🔴 French Days : ventes flash jusqu'à - 50% 🔴 French Days 2022 : ventes flash jusqu'à - 50%

Quels sont les meilleurs disques durs et SSD pour console ? Comparatif 2022

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
07 septembre 2022 à 17h49
0

Lancées en fin d'année 2013, les consoles dites de huitième génération - PlayStation 4 et Xbox One - n'intégraient alors qu'un disque dur de 500 Go. Des modèles sont certes venus compléter un peu cette offre, mais on ne remplace pas sa console de salon simplement pour des questions d'espace de stockage... alors on jongle entre les jeux, on installe et on désinstalle au plus juste. Il existe toutefois une solution relativement abordable pour s'autoriser tellement plus de jeux installés simultanément. Nous vous proposons une petite sélection des meilleurs modèles de SSD et disques durs externes actuellement sur le marché.

Pour le Steam Deck

Kioxia BG5

Pour le Steam Deck

  • Format ultracompact
  • Capacité jusqu'à 1 To
  • Idéal pour le Steam Deck
Le plus polyvalent

Seagate Game Drive Hub for Xbox

Le plus polyvalent

  • 8 To de stockage
  • Bonnes performances pour un HDD
  • 2 ports USB en façade
Petit prix

Western Digital P10 Game Drive

Petit prix

  • Grande capacité de stockage
  • Peu bruyant pour un HDD
  • Bon marché

Avertissement

Nous n'aborderons ici que les disques durs officiellement conçus pour fonctionner de pair avec une PlayStation 4 et/ou une Xbox One. Notez bien que d'autres modèles de disques externes - la plupart en réalité - seront parfaitement reconnus. En prenant un disque générique, vous risquez l'absence de prise en charge au niveau de la garantie, mais vous ferez de substantielles économies. Si vous envisagez une telle solution, nous vous invitons à consulter notre comparatif des meilleurs disques externes.

1. Western Digital P10 Game Drive

Western Digital P10 Game Drive
Le meilleur rapport capacité / coût
Amazon 123,18€ Voir l'offre
Cdiscount 138,60€ Voir l'offre
Rakuten 139,89€ Voir l'offre
Fnac marketplace 151,93€ Voir l'offre
Darty marketplace 157,22€ Voir l'offre
Les plus
  • Grande capacité de stockage
  • Peu bruyant pour un HDD
  • Bon marché
  • Simple d'accès
Les moins
  • Les performances d'un HDD
  • Finitions plastiques
  • Câble un peu court

Constructeur vedette sur le marché du disque dur, Western Digital est évidemment en première ligne pour les modèles à destination des consoles. Son P10 est un produit techniquement classique, mais dont le design aurait été pensé pour le marché gaming. Question de goûts sans doute.

Sur le marché depuis déjà quelques mois, le P10 est en quelque sorte la dernière incursion de Western Digital dans le monde du disque dur traditionnel pour nos consoles, en l'occurrence, seule la Xbox One est officiellement prise en charge par le constructeur même si ce dernier évoque également une compatibilité PC, bien sûr. Cette orientation gaming, Western Digital l'illustre par un design que l'on peut qualifier de « militaire ».

Le dessin du boîtier est plutôt agressif et il n'y a pas de place pour la fantaisie. Western Digital ne propose d'ailleurs qu'un seul coloris - noir - et aucun artifice. Côté connectique, le fabricant va aussi à l'essentiel avec un unique câble USB Type-A côté console et micro-B pour le disque dur. Notez que ledit disque est à la norme USB 3.2 Gen 1. En revanche, nous sommes un peu déçus par la longueur de ce câble : 40 centimètres, c'est un peu court dans certaines situations.

Enfin, notons que Western Digital intègre un disque dur traditionnel à son boîtier : la version Game Drive pour Xbox One existe en trois versions de 1 To, 3 To ou 5 To quand la version Game Drive pour PC se décline en 2 To, 4 To et 5 To, sans que cela change quoi que ce soit en réalité.

Côté format du disque dur, Western Digital s'est logiquement rabattu sur des modèles 2,5 pouces afin de conserver un encombrement contenu et de limiter la consommation électrique de son périphérique. Pour la compacité, c'est une réussite. Le P10 est compact - 118 x 88 x 13 mm - et ne pèse que 160 grammes. Il est de fait très simple à glisser dans un sac à dos, voire dans une grande poche.

