🔴 French Days : ventes flash jusqu'à - 50% 🔴 French Days 2022 : ventes flash jusqu'à - 50%

Test Kioxia SSD BG5 1 To : nous avons remplacé le SSD de notre Steam Deck

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
07 septembre 2022 à 17h48
5
Kioxia BG5 vs SSD Valve - Steam Deck © Nerces
© Nerces

En fin d’année dernière, Kioxia était le premier constructeur à annoncer le lancement d’un SSD au format 2230 d’une capacité de 1 To. Disponible depuis fin août, le BG5 a finalement pris son temps, mais nous n’avons pas manqué l’occasion de mettre la main dessus avec un objectif très clair en tête : remplacer le SSD 512 Go de notre Steam Deck. Alors, bonne pioche ?

Kioxia BG5
  • Format ultracompact
  • Capacité jusqu'à 1 To
  • Idéal pour le Steam Deck
  • Échauffement modéré
  • Plus rapide que le SSD Valve
  • Débits réels loin des théoriques
  • Pas de DRAM pour aider le contrôleur
  • Pas d'info sur l'endurance en écriture

Kioxia n’est pas le fabricant de SSD le plus connu en France. Il ne s’agit pourtant pas d’un petit nouveau puisque la société est en réalité issue de la division mémoire du géant japonais Toshiba. Une large partie de son activité se tourne vers les solutions à destination des entreprises et c’est d’ailleurs ce qui explique pourquoi Kioxia est si présent sur des formats moins habituels de SSD : en plus des classiques 2280, la société distribue des 2242 et 2230 à destination des machines les plus compactes.

Fiche technique Kioxia BG5

Conception

Format
M.2
Interface
M.2 - PCI-E 4.0 4x
Type de mémoire Flash
TLC (Triple-Level Cell)
NVME
Oui
NAND Flash
NAND 3D (64 couches)
PCB
Simple
Livré avec dissipateur thermique
Non
Température opérationnelle max
95°C
Température opérationnelle min
40°C
Garantie constructeur
1 500 000h

Performances

Capacité de stockage
512GB
Vitesse de lecture
3,5 Go/s
Vitesse d'écriture
2,9 Go/s
IOPS
500000
Compatible TRIM
Non

Caractéristiques physiques

Hauteur
2,23mm
Largeur
22mm
Profondeur
30mm
Poids
3g
Steam Deck Drift © Reddit
Il va falloir retourner la bête pour procéder au changement de SSD © Valve

Capacité de 1 To, mais pas de DRAM

Peut-être ne connaissez-vous pas la machine de Valve ? Pour en savoir plus, nous vous suggérons de consulter notre test du Steam Deck publié en juin dernier. Nous retiendrons ici que la plus petite des versions du Steam Deck dispose d’un lecteur eMMC de 64 Go (PCIe 2.0 x1), alors que les deux autres profitent d’un SSD de 256 Go ou 512 Go à la norme PCIe 3.0 x4. De son côté, Kioxia distribue donc le BG5, un SSD disponible en format « classique » 2280 et en compact 2230 dans des capacités de 256 Go, 512 Go ou 1 To. Vous l’aurez compris, c’est le modèle 2230 / 1 To que nous avons retenu.

Kioxia BG5 vs SSD Valve - Steam Deck © Nerces
Côte à côte, les SSD 2230 de Valve (à gauche) et de Kioxia (à droite) © Nerces

Rappelons que le terme « 2230 » indique les dimensions du SSD. Alors que les modèles les plus courants sont en 2280, soit 22 millimètres de large pour 80 de long, le BG5 est donc aussi disponible en 2230, c’est-à-dire 22 mm de large pour 30 de long. En à peine 3 centimètres, on stocke 1 To de données ! C’est beau le progrès. Dans tous les cas, le BG5 est un SSD simple face, tous les composants sont d’un côté et son épaisseur est donc réduite, à 2,23 mm. Enfin, le poids est faible puisqu'aucun dissipateur n’est présent : 3 grammes seulement pour notre modèle de test 2230 / 1 To.

Kioxia BG5 vs SSD Valve - Steam Deck © Nerces
Vraiment minuscule ce format 2230 © Nerces

Sur un plan plus technique, nous n’avons pas le détail du contrôleur embarqué, mais Kioxia ayant l’habitude de travailler avec Phison, on peut supposer que c’est une fois encore le cas. Pour les puces mémoire, le Japonais ne fait confiance qu’à lui-même et intègre donc ses BiCS Flash 3D TLC en 112 couches. Notons enfin qu’il n’est pas question d’intégrer de puce de DRAM comme c’est souvent le cas pour épauler le contrôleur. Sur un 2280, ce serait très regrettable, mais le manque d’espace sur un SSD 2230 explique peut-être ce choix de Kioxia.

