Test Honor Earbuds 2 Lite : des écouteurs efficaces à la grosse impression de déjà-vu

Guillaume Fourcadier
Spécialiste Audio
30 juillet 2021 à 17h30
0

Bien que techniquement séparée de Huawei, la marque Honor conserve encore des traces de ce passage, en particulier sur sa petite gamme
d'
écouteurs True Wireless . A ce titre, les nouveaux Earbuds 2 Lite reprennent presque à l'identique les ambitieux Freebuds 4i , en ne développant que quelques (rares) spécificités. Des écouteurs assez matures pour se différencier des autres excellents modèles technologiques à moins de 100 euros ?

Honor Earbuds 2 Lite
  • Autonomie très importante
  • Bonne isolation active
  • Très confortable
  • Réglage sonore intelligent
  • Ergonomie trop limitée
  • Ni certification ip ni induction
  • Aucun apport par rapport aux Freebuds 4i

Caractéristiques

  • Type : écouteurs Bluetooth True Wireless à réduction de bruit active
  • Embouts : Semi-intra
  • Poids : 5,5 g par écouteurs, 41 g pour la boite de rangement
  • Autonomie annoncée : 10 h sans ANC ; 7 h 30 avec ANC
  • Connectivité : Puce Bluetooth 5.2 avec support des codecs SBC/AAC
  • Réduction de bruit annoncée : 22 dB
  • Son : transducteur dynamique de 10 mm
  • Déclinaisons : blanche (version testée) ; noire
  • Prix Officiel : 99 euros

Le summum du confort, une fabrication plus simple

Les Enco Free 2 de Oppo manquaient déjà de personnalité esthétique pour leur époque, les nouveaux Earbuds 2 Lite de Honor ne font guère mieux.

Chaque écouteur reste sur une assez classique dualité tige/corps acoustique, sur la base générale des Airpods Pro ou autre modèle dans ces eaux-là. Pour être plus précis, nous avons affaire à de vrais clones de Freebuds 4i. N'ayant pas ces derniers sous la main pour le test, il se peut que quelques différences soient passées au travers, mais les photos et souvenirs laissent très peu de doutes.

Ici Honor mise, à l'instar de Huawei, sur une tige aplatie pas forcément élégante. La fabrication est entièrement dans un plastique des plus
légers, bien qu'aucun défaut de conception n'ait été observé durant ce test.

Au chapitre des petits détails, nous pouvons très bien remarquer les diverses aérations et microphone parsemant chaque écouteur, présentées comme de simples meurtrières, ainsi qu'un évent sur la face interne
(côté oreille) des écouteurs, point légèrement hybride que l'on retrouvait encore une fois sur le modèle à la base de cette "inspiration".

Pour ne prendre aucun risque, les Honor Earbuds 2 Lite reprennent une canule courte (peu intrusive) et inclinée, de forme elliptique, ce qui est
presque devenue une norme sur les écouteurs de ce genre. Sans être forcément meilleur qu'un Oppo Enco Free 2, le modèle Honor reste un exemple de confort, en particulier sur l'absence de pression dans le conduit auditif, du fait de sa topologie semi-intra. Le point le plus étrange des écouteurs est sans aucun doute l'absence de certification, même IPX4, ce qui rend (même si cela est difficile à juger en pratique) l'utilisation sportive presque impossible. Ce point était également absent des Freebuds, s'il fallait une confirmation de plus de sa reprise totale du design.

Alors que les écouteurs sont un peu trop classiques, la boite de charge verse pratiquement dans la pingrerie, bien qu'elle tente de ne
pas singer celle des Freebuds 4i, plus ovale. La fabrication est extrêmement légère, avec une structure grinçante et une charnière un peu cliquetante. Sa qualité est donc difficilement justifiable pour un modèle à 100 euros. Pour ne rien arranger, le modèle n'est rechargeable qu'en filaire, via sa prise USB-C. Au moins, cette boite est peu volumineuse, ce qui lui permet de se glisser dans toutes les poches.

Honor Earbuds 2 Lite

Clairement, Honor a repris, comme cela a déjà été le cas sur différents modèles précédents, ce qu'il existait dans le catalogue Huawei, ne s'en détachant que sur le boitier.