Pour ne rien gâcher et même s'il ne peut évidemment pas se mesurer à des modèles sur base SSD, le P10 offre des performances plus que correctes, sachant que la vitesse de rotation des plateaux est à 5400 tr/mn. En lecture, on dépasse les 120 Mo/s. et en écriture, on n'est jamais loin des 100 Mo/s. dès lors que l'on transfère de gros fichiers. Mieux, cela se fait sans nuisances sonores particulières : il suffit de s'éloigner d'un mètre pour ne plus rien entendre.

Soulignons en revanche que la capacité utilisable est légèrement inférieure à ce qu'affiche Western Digital, comme sur n'importe quel disque dur d'ailleurs, environ 4,5 To « réels » pour le 5 To. Enfin, nous n'avons rencontré aucun problème pour faire fonctionner ce modèle, peu importe la plateforme (PC, PS4 et Xbox One), même si un Game Drive Xbox One n'est garanti que pour la console de Microsoft.

2. Seagate Game Drive pour PS4

À l'instar de Western Digital, Seagate est un géant du disque dur classique. Sans surprise, il se tourne lui aussi vers le monde du gaming consoles afin d'élargir au maximum son public et il le fait avec un modèle au tarif très étudié.

Chez Seagate, cinq produits sont estampillés « consoles » et, parmi eux, seuls deux sont prévus pour la PlayStation 4 de Sony. « Pire », l'un de ces deux est un modèle relativement ancien qui ne dispose même pas de la licence officielle et se trouve donc dans le même cas que de nombreux autres périphériques. C'est la raison pour laquelle nous avons retenu le Game Drive pour PS4, un modèle qui affiche de manière ostensible le logo PS4.

Esthétiquement, rien de très original, mais en utilisant un parallélépipède uniformément noir, Seagate se fond plutôt pas mal dans le design de la PlayStation 4. Sans être un modèle de compacité, le Game Drive pour PS4 reste peu volumineux avec environ 114 x 80 x 10 millimètres. Nous aurions en revanche aimé qu'il soit encore un peu plus léger : nous l'avons mesuré légèrement au-dessus des 150 grammes, rien de dramatique donc.

Il s'utilise le plus simplement du monde, à l'aide du câble USB livré par Seagate. Il est évidemment parfaitement reconnu par la PlayStation 4 qui procède à sa mise en place en quelques minutes à peine. Ensuite, il suffit de stocker les jeux comme vous le feriez sur le disque interne. Notez que Seagate distribue deux versions de son Game Drive, en 2 To ou en 4 To en fonction de vos besoins / de votre budget.

Nous n'avons pas la référence exacte du modèle de disque dur employé par Seagate sur ce Game Drive. Une chose est cependant certaine, il ne s'agit pas d'un SSD et cela se ressent immédiatement sur les performances observées. Les résultats enregistrés sont cependant très corrects pour un disque dur « traditionnel » avec, en lecture, des débits mesurés à environ 140 Mo/s., conformes à ce qu'annonce Seagate.

Dans la pratique, le Game Drive ne viendra donc pas accélérer le chargement de vos jeux comme pourrait le faire un SSD. En revanche, il augmente sensiblement l'espace disponible et le fait de manière presque transparente pour l'utilisateur.

Notons d'ailleurs pour terminer qu'il le fait aussi de manière très confortable. Si nous avons déjà évoqué sa simplicité de mise en œuvre, il nous faut encore souligner le silence en fonctionnement et la très bonne dissipation thermique : après plusieurs heures d'utilisation, le boîtier ne chauffe que très légèrement. Du bon travail.

3. Seagate SSD Game Drive for Xbox

Seagate SSD Game Drive for Xbox
L'élégance d'un design très travaillé
Amazon 663,70€ Voir l'offre
Darty marketplace 490,97€ Voir l'offre
Les plus
  • Excellentes performances
  • Joli design, très compact
  • Aucun bruit, aucune chauffe
Les moins
  • Coût au Go élevé
  • Attention aux chutes

S'il ne propose aucun SSD avec le logo PS4, Seagate adapte bien cette technologie de stockage à la Xbox One. Le SSD Game Drive se montre ainsi nettement plus performant que son homologue « traditionnel » pour console Sony. Ce sont les aficionados de Microsoft qui seront ravis.

Il y a bientôt deux ans, Seagate s'est enfin mis en tête d'intégrer un véritable SSD dans ses Game Drive à destination des consoles de salon. Enfin, dans au moins un produit de la gamme, le SSD Game Drive for Xbox. Un produit qui change donc sensiblement de ce que proposait jusque-là le fabricant et cela se ressent dès la sortie du carton.

