Des satellites bientôt mis en orbite pour identifier les plus gros pollueurs de la planète

le 20 avril 2019 à 15h22
0
Sentinel-5 precursor
© ESA

Les pollueurs n'ont qu'à bien se tenir ! Une douzaine de gouvernements et d'entreprises ont entrepris d'envoyer des satellites contrôler qui pollue le plus.

En plaçant plusieurs satellites en orbite autour de la Terre, gouvernements et entreprises pourront observer les plus grands émetteurs de méthane, un gaz à effet de serre polluant.

Des satellites pour repérer ce gaz polluant


Avec le dioxyde de carbone, le méthane est l'un des gaz à effet de serre les plus connus qui participe activement au réchauffement climatique. Pour réduire son émission, différents états et entreprises ont déjà commencé à envoyer des satellites en orbite.

C'est notamment le cas de l'Agence spatiale européenne et de sa mission Sentinel-5 Precursor. Ce satellite permet de fournir aux pays européens des données complètes et constantes pour contrôler et surveiller l'environnement.

Pour Claus Zehner, le chef de la mission, il est nécessaire d'être prudent quant à la surveillance de l'émission de méthane par satellite car « le suivi des gaz à effet de serre par satellite en est encore à ses balbutiements et il est important de combiner les données avec des calculs au sol. Car même les nuages et la pollution atmosphérique peuvent fausser les données ».

Des satellites pour s'engager contre l'émission de méthane


Prenons l'exemple de la Californie. En 2015, l'état américain a été victime d'une immense fuite de gaz naturel, libérant plus de 100 000 tonnes de méthane. Le service public avait estimé les coûts liés à cette fuite à 1,01 milliard de dollars. Prenant conscience de l'ampleur de ses émissions, la Californie fait aujourd'hui partie des acteurs qui s'engagent pour surveiller les émetteurs et les inciter à réduire l'émission de méthane.

Pour cela, l'état s'est associé à Planet Labs Inc., une entreprise américaine qui fabrique des satellites afin d'envoyer son satellite et de « localiser avec précisions les plus importants émetteurs de méthane ».

Ce qui fait directement réagir des entreprises pétrolières qui ont elles aussi décidé d'agir. À l'instar d'Exxon Mobil Corp qui vise la réduction de plus de 20 % ses émissions de méthane d'ici 2025 et de Chevron Corp. qui compte lier la rémunération de ses patrons à la réalisation de ses objectifs en matière de réduction d'émission.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Lyft propose une nouvelle fonctionnalité de sûreté : un bouton d'appel aux services d'urgence
Notre-Dame : quand le partage de données aide à la restauration
Le Sénat vote l'application de la taxe GAFA sur les géants du numérique
Adobe Premiere Rush est disponible sur Android
Selon Jim Ryan, Death Stranding, The Last of Us II et Ghost of Tsushima sortiront sur PS4
Une agence de l'ONU juge que les assistants personnels renforcent les préjugés sexistes
Lancement des 60 premiers satellites Starlink : comment regarder le décollage en direct
Une application Steam Chat débarque sur iOS et Android
Black Mirror : les trailers des 3 épisodes de la prochaine saison
Huawei P30 Lite vs Google Pixel 3a : lequel est le meilleur pour moins de 400 € ?
scroll top