Messages privés sur Facebook : la Cnil mène l'enquête

26 septembre 2012 à 12h51
0
Après avoir reçu les représentants de Facebook en France, la Cnil a annoncé avoir lancé une enquête pour approfondir la question, malgré la persistance du réseau social à nier toute atteinte à la vie privée.

00FA000005423007-photo-facebook-messages-priv-s-1.jpg
Lundi en fin d'après-midi, le Web français a paniqué suite à l'annonce d'un bug sur Facebook faisant remonter publiquement des messages, prétendument privés à l'origine, sur la Timeline du réseau social. Rapidement, Facebook a démenti tout bug, évoquant juste la mise en avant de vieux messages publics publiés avant 2009, à l'époque où la plateforme était moins populaire et où ses utilisateurs communiquaient plus ouvertement de mur à mur.

Une explication qui n'a pas convaincu la Cnil, qui a rencontré mardi les responsables de Facebook France. Suite à cette réunion, la Commission a expliqué qu'elle allait mener une enquête approfondie pour comprendre les tenants et les aboutissants de cette alerte, injustifiée selon le réseau social. « À ce stade des échanges, il ressort que des investigations complémentaires doivent être menées afin de déterminer si des messages privés ont effectivement été rendus publics » a ainsi déclaré la Cnil dans un communiqué.

Cependant, la Cnil ne penche pas ouvertement du côté d'un véritable bug, et admet que « la généralisation de la nouvelle fonctionnalité Timeline, rendant plus facilement accessibles des messages anciens, a participé de la confusion des utilisateurs, lesquels sont de plus en plus conscients de la nécessité de protéger leur vie privée en ligne. » Il semblerait néanmoins que la politique de transparence de Facebook soit pointée du doigt. La Commission ajoute enfin avoir pris contact avec « des représentants de Facebook à l'étranger ». Affaire à suivre.
Vous utilisez Google Actualités ? Suivez Clubic pour ne rien rater de l'actu tech ! google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page