EDF porte plainte pour le survol de la centrale du Bugey par un drone

Par
Le 29 octobre 2014
 0
La société en charge de la centrale du Bugey (région lyonnaise) porte à nouveau plainte après avoir remarqué qu'un aéronef survolait des zones interdites. EDF estime que la sécurité des installations n'a pas été mise en cause.

00fa000004862120-photo-parrot-ar-drone-2-0.jpg
EDF porte plainte pour le survol d'une zone par un « aéronef assimilable à un drone » sur le périmètre aérien de la centrale nucléaire du Bugey. La société a donc informé les pouvoirs publics de la présence de ce type d'engin volant au-dessus de ses installations.

Le groupe précise que ce type d'intrusion a déjà été remarqué par les équipes en place, les 19,20 et 24 octobre derniers mais que ces survols n'ont eu « aucune conséquence sur la sûreté et le fonctionnement des installations ».

Ce nouveau vol de drone sans autorisation n'est pas le premier du genre. Les plaintes et condamnations se sont récemment multipliées, faisant s'opposer aux pouvoirs publics des personnes peu soucieuses des règles en la matière. Ce fut notamment le cas d'un jeune utilisateur de Nancy ou bien encore d'un homme à Paris, condamné à une amende de 1 000 euros pour avoir fait voler son drone à proximité de la tour Eiffel.

Les règles sont en effet très strictes en matière de vol. Interrogée l'an dernier par la rédaction, la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) nous rappelait que la loi sert à éviter tout abus, ajoutant qu'à ce jour « aucune règle n'interdit de filmer son vol mais les prises de vues sont interdites dans certains endroits protégés comme les installations nucléaires ou les zones d'essai ».

Pour en savoir plus
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
scroll top