Les aéroports parisiens seront bientôt alimentés à 10 % par de l’énergie solaire

07 février 2020 à 13h00
9
Energie solaire

Le Groupe ADP, qui assure la gestion des principaux aéroports parisiens, a conclu un accord avec deux entreprises du secteur de l'énergie. Les besoins en électricité de Paris-Charles-de-Gaulle, Paris-Orly et Paris-Le Bourget seront ainsi partiellement couverts par de futures centrales solaires, installées en France.

À partir de l'année prochaine, les aéroports parisiens feront davantage appel à l'énergie renouvelable. C'est le sens du contrat signé dernièrement entre le Groupe ADP, GazelEnergie, fournisseur français de gaz et d'électricité, et Urbasolar, entreprise française spécialisée dans le solaire photovoltaïque.

Trois centrales solaires photovoltaïques en France

Plus précisément, il s'agit d'un PPA (Power Purchase Agreement), ou contrat de vente directe d'énergie, de 21 ans. L'accord lie donc une partie assurant la production d'électricité, en l'occurrence Urbasolar et GazelEnergie, et une autre qui va l'acheter et la consommer, ici le Groupe ADP.


L'objectif est d'alimenter les aéroports de Paris-Charles-de-Gaulle, Paris-Orly et Paris-Le Bourget avec de l'énergie solaire. À cet effet, trois centrales photovoltaïques, en cours de construction à l'heure actuelle, seront mises en service en 2021 par Urbasolar, dans le Gard, le Var et en Charente. Elles assureront une production annuelle de 47 GWh, ce qui correspond à 10 % des besoins en énergie des aéroports parisiens et à environ 50 % de l'électricité nécessaire à leur éclairage.

L'énergie solaire de plus en plus mise en lumière

Cet accord de grande ampleur s'inscrit dans une tendance globale de recours croissant à l'énergie solaire, de la part des entreprises françaises. Ainsi, en 2019, des PPA du même type avaient été signés par Crédit Mutuel Alliance Fédérale, le Groupe Boulanger, ou encore la SNCF. Et le Groupe La Poste pourrait également suivre en 2020.


Du côté du Groupe ADP, on se réjouit de cette signature, mais l'entreprise n'entend pas en rester là. Elle souhaite poursuivre ses efforts en matière d'énergie renouvelable, comme l'explique son directeur général exécutif, Edward Arkwright : « La prochaine étape consistera à produire de l'énergie verte nous-mêmes, pour une partie de notre consommation, comme nous le faisons déjà pour nos besoins en chaleur. Nous préparons dès à présent l'intégration de l'énergie solaire photovoltaïque dans de nouveaux projets d'infrastructures, tels que des parkings, des bâtiments immobiliers, ainsi que notre projet de Terminal 4 ».

