La baisse de la pollution booste-t-elle la production solaire en Europe ?

23 avril 2020 à 12h00
6
Panneaux solaires

À toute chose, malheur pourrait être bon. Ces dernières semaines, les mesures liées à l'épidémie de Covid-19 ont entraîné une baisse des niveaux de pollution de l'air en Chine, en Europe et aux États-Unis.

Mais il se pourrait également que ces baisses participent à améliorer la production du solaire photovoltaïque européen.


Des records un peu partout en Europe

Selon un tracker mis au point par l'université de Sheffield, la production solaire britannique a atteint un nouveau record lundi 20 avril. Celle-ci s'est établie autour de 9,68 gigawatts : l'université de Sheffield admet que malgré une légère incertitude, mais que le chiffre réel est de toutes façons compris entre 9,65 et 9,71 Gw. Il brise un précédent record établi en mai 2019 (à 9,55 Gw), une association britannique ajoutant que ce pic avait fourni, pendant un temps, suffisamment d'énergie pour alimenter un tiers de la population du Royaume-Uni.

Nina Skorupska, P.D.-G. de la REA, une association professionnelle britannique engagée en faveur des énergies renouvelables, se dit enthousiaste. Elle affirme que ce n'est là « que le début de ce dont l'industrie est capable ».

Dans d'autres pays, des records ont également été enregistrés. L'Allemagne a établi le sien le même jour, à 32,23 gigawatts. Plus loin dans le temps, le 29 mars dernier, l'Espagne a établi un pic de production d'électricité solaire à 6,34 Gw, selon l'opérateur national Red Electrica de España. Le pays venant d'inaugurer un nouveau parc comprenant 1,4 million de panneaux solaires, sa puissance crête a logiquement augmenté.


Météo clémente et nouvelles installations en hausse

La question se pose donc : à quel point la récente amélioration de la qualité de l'air, entraînée par l'épidémie de Covid-19 et par les mesures de confinement, est-elle responsable d'une meilleure production du secteur solaire ? Pour certains, ces performances tiennent davantage à une météo particulièrement clémente. Andreas Friedrich, porte-parole au service météorologique DWD souligne qu' « il n'y a pratiquement pas de nuage au-dessus de l'Allemagne », ajoutant qu' « un système à haute pression présent sur la Scandinavie maintiendra ces conditions en place jusqu'à au moins vendredi ».

Pour d'autres, ces nouveaux records sont à relativiser, mais témoignent d'une puissance installée toujours plus importante. Jenny Chase, analyste au média spécialisé BloombergNEF signale que « chaque année, il y a plus de panneaux solaires installés, donc le record est battu presque chaque printemps ». D'après un rapport de SolarPower Europe, l'année 2019 a été la troisième meilleure année pour l'installation de panneaux solaires après 2011 et 2012.

Mais Jenny Chase admet néanmoins que le confinement et une pollution de l'air plus faible ont pu faire grimper, même temporairement, l'offre venant du solaire. Mais ce n'est qu'un pic de production et, si celui-ci a été favorisé par les mesures liées au nouveau coronavirus, cet impact prendra fin une fois la crise sanitaire terminée. L'Europe, qui doit encore compter sur ses énergies fossiles, aura au moins profité d'une bouffée d'air frais.

Sources : TIME et Engadget, Solarpower
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
6
Rumpelstiltskin
'depuis le confinement en Moselle , mais aussi ailleurs, il a plu qu’une fois en Moselle de mémoire et encore c’était assez bref<br /> Avant c’était lundi flotte, mardi flotte mercredi flotte jeudi flotte vendredi flotte samedi flotte , dimanche .’…peut être nuageux…<br /> C’est vraiment une preuve que la pluie et la pollution industrielle est en lien .<br /> Encore AUJOURD’HUI gros soleil ! Pas UN SEUL NUAGE ! je suis même étonné qu’il y a aucun article là-dessus<br /> Par contre les bulletins météo à plusieurs reprises se sont gourés en annonçant de la flotte .
Zebulon_Vigitatus
Depuis le confinement dans le sud de la France, il pleut presque tous les jours de mémoire et c’était assez long.<br /> Avant c’était lundi soleil, mardi soleil mercredi soleil jeudi soleil vendredi soleil samedi soleil, dimanche .’…peut être nuageux…<br /> C’est vraiment une preuve que le soleil et la pollution industrielle est en lien.<br /> Encore AUJOURD’HUI grosse pluie ! Pas UN SEUL RAYON DE SOLEIL ! je suis même étonné qu’il y a aucun article là-dessus.<br /> Par contre les bulletins météo à plusieurs reprises se sont gourés en annonçant du soleil.
marco3522
Pour qu’il pleuve il faut que l’eau puisse s’accrocher à des petites particules. S’il y a moins de poussières en suspension il aura forcément moins de pluie. CQFD.
jcc137
Il suffirait donc de polluer l’air des déserts pour qu’il y pleuve ?
Nmut
C’est clair que l’on ne peut rien déduire de la météo sur 1 mois das quelques régions. Un évolution se remarque après coup sur plusieurs mois / années.
Nmut
Si il y a de l’humidité dans l’air, oui. Mais ce n’est pas le cas dans les déserts!<br /> D’ailleurs on le voit bien avec les contrails, les traces des avions en altitude qui passent dans des zones humides ou la vapeur d’eau se condense avec les changements de température et les particules émises.
thekillers11
je ne sais pas où tu habites dans le sud, mais pour habiter en Avignon, i ln’ a plus qu’une fois, alors dire tous les jours c’est exagéré…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Amazon ouvre son premier data center Cloud en Afrique
Vivaldi 3.0 : le navigateur bloque la publicité et sort de bêta sur Android
La réduction du poids d'une voiture électrique ne présenterait pas d'intérêt, selon une étude
Facebook investit 5,7 milliards de dollars dans le géant de l'Internet indien Jio
Westworld reviendra pour une saison 4 sur HBO
Google Duo : le codec AV1 pour des appels vidéos plus beaux que jamais
Le jeu mobile Crash Bandicoot fuite encore une fois
Le Xiaomi Redmi Note 9S en forte baisse chez Cdiscount
La Suisse maintient ses standards d'émission 5G malgré des inquiétudes
Projet CORaiL : Intel compte sur l'intelligence artificielle pour surveiller les récifs coralliens
Haut de page