Contrôles efficaces mais très limités

Ergonomiquement, les Honor ne sont pas allés chercher trop loin. La marque dispose un trio zone tactile, capteurs, et application AI Life (utilisée sur les modèles Huawei et Honor).

A ce titre, le constructeur procède aux mêmes limitations, limitations que nous avions déjà pointés du doigt avec les Freebuds 4i de Huawei. Ici, le choix est fait d'une vraie simplicité des commandes, quitte à passer pour un dépouillement.

Honor Earbuds 2 Lite

C'est simple, seules deux commandes sont possibles en standard, cela pour les deux écouteurs : double tape pour la lecture et la pause, et appui long pour changer le type de réduction de bruit (ANC, Awareness, ANC
off). Impossible de naviguer dans les pistes et encore moins de modifier le volume.

Avec l'application AI Life, un semblant de changement parait s'installer, sans plus. Il est notamment possible d'assigner la double tape à une autre action : piste suivante, piste précédente, ou appel à l'assistant. Pour l'appui long, le seul changement possible est sa désactivation. Les capteurs optiques peuvent quant à eux se désactiver. En bref, une ergonomie qui nous parait encore une fois sabrée volontairement.

Honor Earbuds 2 Lite

Pour le reste, l'application ne permet que d'effectuer des mises à jour et de vérifier le niveau de batterie des écouteurs ainsi que celui du boitier. Notons également que la bonne version de AI Life n'est pas disponible sur le Playstore, puisqu'il faut passer par un téléchargement/installation d'APK en direct, ou par le store Huawei, AppGallery, un QR Code dans la documentation des écouteurs permettant d'accéder à la bonne version.

Bluetooth au carré

Sans nommer la puce gérant la connectivité, Honor utilise un modèle en Bluetooth 5.2, donc assez récent. Bien qu'ils n'impressionnent pas sur la portée, les Honor Earbuds 2 Lite sont tout aussi au point que les bons modèles de cette gamme de prix, qui tous ou presque misent sur des codecs simples (SBC/AAC) et une stabilité maximale du signal, sans aucune prise de risques. On ne retrouve par exemple pas de connexion Multipoint.

Honor Earbuds 2 Lite
De gauche à droite : Oppo Enco Free 2, Honor Earbuds 2 Lite, Oppo Enco W51

Néanmoins, comme tout produit un tant soit peu moderne, les deux écouteurs peuvent fonctionner en mono, et sont particulièrement prompts pour se connecter à un smartphone.

Peu de regrets à ce niveau, nous naviguons en terrain connu et maitrisé. Comme d'habitude, nous attendons toujours que le Bluetooth 5.2 ne soit pas uniquement utilisé comme un élément marketing, mais qu'il serve de
support au Bluetooth Le Audio, norme qui n'en finit pas de se faire attendre.

Isolation au point, mais pas au top

Ce n'est même plus une surprise mi-2021, une réduction de bruit active sur des écouteurs True Wireless se doit d'être efficace. Portés par le succès des Huawei Freebuds 4i (même si encore une fois ce n'est techniquement plus la même entreprise), les Honor Earbuds 2 Lite intègrent leur propre réduction de bruit, très proches dans le principe, bien que quelques petites différences puissent apparaitre, probablement à cause de traitement/firmware différents. Il est également tout à fait possible que le positionnement dans les oreilles lors de notre test, même infime, ait joué dans le résultat.

Après les avoir comparés avec plusieurs modèles dans le genre, les Honor se classent dans les bons élèves.

Les Honor ne sont pas énormément isolants en mode passif (embouts
seuls), ce qui ne les rend vraiment efficaces que pour sabrer les fréquences aiguës, et ce de manière modérée.

Honor Earbuds 2 Lite
Mesure de la réduction de bruit. En Rouge, le signal témoin. En Vert, la réduction passive, légèrement efficace à partir des médiums. En Violet, la réduction de bruit active, on remarque toujours un petit pic autour des 1 kHz, ce qui laisse passer certains types de sons. En Rose, le mode Ambient, très proche du signal d'origine, mais moins efficace dans les aigus

La réduction de bruit active monte le niveau d'un cran. Les Honor, comme avec ses concurrents de Oppo et Huawei, sont efficaces dès les basses fréquences, particulièrement avec les bruits ronronnants et
réguliers. Nous ne sommes pas au niveau des Sony WF-1000Xm4 , des Airpods Pro, ou même des Devialet Gemini , mais le résultat reste plus que correct, autour des 15 dB voire 20 dB en moyenne.