Source : Pv magazine
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
9
Thoach
Le bilan écologique et énergétique des panneaux solaires est catastrophique. Un coup de peinture verte qui permettra de masquer un temps les véritables problèmes d’ADP : la vétusté, la gabegie et l’accueil lamentable des voyageurs.
Mrpolnar
Votre première phrase est fausse.
gilbuc
En nous émancipant des énergies fossiles, nous sombrons en réalité dans une nouvelle dépendance : celle des métaux rares. Voir l’ouvrage de Guillaume Pitron, fruit de six années d’enquête dans une douzaine de pays : La guerre des métaux rares - la face cachée de la transition énergétique et numérique). Les coûts environnementaux, économiques et géopolitiques de cette dépendance pourraient se révéler encore plus dramatiques que ceux qui nous lient au pétrole. Panneaux solaires, éoliennes, voitures électriques sont grands consommateurs de métaux rares.
srochain
Il n’y a rien de rare dans les panneaux solaires, du sable à95% de la masse du PPV sous deux formes, du verre et du silicium, les 5% restant de l’aluminium pour le cadre.<br /> Pitron n’est qu’un chasseur de scoops bidon et son bouquin un ramassis d’âneries à 100 lieux des réalités et tous les gogo inquiets de ce qu’on leur fait croire sur les renouvelables variables gobent toutes ces bêtises au grand plaisir du lobby du nucléaire qui en est à l’origine. Et ces mêmes gogo qui se croient bien informés colportent ensuite ces fake news stupides sur tous les forums …… ce dont vous êtes un excellent exemple
papy29
Vous devriez voir comment sont fabriqué les panneaux solaires ,au lieu de dénigrer les propos des autres .
Nmut
La fabrication des panneaux solaires, comme toute industrie, est effectivement polluante. Le problème de Pitron, c’est l’enquête à charge et sensationnaliste comme le souligne un peu violemment @Rochain, sans aucune mise en relation avec l’horreur « d’en face » avec les problèmes liés au pétrole, qui sont finalement les mêmes (pollution, guerres, exploitation humaine). Cela ne fait que donner des arguments massues à ceux qui préfèrent penser qu’il ne faut rien faire…
Nmut
Sur quoi vous appuyez vous pour dire que le bilan écologique des PV est catastrophique? Les études donnent une ROI de 4 ans (par les industriels du secteur…) à 6 ans pour les scientifiques… Pour le bilan énergétique, je ne comprends pas, cette donnée n’a strictement aucune importance si les panneaux ne gâche rien d’autre (terres agricoles, écosystèmes, …), si ils sont sur des toits par exemple.<br /> Après on est clairement sur du green washing. Et alors, si cela n’est pas contre-productif comme quelques fois, c’est toujours bon à prendre!
Jl26
Bonjour<br /> Il est très facile de dénigrer et critiquer! Construire un monde meilleur, plus respectueux de la nature et de l’humain, doit faire peur a certain, aller savoir pourquoi !<br /> Des fois il est bon d’accepter de se remettre en cause, regarder la réalité, tout le monde a le droit de se tromper!.<br /> Lisez les articles de journaux réputés, tels les échos, le monde, et vous comprendrez qui l’ere de l’energie solaire est arrivée, tout comme le pétrole au XIXeme siècle.<br /> Que ça vous choque ou pas, peu importe, les grands industriels ont pris les rennes.<br /> Depuis plus de 10 ans, le parc des réacteurs nucléaires stagne, voir diminue<br /> Depuis 10 ans, la croissance de l’énergie solaire est exponentielle, les chiffres le temoignent pour qui ose les regarder.<br /> Certains aiment bien véhiculer des idées reçues, surtout quand on a personnellement rien a perdre. Du genre, les métaux rares, l’énergie grise, le solaire plus dangereux que le nucléaire… provocations pour faire peur?<br /> Ça s’appelle faire la politique de l’autruche, au service de qui ou de quoi ?<br /> Vous pouvez me dire où est le problème de construire des centrales solaires sur nos toits, sur des friches, le long des autoroutes…<br /> Expliquez moi les risques, .<br /> En retour vous voulez que je vous parle de tous les risques pris avec le nucléaire? pas de problème, ça me donnerait presque envie d’écrire un livre, !<br /> Pour l’instant j’en parle sur des blogs et dans des conférences.<br /> Je vous souhaite un bon dimanche ensoleillé !
Popoulo
Les gens qui parlent écologie ces derniers temps, ils ont beau faire des conférences, blog ou je ne sais quoi d’autre, ils restent des vendeurs de tapis.
gilbuc
Votre façon de répondre n’incite pas à participer à la discussion, monsieur je sais tout.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le Pixel 4a pourrait être propulsé par un Snapdragon 730
Un des premiers films réalisé par les frères Lumière a été encodé en 4K60 à l'aide d'une IA
Promo forfait mobile : 60 Go pour seulement 8,99€/mois sur Orange, SFR ou Bouygues Telecom
Les investisseurs craignent l'impact du coronavirus sur les ventes d'iPhone
Activision confirme un Call of Duty en 2020 et un Crash Bandicoot... sur mobile
Le Pixel 4a pourrait être propulsé par un Snapdragon 730
La PlayStation 2 aura bientôt 20 ans. Selon vous, quels étaient les meilleurs jeux ?
Ecran Gamer HP 27XQ en vente flash à 199,99€ chez Darty
Notre orbite compte 34 nouveaux satellites OneWeb depuis hier soir
Les jeux de société Carcassonne et Les Aventuriers du Rail sont gratuits sur l'Epic Games Store
Haut de page