Cellules photovoltaïques nocturnes, la mise au point se poursuit

03 février 2020 à 15h04
0
nuit des étoiles

Pourra-t-on encore parler de panneaux « solaires », si les panneaux photovoltaïques de demain sont capables de fonctionner de jour comme de nuit ? De nouveaux prototypes de cellules thermoradiatives laissent entrevoir des panneaux capables de fournir de l'énergie en pleine nuit.

D'après Jeremy Munday, professeur au Département de génie électrique et informatique à l'Université de California-Davis (UC Davis), des panneaux spécialement conçus en ce sens pourraient produire, dans des conditions idéales, jusqu'à 50W d'énergie par mètre carré, en pleine nuit. Cela représente le quart de la production journalière d'un panneau solaire conventionnel.

En sens inverse

Jeremy Munday et l'étudiant diplômé Tristan Deppe ont publié un article dans la revue spécialisée ACS Photonics où ils expliquent comment fonctionnent ces panneaux. Le texte détaille : « Afin de produire de l'énergie électrique après le coucher du soleil, nous travaillons sur un concept photovoltaïque alternatif qui utilise la Terre comme source de chaleur et le ciel nocturne comme dissipateur, donnant une "cellule photovoltaïque nocturne" qui utilise le photovoltaïque thermoradiatif et des concepts venus de l'étude du refroidissement radiatif ».

Jeremy Munday, qui a récemment rejoint l'UC Davis, développe des prototypes capables de générer de petites quantités d'énergie. Le procédé est similaire à celui d'un panneau solaire classique, mais en sens inverse. En temps normal, un panneau photovoltaïque absorbe la chaleur du Soleil, qui est plus chaud que lui. Jérémy Munday explique que « une cellule solaire ordinaire génère de l'énergie en absorbant la lumière du soleil, ce qui provoque l'apparition d'une tension à travers l'appareil et la circulation du courant ».


Une technologie encore incertaine, mais prometteuse

Cette fois, il serait question de panneaux thermoradiatifs composés de cellules capable de générer de l'énergie en rayonnant leur chaleur vers un environnement plus froid. Jeremy Munday ajoute ainsi : « Dans ces nouveaux appareils, le courant et la tension vont dans la direction opposée à la lumière émise, mais vous générez toujours de l'énergie ». La technologie thermoradiative est étudiée depuis longtemps, et Jérémy Munday affirme que ces cinq dernières années, elles ont fait l'objet d'un intérêt croissant. Il conclut : « Vous devez utiliser des matériaux différents, mais la physique est la même ».

L'intérêt d'une telle technologie est évident. Même si le rendement des panneaux thermoradiatifs n'égalera probablement pas celui des panneaux solaires traditionnels, il permettrait de générer de l'énergie durant la nuit, et participerait donc à équilibrer le réseau électrique. Ici, il est encore question d'études et de laboratoires : le potentiel de production et la rentabilité des cellules thermoradiatives ne peuvent pas encore être avancés avec une certitude absolue. Mais la mise au point de nouveaux prototypes montrent que cette technologie poursuit son développement.

Source : Science Daily
Modifié le 03/02/2020 à 15h04
3
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Renault accuse une perte nette de 141 millions d'euros en 2019
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
L'Europe s'est équipée de parcs éoliens offshore d'une capacité record de 3,6 GW en 2019
Des températures supérieures à 20 °C enregistrées pour la première fois en Antarctique
Volkswagen et E.ON dévoilent un projet de stations de charge rapide pour véhicules électriques
Citroën devrait dévoiler une voiture électrique particulièrement abordable le 27 février
L'iPhone 11 Pro émet deux fois plus de radiations que la limite recommandée
Le Batman interprété par Robert Pattinson se dévoile en vidéo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top