Le design est totalement différent et sort d'ailleurs des sentiers battus. Il n'est logiquement plus question de l'inévitable parallélépipède lié au format des disques durs, mais il n'est pas davantage dans les plans de Seagate de faire comme les autres fabricants de SSD externes. On dispose donc ici d'un produit format « galette », relativement plat et plutôt carré.

Seagate s'est focalisé sur la compacité du bazar qui ne mesure que 94 x 79 x 9 millimètres : autant dire qu'il se glissera aisément un peu partout. Sa finesse est son principal atout. Attention cependant, il est aussi très léger à exactement 84 grammes. Pourquoi attention ? Parce qu'associé à sa finesse, ce faible poids a tendance à le rendre peu stable : il a ainsi vite fait de se retrouver par terre et même si le SSD ne comporte aucune pièce mécanique, il ne fait pas bon lui imposer des rencontres fortuites avec un sol carrelé.

La question des chutes mise à part, nous n'avons en réalité pas grand-chose à reprocher à Seagate sur ce produit. L'intégration du SSD se fait de très belle manière aussi bien côté design que sur le plan des performances. Là, vous vous en doutez, on boxe dans une toute autre catégorie qu'avec un disque dur « traditionnel » et si vous n'avez pas fait évoluer le disque interne de votre console, ce SSD sera logiquement bien plus rapide.

De manière assez surprenante, Seagate ne communique pas de manière officielle sur les débits de son produit qui n'a pourtant à pas à rougir, loin de là même. Avec plus de 500 Mo/s. en lecture et aux environs de 450 Mo/s. en écriture, il est effectivement dans les normes pour un SSD, et ce, bien que nous ayons déjà eu l'occasion de tester des matériels PC bien plus performants, autour de 900 Mo/s. voire 1 Go/s. dans les cas les plus extrêmes.

Reste que le SSD Game Drive for Xbox permettra de profiter d'excellentes performances tout en offrant une capacité de stockage intéressante, comprise selon le modèle retenu entre 500 Go et 2 To, sans aucun bruit et sans chaleur excessive. Tout ceci, hélas, a un coût et c'est le véritable défaut du produit.

4. Seagate Game Drive Hub for Xbox

Seagate Game Drive Hub for Xbox
Le couteau-suisse du disque externe
Amazon marketplace 311,56€ Voir l'offre
Amazon marketplace 311,56€ Voir l'offre
Amazon marketplace 484,07€ Voir l'offre
Fnac marketplace 341,28€ Voir l'offre
Les plus
  • 8 To de stockage
  • Bonnes performances pour un HDD
  • 2 ports USB en façade
Les moins
  • Volumineux
  • Brique d'alimentation externe

Changement de philosophie avec le Game Drive Hub for Xbox, un produit imposant dans tous les sens du terme et qui ambitionne de vous faire changer - au moins un peu - votre façon d'aborder le jeu sur la console de Microsoft.

Nous ne sommes pas du tout en présence d'un nouveau modèle puisque le Game Drive Hub est commercialisé depuis bientôt trois ans par Seagate qui n'a cependant pas jugé bon de renouveler la gamme ces derniers mois. Il s'agit donc toujours du même produit qui impressionne tout d'abord par son exceptionnelle capacité de stockage : 8 To, il est tout bonnement un cas unique sur le marché.

Pour parvenir à une telle capacité de stockage, Seagate a jeté son dévolu sur un disque dur « traditionnel ». Sans surprise, le disque en question est un modèle Seagate. Pour les spécialistes, il s'agit même d'un Barracuda avec une vitesse de rotation des plateaux de 7200 tr/mn. Afin de garantir des performances plus que correctes.

Le contrôleur est un modèle ASMedia 1153 qui se charge d'interfacer le disque avec la console. Un interfaçage qui passe logiquement par un câble USB à relier à la Xbox One. Hélas, il faut également connecter la brique d'alimentation externe : le port USB ne pouvait suffire pour fournir en énergie un disque dur au format 3,5 pouces.

Forcément, la présence d'une telle brique externe augmente nettement l'encombrement d'un produit qui n'a de toute façon rien de compact. Si le boîtier est joliment dessiné, il va prendre de la place - 198 x 41 x 118 millimètres - pour un poids de presque 1 kilogramme. C'est la conséquence logique de l'intégration d'un « bon gros » disque dur.

