La quantité d'énergie produite par les énergies renouvelables a quadruplé en une décennie

Benoît Théry Contributeur
22 septembre 2019 à 12h20
0
parc éolien.jpg
© Pixabay

D'après un rapport du programme des Nations unies pour l'Environnement (PNUE), les investissements dans les énergies renouvelables entre 2010 et la fin 2019 doivent atteindre 2 600 milliards de dollars (environ 2 350 milliards d'euros).

Dans le même temps, l'électricité produite par des voies renouvelables a quadruplé.

Le solaire en tête

En prévision du Sommet mondial des Nations unies pour le climat, qui doit se tenir le 23 septembre à New-York, le PNUE a publié un rapport intitulé « Tendances globales dans les investissements énergétiques 2019 ». D'après ce rapport, ces investissements ont presque quadruplé la capacité de production d'énergies renouvelables. En excluant les grandes centrales hydroélectriques, cette capacité est passée de 414 GW à 1 650 GW.

Le solaire a lui seul a vu sa puissance augmenter de façon significative : depuis 2009, sa capacité a été multipliée par 26, selon le rapport, passant de 25 GW à 663 GW en 2019. Cela correspond à la puissance électrique requise pour alimenter 100 millions de foyers aux États-Unis. Le solaire a reçu la moitié des 2 600 milliards de dollars dédiés au développement des énergies renouvelables.


Dans l'ensemble, la part de la production d'électricité d'origine renouvelable continue d'augmenter. Elle a représenté 12,9 % de la production globale en 2018, contre 11,6 % en 2017. Ainsi, sur la seule année 2018, le rapport indique que les énergies renouvelables auraient évité l'émission de deux milliards de tonnes de dioxyde de carbone.

Important, mais insuffisant

Pour Inger Andersen, Directeur exécutif du PNUE, des efforts restent à faire. « Nous ne pouvons pas nous permettre d'être complaisants », dit-il. « Les émissions globales du secteur de l'énergie ont augmenté de 10 % sur cette même décennie. Il est clair que nous devons accélérer la transition mondiale vers les énergies renouvelables si nous voulons atteindre les objectifs internationaux en matière de climat et de développement ».

D'après le rapport, 2018 a été la cinquième année consécutive durant laquelle les investissements ont dépassé les 250 milliards de dollars. Mais cette année a tout de même subi une baisse de 12 % par rapport à l'année précédente. Une baisse en partie due aux coupes effectuées par le gouvernement chinois dans son secteur solaire, alors que le pays observe une nette augmentation de sa consommation d'énergie liée à Internet.


Mais pas seulement. La baisse des investissements est également due à une baisse continue des coûts liés aux énergies renouvelables. D'après le rapport du PNUE, le coût de l'électricité d'origine solaire aurait baissé de 81 % entre 2009 et 2019, et celui de l'éolien aurait baissé de 46 %.

Source : UN Environment
22 réponses
12 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le MIT met au point un outil de captation du CO2 plus efficace et moins cher
Une Tesla Model S dépasse le million de kilomètres
L'ancien salarié d'une auto-école condamné pour un avis négatif posté sur Google+
Voitures électriques : au Q3 2019, les ventes mondiales ont chuté de 10 %
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
L'Escobar Fold 1 : un smartphone pliable à 349 dollars par le frère de Pablo Escobar

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top