec des calculs au sol. Car même les nuages et la pollution atmosphérique peuvent fausser les données ».

Des satellites pour s'engager contre l'émission de méthane

Prenons l'exemple de la Californie. En 2015, l'état américain a été victime d'une immense fuite de gaz naturel, libérant plus de 100 000 tonnes de méthane. Le service public avait estimé les coûts liés à cette fuite à 1,01 milliard de dollars. Prenant conscience de l'ampleur de ses émissions, la Californie fait aujourd'hui partie des acteurs qui s'engagent pour surveiller les émetteurs et les inciter à réduire l'émission de méthane.

Pour cela, l'état s'est associé à Planet Labs Inc., une entreprise américaine qui fabrique des satellites afin d'envoyer son satellite et de « localiser avec précisions les plus importants émetteurs de méthane ».

Ce qui fait directement réagir des entreprises pétrolières qui ont elles aussi décidé d'agir. À l'instar d'Exxon Mobil Corp qui vise la réduction de plus de 20 % ses émissions de méthane d'ici 2025 et de Chevron Corp. qui compte lier la rémunération de ses patrons à la réalisation de ses objectifs en matière de réduction d'émission.

7 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Cyberharcèlement, usurpation d'identité : une Française vivant aux USA condamnée à de la prison
L'iPhone 11 vous localise régulièrement, Apple s'en explique
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?
BMW profite de la sortie de son SUV pour montrer à Tesla ce qu'est un véhicule blindé

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top