Heureusement, à côté de son exceptionnelle capacité de stockage, le Game Drive Hub peut aussi compter sur des performances intéressantes pour un disque dur : il a été flashé par la brigade à près de 200 Mo/s. en lecture et un tout petit peu plus de &80 Mo/s. en écriture. On est un cran en-dessous d'un modèle SSD, mais largement au-dessus des autres produits à base de disques durs.

Enfin, impossible de ne pas saluer le côté pratique d'un tel produit. L'appellation « hub » est là pour signifier qu'il vient augmenter le potentiel de la console en ajoutant deux ports USB en façade. L'idée est évidemment de ne pas perdre en connectivité comme c'est souvent le cas avec un disque externe et de pouvoir brancher davantage de manettes filaires. Toujours bon à prendre !

5. Western Digital P50 Game Drive SSD

Western Digital P50 Game Drive SSD
Le roi de la performance
Amazon 231,50€ Voir l'offre
Cdiscount 231,51€ Voir l'offre
Fnac marketplace 245,70€ Voir l'offre
Rakuten 279,88€ Voir l'offre
Darty 299,99€ Voir l'offre
Voir plus d'offres
Les plus
  • Performances de premier plan
  • Compact et pratique
  • Pas de bruit, de chauffe
Les moins
  • Pas de certification officielle
  • Coût au gigaoctet

Version évoluée, plus moderne, du P10, le P50 permet à Western Digital de passer à la technologie SSD tout en conservant l'orientation gaming qui a fait le succès du grand frère... avec une nuance cependant : aucune version spécifiquement PS4 ou Xbox One n'est disponible.

Au moment de commercialiser son P10 Game Drive, Western Digital avait opté pour un duo de produits : la version PC sobrement intitulée « P10 Game Drive » et la version Xbox connue sous le nom de « P10 Game Drive for Xbox One ». Une distinction qui n'a pas survécu au passage vers le SSD. Ainsi, au catalogue du fabricant, on ne trouve qu'un seul et unique P50 Game Drive SSD.

L'absence de certification officielle sera un problème pour certains utilisateurs. Par le passé, on a connu quelques déconvenues avec du matériel - des manettes notamment - qui n'était pas officiellement pris en charge mais gageons que l'annonce d'une compatibilité PC, PS4 (avec le logiciel système v4.50 ou supérieure) et Xbox One par Western Digital permettra d'éviter tout problème au moment de faire jouer la garantie.

À l'heure où nous écrivons ces lignes, le P50 Game Drive ne pose effectivement aucun problème particulier. Le branchement se fait aisément au moyen d'un câble USB et la reconnaissance du périphérique est immédiate sur PC ou sur consoles. L'installation est ensuite un jeu d'enfant et le SSD fonctionne comme n'importe quel autre modèle, certifié ou non. Aucune mauvaise surprise à ce niveau.

En revanche, des bonnes surprises, il y en a. Nous savions évidemment qu'un SSD allait booster les performances observées, mais pas forcément à ce point-là. Le P50 Game Drive est effectivement capable d'atteindre des débits proches des 950 Mo/s. en lecture et des 900 Mo/s. en écriture. On atteint ici le niveau des meilleurs SSD passés entre nos mains, et ce, quelle que soit la marque concernée.

De telles performances permettront bien sûr de gagner du temps à l'installation d'un jeu ou à la copie des données depuis un Blu-ray. En revanche, ne vous attendez pas à des miracles sur une connexion ADSL « asthmatique » : le débit du SSD ne changera bien sûr rien au taux de transfert proposé par votre fournisseur d'accès Internet. Reste que le confort est appréciable et que les temps de chargement sont également (un peu) accélérés.

Pour ne rien gâcher, le boîtier du P50 Game Drive est extrêmement compact (118 x 62 x 14 millimètres) et son poids plutôt faible (115 grammes). Le produit est donc simple à transporter et c'est presque le câble qui se le plus embêtant à emmener avec soi ! Reste le problème du coût au gigaoctet : pas de miracle, le prix d'un SSD performant est élevé et même le modèle de 500 Go. (Il existe aussi en 1 To ou 2 To).

6. HyperX Savage Exo

HyperX Savage Exo
PS4 et Xbox One sans certification
Les plus
  • Excellentes performances
  • Pas de chauffe, pas de bruit
  • Boîtier pratique et compact
Les moins
  • Pas de certification officielle
  • Encore un peu cher

Malgré notre avertissement de début de dossier, nous ne pouvions terminer cette sélection sans évoquer le cas d'un des nombreux produits présentés comme compatibles PlayStation 4 et Xbox One... en plus, bien sûr, du PC. HyperX en propose un modèle tout ce qu'il y a de plus correct.

