Google Maps Platform : de nouvelles fonctionnalités pour une réalité augmentée améliorée

19 mars 2019 à 08h26
0
Sans titre-1.jpg

Google va ajouter de nouvelles fonctions à son interface de programmation qui permettra aux développeurs de jeux de mieux adapter l'environnement du joueur aux conditions de trafic et de circulation.

Google Maps Platform est l'interface de programmation (API) offrant aux développeurs de jeux en réalité augmentée de baser leurs titres sur son service de cartographie. Plusieurs jeux comme The Walking Dead : Our World ou Jurassic World: Alive ont pu tirer parti des outils l'année dernière et le moteur de recherche va ajouter de nouvelles fonctionnalités pour renforcer l'immersion des joueurs dans leur environnement virtuel.

Des informations contextualisées selon la date et l'heure de la journée

Désormais, les développeurs peuvent utiliser des informations contextuelles sur les différentes villes du monde. Ils peuvent savoir à quelle heure un quartier est fréquenté la semaine, ou désert le week-end, ou encore savoir si un emplacement est une propreté privée interdite aux joueurs.

Le but de ces informations est d'adapter le jeu en fonction du lieu et du jour de la semaine, où qu'il se trouve sur la planète, en utilisant automatiquement et en temps réel les données recueillies et mises à disposition par Google. Le moteur de recherche indique qu'il intègre en moyenne 25 millions de corrections par jour sur ses cartes.

La fonctionnalité Pathfinding permet aux équipes de développement d'utiliser également les outils de navigation de Maps dans leurs jeux, pour offrir plus de possibilités aux joueurs en mouvement. Qu'il s'agisse de diriger des monstres à la poursuite d'un joueur, de piloter un avion pour déposer des provisions dans une maison sûre ou de collaborer à des missions dans une ville futuriste, toutes ces situations sont désormais réalisables.

L'écosystème est désormais partie intégrante de l'expérience de jeu

Enfin, Maps Platform va donner accès à des informations sur l'écosystème présent sur un lieu en particulier, afin de créer des situations adaptées. Google donne comme exemple la possibilité de faire pousser des cactus dans le désert ou de demander aux joueurs de chasser des insectes dans une prairie.

Les développeurs pourront également utiliser l'environnement comme terrain de création. Les collines, les montagnes, ainsi que les villes pourront être personnalisables, grâce à la base de données du géant du web.

Google espère rendre avec ses ajouts le gameplay en réalité augmentée « encore plus contextualisé et plus attrayant » et permettre d'utiliser le monde réel comme un immense nouveau terrain de jeu.

Source : 9to5Google

Modifié le 09/05/2019 à 15h34
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top