En revanche, bien qu'ils ne déméritent pas dans les médiums, ils sont un peu moins efficaces que les Enco Free 2 sur l'atténuation des voix et autres bruits soudains. La réduction de bruit générale des Honor est assez
constante, ce qui laisse un côté très naturel à l'ensemble.

A l'inverse, le mode Awareness, à savoir le retour sonore, fait un très bon travail. La sensation de porter des écouteurs est toujours là mais le spectre est reproduit avec du naturel. Sans aller jusqu'à faire du vélo avec
(l'espace 3D reste difficile à appréhender), les Honor sont parfaitement
utilisables dans ce mode.

Honor Earbuds 2 Lite

Le mode main-libre, qui est lui-aussi l'un des nerfs de la guerre pour des écouteurs, n'est pas sacrifié, mais toujours perfectible. La qualité sonore en milieu calme reste plus qu'acceptable, puisque suffisamment naturelle, et sans coupures ou presque. Seuls quelques effets robotiques se font
ressentir dans la captation. En milieu bruyant, le constat est nécessairement moins brillant, puisque Honor privilégie la voix à l'algorithme de réduction de bruit en lui-même. Cela permet de ne jamais détruire la voix, mais au prix d'un bruit de fond toujours présent. Il faudra simplement veiller à ne pas parler dans un environnement vraiment bruyant.

Une autonomie à la hauteur d'une journée

En parallèle de la réduction de bruit, c'est sans doute l'autonomie qui a connu la plus forte amélioration sur les écouteurs "abordables". Très ambitieux sur ce point, les Honor Earbuds 2 Lite annoncent une endurance de 7 h 30 avec ANC, et jusqu'à 10 h sans. Avec la boite de recharge, il est même possible, là encore en théorie, d'atteindre jusqu'à 32 h (un peu plus de 2 recharges supplémentaires).

Honor Earbuds 2 Lite

Dans les faits, nous avons pu constater que Honor ne mentait pas ni ne gonflait ses chiffres, puisque nous avons atteint les 7 h 20 puis 7 h 15 avec ANC, sous codec AAC, un chiffre totalement équivalent à celui des
Freebuds 4i. Sans ANC, il faut compter sur environ 9 h 40, ce qui est déjà d'un très haut niveau. Sur ce point, Honor fait bien mieux que les Oppo Enco Free 2, qui plafonnent à un maximum de 4 h 30 avec ANC. Seuls quelques modèles particuliers, comme les Creative Outlier Air V2 (sans ANC), font vraiment mieux à moins de 100 euros.

La boite de charge permet, en pratique, d'apporter presque exactement deux cycles supplémentaires, soit entre 22 h et 29 h au total.

Un son toujours sobre, parfois rond, des transducteurs corrects

La partie sonore n'est pas spécialement mise en avant par Honor, et pour cause : nous retrouvons là-aussi de très grandes similitudes avec les Freebuds 4i, pour ne pas dire le même son. Néanmoins, il nous a semblé
que, peut-être à cause d'un traitement sonore un peu plus poussé, les Freebuds 4i étaient légèrement plus maitrisés et plus détaillés. La mémoire sonore n'étant que de très courte durée, on ne s'avancera pas plus loin dans ce qui ne nous a franchement pas "sauté aux oreilles", il est plus que probable que cette qualité sonore soit tout simplement équivalente.

Honor Earbuds 2 Lite
Signature sonore (ANC) avec des embouts de taille moyenne. Le boost dans les basses peut être accentué suivant les embouts. On remarque également un pic très fort dans les aigus, au rendu rapidement artificiel

Contrairement à d'autres écouteurs du même genre, les Honor Earbuds 2 Lite sont très dépendants des embouts utilisés. Ainsi, deux tailles d'embouts peuvent parfaitement convenir à l'oreille, mais l'un des deux peut alors accentuer la réponse dans les basses fréquences. L'utilisation, dans notre cas, des embouts moyens, a donné une réponse relativement équilibrée (affichée ci-dessous), avec un léger boost dans les basses. Avec les embouts larges, ce boost est bien plus marqué, bien que rien ne vienne phagocyter les médiums.

