Débuts mitigés pour la Carte Musique

Par
Le 17 décembre 2010
 0
C'est après avoir interrogé (sans succès) la plupart des plateformes participant à la Carte Musique que les premiers chiffres sur la Carte Musique ont été dévoilés. Le ministère de la Culture s'est décidé à communiquer sur le sujet. Depuis le début du mois d'octobre, 50 000 cartes auraient été vendues. Des chiffres à prendre avec précaution.

00fa000003679056-photo-la-carte-musique-jeunes.jpg
Après avoir posé des questions aux opérateurs de musique participant à l'opération Carte Musique (lancée par Frédéric Mitterrand), nous avions appris qu'une réunion sur le sujet avait été organisée voilà peu de temps avec le ministère de la Culture. Il s'agissait alors de parler ou non du nombre de cartes vendues.

Selon le quotidien Les Echos, 50 000 cartes auraient été vendues soit 10 000 par semaine. Pour sa part, le site de musique en ligne Deezer concède avoir connu : « un départ timide » mais informe que désormais le rythme de croisière se situe autour de 200 cartes par jour. Deezer précise être « confiant sur la 2e phase de communication de ce dispositif qui sera mis en place par le gouvernement et qui débutera en début d'année prochaine ».

Si ces premiers chiffres se recoupent, d'autres données permettent de douter de ces chiffres. Selon certaines informations, le nombre de cartes Musique vendues dépasserait seulement les 22 000 soit près de la moitié du chiffre officiel...

Malgré ces débuts difficiles, la carte Musique est censée favoriser les plateformes légales de téléchargement de musique. L'initiative regroupe 14 portails et se trouve financée par l'Etat à hauteur de 25 millions d'euros.

L'objectif d'encouragement de l'offre légale sera, de toute manière, l'angle d'attaque du gouvernement. Lors d'un rendez-vous entre certains responsables de la NetEconomie et Nicolas Sarkozy, le chef de l'Etat a souhaité qu'une Hadopi 3 voie le jour... Pour quels objectifs ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top