Sur le site d'HyperX, sur la boîte du Savage Exo ou sur les listings des revendeurs, partout la double compatibilité de ce SSD est affichée. Partout sauf que les principaux intéressés, Microsoft et Sony, ne l'ont pas certifié officiellement et que, à la manière du P50 Game Drive de Western Digital, c'est sur les seules épaules de HyperX que repose cette compatibilité.

Dans les faits, cela ne doit pas poser le moindre problème. Nous n'avons rencontré aucune difficulté au moment du branchement, de l'installation ou de l'utilisation du Savage Exo. On peut aussi imaginer qu'HyperX ne ferait aucune difficulté au moment de faire jouer la garantie. En revanche, on peut toujours voir le mal partout et imaginer qu'un jour, Microsoft ou Sony s'arrangent pour que les disques non certifiés ne soient plus fonctionnels. Par le passé, des manettes ont déjà rencontré pareille mésaventure.

S'il illustre à merveille le dilemme que nous avons eu au moment de la rédaction de ce dossier - privilégier des modèles certifiés par les fabricants de consoles ou nous aventurer dans sur des territoires plus mystérieux - à l'heure actuelle, le Savage Exo Savage Exo représente surtout un excellent moyen de doper la capacité de stockage de notre console en profitant de débits particulièrement élevés, merci la technologie SSD.

Très compact - 124 x 49 x 10 millimètres - et particulièrement léger - 56 grammes - le Savage Exo se glisse dans n'importe quelle poche et peut donc accompagner son utilisateur un peu partout. Il lui permet surtout de profiter de toute la performance du stockage SSD, même si nous ne boxons tout de même pas ici dans la même catégorie qu'avec le P50 Game Drive de Western Digital.

Nos mesures ont montré des performances en lecture tournant autour des 510 Mo/s. pour des débits avoisinants les 450 Mo/s. en écriture. C'est presque normal pour du SSD, mais si vous avez encore un disque standard dans votre console, vous verrez toute la différence au moment d'installer un jeu et profiterez même de quelques gains (20à 30 secondes) au lancement des plus grosses productions.

Un bénéfice bien réel qui risque de prendre encore plus d'importance à mesure que les jeux grossissent, mais gardons bien à l'esprit que le temps de téléchargement ne change évidemment pas avec un SSD. Soulignons pour terminer que HyperX s'est arrangé pour que son produit ne chauffe pour ainsi dire pas alors que, bien sûr, l'absence de pièces mécaniques rend le Savage Exo parfaitement silencieux.

7. Kioxia BG5

Kioxia BG5
Amazon 82,35€ Voir l'offre
Les plus
  • Format ultracompact
  • Capacité jusqu'à 1 To
  • Idéal pour le Steam Deck
  • Échauffement modéré
  • Plus rapide que le SSD Valve
Les moins
  • Débits réels loin des théoriques
  • Pas de DRAM pour aider le contrôleur
  • Pas d'info sur l'endurance en écriture

Le BG5 existe en trois versions, mais pour ce test nous avions surtout envie de voir ce que la mouture 1 To avait dans le ventre, ce qu’elle nous offrait en remplacement du SSD de notre Steam Deck. Premier constat, le remplacement du SSD de la machine de Valve n’est guère complexe et la réinstallation du système se fait sans difficulté. Kioxia ne livre aucun dissipateur avec son BG5 et c’est presque tant mieux puisqu’il ne serait pas rentré dans le Steam Deck de toute façon.

Une fois la manipulation effectuée, nous disposons bien d’un espace de stockage deux fois supérieur, mais c’est à peu près le seul bénéfice à attendre d’un SSD certes PCI Express 4.0 x4, mais qui n’est visiblement pas exploité à sa pleine puissance par le Steam Deck. Heureusement, cela ne nuit pas au bon comportement de la machine et si l’échauffement du SSD est supérieur à celui de Valve, ce n’est que de quelques degrés… et étant plus sollicité sur notre PC.

En effet, sur un PC Windows, le Kioxia BG5 se comporte comme un modèle PCI Express 4.0 x4 tout à fait correct. Ses performances en écritures sont loin d’être les meilleures, mais elles ne sont pas ridicules non plus et l’absence de puce de DRAM ne se fait pas trop sentir. Pas un foudre de guerre, mais un SSD ultra-compact qui fait ce pourquoi il a été conçu.