D'une manière générale, Honor fait preuve d'une certaine maitrise sonore. Le son est dans l'ensemble assez équilibré, des médiums jusqu'aux aigus, et seul un pic très tardif vient rendre l'écoute légèrement artificielle selon les morceaux, parfois même criard.

On retrouve, sur l'équilibre général, le même sens de la simplicité que sur les Huawei. Rien ne doit déborder, sans doute parce que les transducteurs n'en sont pas capables. Clairement, les Earbuds 2 Lite n'ont pas la qualité technique des Sennheiser CX TW , mais exploitent au maximum leurs possibilités. A ce titre, les écouteurs sont particulièrement agréables à volume modéré ou légèrement fort, pas plus. Au-delà, le certain équilibre commence à vaciller, et les défauts s'accentuent.

Honor Earbuds 2 Lite
Une canule assez classique des écouteurs modernes, très courte et déjà assez large

Les Oppo Enco Free 2, bien que plus accidentés sur leur signature sonore, développent une qualité sonore légèrement supérieure, moins plate, mais un peu moins passe-partout. Les Oppo sont plus amusants, alors que les Earbuds 2 Lite sont relativement sérieux. Avec des haut-parleurs de meilleure qualité, Honor pourrait arriver à un excellent résultat.

Honor Earbuds 2 Lite : l'avis de Clubic

Comment tester les Earbuds 2 Lite sans penser aux Freebuds 4i, dont ils sont les clones sur pratiquement tous les points, sans jamais s'en réclamer. Très confortables et extrêmement endurants, les Honor bénéficient d'une bonne isolation et d'un son plutôt maitrisé, à défaut d'être d'une grande expressivité.

Quelques défauts étranges sont toujours là, comme l'ergonomie volontairement limitée, ou encore l'absence de certification et de recharge par induction, mais les écouteurs ne manquent pas d'intérêt. Toutefois, difficile de juger les Honor pour ce qu'ils sont, quand les Freebuds 4i, maintenant vendus une vingtaine d'euros de moins, sont aussi bons sur tous les points. Une pure illustration des restes de la dualité Huawei/Honor.

Honor Earbuds 2 Lite

8

Véritables clones des Freebuds 4i, les Honor Earbuds 2 Lite sont des écouteurs intéressants, bien qu'ils n'apportent rien de nouveau face à leurs ainés, maintenant moins chers. Un produit tout à fait au point, mais qui paradoxalement manque d'intérêt.

Les plus

  • Autonomie très importante
  • Bonne isolation active
  • Très confortable
  • Réglage sonore intelligent

Les moins

  • Ergonomie trop limitée
  • Ni certification ip ni induction
  • Aucun apport par rapport aux Freebuds 4i

Construction 7

Confort 8

Ergonomie 6

Isolation 8

Autonomie 9

Son 7

Modifié le 02/08/2021 à 11h56
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

Sonos Roam : découvrez ce que vous pouvez espérer de la nouvelle mise à jour
Creative annonce la barre de son Sound Blaster Katana V2, pensée pour le gaming
AU Optronics annonce une TV de 85 pouces 4K @ 240 Hz : le nirvana du joueur ?
Le spécialiste de l'audio Denon se lance aussi dans les intras sans-fil avec un design fou (non)
Samsung partenaire du Louvre pour proposer des nouveaux visuels pour son Frame
iPhone 13 Pro : le ProRes arrivera bientôt, par voie de mise à jour
Les téléviseurs Panasonic accueillent (enfin) Disney+
BenQ dévoile deux vidéoprojecteurs portables Android TV au look rétro
Xiaomi Mi Smart Projector 2 : Un vidéoprojecteur portable et abordable compatible Dolby Atmos
PlayStation dévoile un coloris noir pour son casque sans-fil Pulse 3D
Haut de page