Google Maps Platform : de nouvelles fonctionnalités pour une réalité augmentée améliorée

Mathieu Grumiaux Contributeur
19 mars 2019 à 08h26
0
Sans titre-1.jpg

Google va ajouter de nouvelles fonctions à son interface de programmation qui permettra aux développeurs de jeux de mieux adapter l'environnement du joueur aux conditions de trafic et de circulation.

Google Maps Platform est l'interface de programmation (API) offrant aux développeurs de jeux en réalité augmentée de baser leurs titres sur son service de cartographie. Plusieurs jeux comme The Walking Dead : Our World ou Jurassic World: Alive ont pu tirer parti des outils l'année dernière et le moteur de recherche va ajouter de nouvelles fonctionnalités pour renforcer l'immersion des joueurs dans leur environnement virtuel.

Des informations contextualisées selon la date et l'heure de la journée


Désormais, les développeurs peuvent utiliser des informations contextuelles sur les différentes villes du monde. Ils peuvent savoir à quelle heure un quartier est fréquenté la semaine, ou désert le week-end, ou encore savoir si un emplacement est une propreté privée interdite aux joueurs.

Le but de ces informations est d'adapter le jeu en fonction du lieu et du jour de la semaine, où qu'il se trouve sur la planète, en utilisant automatiquement et en temps réel les données recueillies et mises à disposition par Google. Le moteur de recherche indique qu'il intègre en moyenne 25 millions de corrections par jour sur ses cartes.

La fonctionnalité Pathfinding permet aux équipes de développement d'utiliser également les outils de navigation de Maps dans leurs jeux, pour offrir plus de possibilités aux joueurs en mouvement. Qu'il s'agisse de diriger des monstres à la poursuite d'un joueur, de piloter un avion pour déposer des provisions dans une maison sûre ou de collaborer à des missions dans une ville futuriste, toutes ces situations sont désormais réalisables.

L'écosystème est désormais partie intégrante de l'expérience de jeu


Enfin, Maps Platform va donner accès à des informations sur l'écosystème présent sur un lieu en particulier, afin de créer des situations adaptées. Google donne comme exemple la possibilité de faire pousser des cactus dans le désert ou de demander aux joueurs de chasser des insectes dans une prairie.

Les développeurs pourront également utiliser l'environnement comme terrain de création. Les collines, les montagnes, ainsi que les villes pourront être personnalisables, grâce à la base de données du géant du web.

Google espère rendre avec ses ajouts le gameplay en réalité augmentée « encore plus contextualisé et plus attrayant » et permettre d'utiliser le monde réel comme un immense nouveau terrain de jeu.

Source : 9to5Google

Modifié le 09/05/2019 à 15h34
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Une étude montre que les cyclistes
C’est officiel : Disney+ ne sera pas disponible au lancement en France

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top