Les réponses à toutes vos questions pour choisir le meilleur disque dur ou SSD pour console

Les disques durs sont-ils compatibles multi-plateformes ?

Forcément, ça tombe sous le sens, si vous disposez d'une PlayStation 4, c'est un disque dur externe validé par Sony qu'il faut vous procurer. Même chose pour Microsoft et sa Xbox One. Notre premier conseil ne sera donc pas un conseil à proprement parler dans la mesure où cette recommandation est on ne peut plus logique. Disons donc plutôt qu'il s'agira d'un avertissement car la plupart des modèles ne sont garantis pour fonctionner qu'avec une seule plateforme et il ne faudrait pas que cela vous joue des tours en cas de panne. Notez toutefois que quelques produits sont à même de fonctionner sur les machines de chez Microsoft ET Sony. Ils sont rares et nous n'avons pas été en mesure de confirmer qu'un tel mode opératoire était reconnu par les fabricants de PS4 / Xbox One... mais il en existe chez HyperX notamment.

HDD ou SSD ?

Le premier vrai conseil que nous vous donnerons pour vous aider à choisir votre disque externe pour console sera donc d'identifier la technologie dont vous avez besoin. Sur PC, la plupart des utilisateurs ont fait la bascule vers le SSD pour tout ce qui a besoin d'accès rapides - le système d'exploitation par exemple - mais de nombreux joueurs conservent encore un disque dur pour des questions de stockage... surtout que les jeux actuels dépassent de plus en plus fréquemment les 100 Go de données ! Sur consoles, la question est strictement identique : faire l'acquisition d'un SSD externe vous permettra de booster nettement les temps de chargement, mais limitera nettement l'espace de stockage disponible. À contrario, plus lent, un disque dur traditionnel l'emporte nettement du côté de la capacité. Pour le prix d'un SSD 500 Go, vous pouvez généralement faire l'acquisition d'un disque dur de 3 To. À vous de déterminer si vous préférez accéder rapidement à vos jeux ou en stocker davantage.

Ont-ils le même format ?

Notre deuxième et dernier conseil a trait à l'encombrement du disque externe retenu. Dans la majorité des cas, ledit disque sera placé à proximité de la console de salon et ne quittera pour ainsi dire jamais cet emplacement. De fait et à condition que vous ayez au moins un peu d'espace, l'encombrement du disque n'est pas un si gros problème. Toutefois, vous faites peut-être partie de ces utilisateurs nomades ? Si vous avez besoin d'emporter votre console avec vous, l'encombrement supplémentaire engendré par un disque dur externe sera peut-être relativement mineur - encore que - mais il se peut aussi que vous n'ayez pas à transporter votre console : une seconde console dans la maison de campagne ou la machine d'un frangin, d'une nièce, les scénarios sont nombreux dans lesquels seul le disque dur externe est amené à se déplacer. Dans ce cas, il peut être bien plus pratique d'avoir un produit compact et, à ce petit jeu, les SSD ont l'avantage. Non seulement, ils sont plus petits et plus légers, mais en plus, ils sont moins sujets aux pannes. Sans aucun élément mécanique à l'intérieur, ils craignent bien moins les transports.

Nerces

Spécialiste Hardware et Gaming

Spécialiste Hardware et Gaming

Tombé dans le jeu vidéo à une époque où il fallait une belle imagination pour voir ici un match de foot, là un combat de tanks dans ces quelques barres représentées à l'écran, j'ai suivi à peu près to...

Lire d'autres articles

Tombé dans le jeu vidéo à une époque où il fallait une belle imagination pour voir ici un match de foot, là un combat de tanks dans ces quelques barres représentées à l'écran, j'ai suivi à peu près toutes les évolutions, tous les changements depuis maintenant trente ans. Fidèle du PC, mais adepte d'à peu près tous les genres, je n'ai vraiment du mal qu'avec un seul type de jeux : le RPG japonais. Sinon de la stratégie tour par tour la plus aride au FPS le plus spectaculaire en passant par les simulations sportives ou les jeux musicaux, je me fais à tout... avec toutefois une préférence pour les titres de gestion ou les jeux qui combinent plusieurs styles avec panache. Ainsi, mon panthéon du jeu vidéo se composerait de trois séries : Elite, Civilization (surtout le 4) et Max Payne (1 & 2).

Lire d'autres articles
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0
  • Indépendance
  • Transparence
  • Expertise

L'équipe Clubic sélectionne et teste des centaines de produits qui répondent aux usages les plus courants, avec le meilleur rapport qualité / prix possible.

Haut de page