Stanford veut transformer du CO2 en carburant qui ne produirait pas de CO2

18 septembre 2019 à 21h01
8
CO2 carburant oxyde de cérium
© Cube3D - Stanford

Des chercheurs de l'Université de Stanford et de l'Université technique du Danemark ont trouvé un moyen de convertir efficacement le dioxyde de carbone en monoxyde de carbone. Une découverte qui pourrait aboutir ensuite à la production d'un carburant synthétique qui n'émettrait pas de CO2.

La recherche de moyens de transport neutres en carbone passe particulièrement par l'électrification en ce qui concerne les voitures. Mais pour l'aviation ou le trafic maritime, cette solution est plus difficilement applicable, à cause notamment de la longueur des trajets et du poids des batteries. Pour ces secteurs, il faut donc avoir recours à des alternatives.

Moins de CO2 grâce... au CO2

Afin de limiter les émissions de CO2, certains scientifiques entendent exploiter... le CO2. L'idée de cette méthode est d'éliminer l'un des deux atomes d'oxygène de la molécule, afin d'obtenir du monoxyde de carbone (CO). Ensuite, en ajoutant de l'hydrogène au résultat, il est possible de produire des carburants utilisables notamment par des avions. Et en faisant appel à de l'énergie renouvelable, le procédé pourrait être neutre en carbone.

Problème : à l'heure actuelle, les techniques employées pour cette production se heurtent à plusieurs obstacles. Elles sont en effet gourmandes en énergie, ne parviennent à convertir qu'une petite partie du CO2, et surtout, le procédé entraîne le dépôt de carbone pur, dégradant le dispositif, voire le détruisant à terme.


Électrolyse à base de cérium

C'est là qu'interviennent les travaux des chercheurs de l'Université de Stanford (États-Unis) et de l'Université technique du Danemark. Les scientifiques ont allié leurs connaissances pour améliorer le processus.


Ils sont ainsi partis des techniques actuelles, reposant sur une électrolyse du dioxyde de carbone, mais en employant un nouveau matériau. En lieu et place du traditionnel nickel, ils ont réalisé une électrode à base d'oxyde de cérium. De cette façon, ils ont obtenu des résultats plus probants : le nouveau dispositif a été beaucoup moins endommagé, ce qui a permis d'augmenter sa durée de vie. De plus, en supprimant les résidus de carbone, l'appareil était capable de convertir davantage de CO2 en CO, limitant ainsi les coûts de production.

Cette étude n'a toutefois pas permis d'aller jusqu'à la fabrication de carburant propre. Mais il s'agit d'un nouveau pas encourageant dans cette direction.

Source : ScienceDaily
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
7
tmtisfree
Toujours cette détestable manie de fabriquer des titres alambiqués à la limite de la tromperie ou carrément erroné ici (un carburant qui ne produit pas de CO2 est autre chose qu’un carburant) dans un article dont la conclusion ne le reflète aucunement puisque “Cette étude n’a toutefois pas permis d’aller jusqu’à la fabrication de carburant propre.”.<br /> Sinon moi aussi je pense que les prouts de licornes pourraient être transformés en carburant propre qui ne produirait pas de prouts de licornes.
benben99
Il devrait investir l’argent de cette recherche dans des choses plus utiles qui ont un impact direct pour la population.
epodotcom
Cela fonctionne déjà en Islande!!! des voitures roulent avec un carburant fabriqué à partir de CO2. Mais ne le dites pas, les lobbies de l’électriques ne vont pas être content avec tout ce qu’ils ont investis comme argent dans les batteries!!
Feladan
Effectivement l’article est correct et cela fonctionne déjà en Islande car la grille électrique le permet (ENR à 90%).<br /> Connais-tu les proportions et d’un point de vu industrialisable si cela est viable ? Il me restait que cette technique était plus expérimentale qu’autre chose et non viable à grande échelle.
epodotcom
Je sais que des voitures roulent déjà, quant à savoir si c’est industrialisable, suffit de donner les brevets à Bolloré ou un grand groupe de l’énergie (Total, Exxon mobil, etc… ) et ça le deviendra très vite. On nous fait croire depuis des années que le futur est électrique… suffit de voir qui a les brevets de ces technologies électriques pour comprendre pourquoi; ce sont les même qui ont les groupes de média pour diffuser cette idée… mais bon j’arrête sinon on va encore dire que je suis paranoïaque… Pour rappel, Bolloré en est à plus de 3MDS d’euros d’investissement sur les batteries de voiture, et maintenant que son cousin est à la tête de Renault, quelque chose me dit qu’on n’a pas fini d’en “souper” de l’électrique…
genevrex
@epodotcom<br /> tu peu me donner ta source stp? Des jours c’est les lobbies électrique qui bloque d’autres jours c’est les lobbies du pétrole qui bloque d’autre voie… à entendre les commentaire des article rien ne va jamais dans le bon sens…<br /> @benben99<br /> Comme quoi?
poyfromfrance59
Wow, produire d’avantage de CO… Ça fait frémir (le CO est un sacré poison)
epodotcom
salut genevrex, google est ton ami, j’avais effectivement lu un rapport scientifique sur cette avancée. Plusieurs articles reprennent l’info avec plus ou moins de détails.<br /> et plusieurs s’en attribue la paternité:<br /> Le Point – 2 Jan 18<br /> Ces voitures carburent à l'énergie volcanique<br /> Depuis 18 mois, en Islande, 6 voitures fournies par le constructeur chinois Geely utilisent un carburant synthétique produit à partir d'énergie géothermique.<br /> ou<br /> Libération.fr – 21 Aug 17<br /> Et si on recyclait le CO2 pour en faire du carburant ?<br /> Deux chercheurs français sont à l’origine d’une première mondiale : transformer du dioxyde de carbone en méthane, qui à l’avenir pourra par exemple servir de carburant. Ou comment recycler en partie le gaz à effet de serre, responsable du...<br /> ou :<br /> consoGlobe – 2 Feb 14<br /> Islande : un carburant volcanique<br /> En Islande, une entreprise permet aux volcans de faire rouler les voitures. Du volcan à la voiture : un carburant nouvelle génération Les biocarburants son<br />
FredB
Ha oui, à partir du dioxyde de carbone produit par les volcans.<br /> consoGlobe – 2 Feb 14<br /> Islande : un carburant volcanique<br /> En Islande, une entreprise permet aux volcans de faire rouler les voitures. Du volcan à la voiture : un carburant nouvelle génération Les biocarburants son<br />
epodotcom
oui, mais le CO2 reste du CO2, comme il existe des technologies pour le capter, on peut prévoir une chaine complete, de captage et de transformation, enfin, je pense…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Amazon se lance dans le streaming musical très haute qualité
Snapchat : un nouveau mode caméra 3D fait son apparition
La Chine serait responsable du piratage du Parlement australien
Le OnePlus 7T se dévoile dans des images officielles
La Chevrolet Malibu en version hybride ne verra finalement pas le jour
L'E3 va tenter d'innover pour son édition 2020
La nouvelle interface de Steam est accessible en bêta ouverte
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Salto : Gilles Pélisson et Thomas Follin prennent les commandes, mais qui sont-ils ?
🔥 Antivirus pas cher : la protection complète Bitdefender à 39,98€/an au lieu de 69,99€
Haut de page