La semaine de Flock révolutionne l'actu numérique

Par
Le 18 décembre 2010
 0
Après cette palpitante semaine rythmée par l'annonce d'une nouvelle Box qui déboite pour se connecter au Net, de l'adoption de la Loppsi 2 et du fail persistant d'Hadopi - oh là là, ça balance dès l'intro - Flock revient sur les faits marquants de l'actualité numérique, et n'oublie pas de mettre une petite touche people de bon aloi dans le déluge de blabla juridico-technique. La totale, quoi !

Taxer ou traquer les voleurs d'identité, l'Etat a choisi : mercredi, l'application de la taxe Google visant à taxer publicité en ligne a été repoussée à juillet 2011. Puis, jeudi, la loi Loppsi 2 s'est vue adoptée par le gouvernement : cette dernière vise à mettre en place un délit d'usurpation d'identité. Et vu le nombre d'internautes indélicats arborant des profils de Brad Pitt ou d'Angelina Jolie sur la toile, on se dit que ce choix risque d'être effectivement plus rentable que de taxer des bandeaux de pub.

03849582-photo-usurpation.jpg


Mais un Win peut cacher un Fail : c'est même souvent le cas ! Pour le coup, cette semaine, c'est un double échec critique qu'a réalisé le gouvernement. En effet, non seulement l'Hadopi tournerait à un régime ridiculement moindre avec une moyenne de 2000 mails envoyés chaque jour - le gouvernement visait 10 000 envois quotidiens, soit 5 fois plus - mais en plus, la Carte Musique serait loin d'être un succès. Etonnant, non ? Mais bon, tout ça, ce ne sont que des rumeurs, bien sûr... Ne soyons pas mauvaises langues !

03849578-photo-hadopi.jpg



Ca y est ! Elle est là ! Enfin, presque : la Freebox Revolution fera son arrivée dans les foyers français à partir de janvier. Au programme de cette onéreuse Box, un lecteur de Blu-ray, un disque dur de 250 Go, une télécommande avec gyroscope et accéléromètres, des propulseurs dorsaux, des électro-aimants et un fusil à proton, le tout mis en avant par un savant mélange de couleurs rouge et or. Ah, non, attendez, on me dit dans l'oreillette qu'il y a quelques spécifications en trop sur la fiche technique...

03849596-photo-starck.jpg


Quand l'actu du Web se la joue People, on obtient Mark Zuckerberg en homme de l'année dans le Time. Le jeune requin du Net, devenu milliardaire en se faisant 500 millions d'amis grâce à Facebook, prend des poses inspirées dans les pages du magazine. A 26 ans, être élu « person of the year » par le Time, c'est quand même ultra-classe. Ce qu'on ne dit pas, c'est que les internautes avaient quant à eux voté pour Julian Assange, le fondateur de Wikileaks. Mais entre un trublion qui agite les gouvernements et un jeune gagneur de 26 ans, il faut croire que le choix est vite fait. Et maintenant, Zuck, c'est quoi la prochaine étape ?

03849598-photo-zuckerberg.jpg


A la semaine prochaine !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Détente avec Flock

scroll top