Kioxia BG5 vs SSD Valve - Steam Deck © Nerces
En 2230, à gauche le SSD de Valve, à droite celui de Kioxia. Au centre, un 2280 Sabrent pour comparer © Nerces

Du montage dans le Steam Deck

Maintenant que les présentations sont faites, il est temps de prendre nos outils pour ouvrir le Steam Deck et, dans un premier temps, retirer le SSD intégré par Valve. Le démontage de la machine est assez simple, mais nous vous suggérons de suivre le didacticiel préparé par la référence du genre, le site IFixIt. Il est possible de mener l’opération avec un simple tournevis cruciforme, mais pour plus de sécurité, nous vous invitons à vous munir des outils évoqués par nos confrères : pincettes, cruciforme #0, cruciforme #1 et médiator d’ouverture.

Kioxia BG5 vs SSD Valve - Steam Deck © IFixIt
Toute la coque est retirée, « y'a plus qu'à » comme on dit ! © IFixIt

Le mode « stockage de la batterie »

Prudent, Valve a imaginé un mode qu'il est conseillé d'activer avant toute modification matérielle du Steam Deck. Dès lors que ce mode est activé, le bouton de mise sous tension devient inopérant.

Nos confrères d'IFixIt ont prévu un didacticiel bien pratique à suivre, étape par étape, pour activer le mode « stockage de la batterie ». Vous allez voir, c'est on ne peut plus simple et, pour sortir de ce mode, il suffit de brancher la machine au secteur. Enfantin.

Kioxia BG5 vs SSD Valve - Steam Deck © IFixIt
Kioxia BG5 vs SSD Valve - Steam Deck © IFixIt

Un simple cruciforme suffit pour presque toutes les vis © IFixIt

En quelques gestes, vous aurez retiré les vis du Steam Deck et l’étape la plus « délicate » sera alors de retirer l’arrière de la console. C’est à ce niveau que le médiator est bien pratique. Veillez bien à retirer toute carte microSD de son emplacement avant de procéder à cette opération. Une fois la machine ouverte, il faut encore retirer trois vis pour accéder à l’emplacement du SSD et à la prise de la batterie que Valve conseille de débrancher avant toute autre manipulation. Vous n’aurez plus alors qu’à dévisser le SSD de Valve et à le retirer.

Kioxia BG5 vs SSD Valve - Steam Deck © IFixIt
Retirer la petite enveloppe de blindage du SSD Valve pour la mettre sur notre nouveau SSD © IFixIt

Celui-ci dispose d’une petite enveloppe de blindage électrostatique (ESD) que, contrairement à ce que précise IFixIt n’a pas besoin d’être décollée pour être retirée. Sur notre console en tout cas, elle se retirait le plus simplement du monde en la faisant glisser du SSD. Bien sûr, l’opération est à reconduire exactement dans l’autre sens pour installer notre BG5 1 To. Une fois tout remonté, il est toutefois important de savoir qu’il va logiquement falloir réinstaller tout Steam OS. Rien de bien compliqué et, cette fois, c’est Valve qui nous explique la marche à suivre.

Kioxia BG5 vs SSD Valve - Steam Deck © Nerces
Kioxia BG5 vs SSD Valve - Steam Deck © Nerces

À gauche, on remarque les 463,4 Go d'espace total sur le SSD de Valve et, à droite, on passe à 938,4 Go sur le Kioxia BG5. Mission accomplie ! © Nerces

Débits en lecture / écriture et échauffement

Configuration de test

  • Carte-mère : ASUS ROG Maximus Z690 Hero
  • Processeur : Intel Core i9-12900K
  • Mémoire : Kingston Fury DDR5-4800 CL38 (2x 16 Go)
  • Carte graphique : ASUS TUF RTX 3080 Gaming OC
  • SSD « système » : Kingston KC3000 2 To
  • Refroidissement : ASUS ROG Ryujin II 360
  • Refroidissement SSD : Sabrent NVMe SSD to PCIe card with heatsink
  • Alimentation : ASUS ROG Strix 850G

À test de SSD particulier, protocole un (petit) peu différent. Une fois n’est pas coutume, l’objectif n’est pas de vérifier les performances du SSD du jour et de le comparer à ceux déjà croisés. Non, cette fois, il s’agit de le mettre en face du SSD intégré par Valve. Nous l’avons dit, notre console est dotée de la version PCIe 3.0 x4, la plus rapide alors qu'une polémique a éclaté autour d'un changement opéré par Valve.

Kioxia BG5 vs SSD Valve - Steam Deck © Nerces
Kioxia BG5 vs SSD Valve - Steam Deck © Nerces

Débits mesurés avec ATTO Disk Benchmark : à gauche le SSD Valve et à droite le Kioxia BG5 © Nerces

Pas de surprise, pour débuter notre opposition entre les SSD BG5 et le SSD Phison de notre Steam Deck, nous utilisons le logiciel ATTO Disk Benchmark qui vient tester les capacités en lecture / écriture en faisant varier la taille des fichiers. Sur les plus petits, les capacités du modèle « Valve » sont impressionnantes et il déborde assez nettement le Kioxia BG5, surtout en écriture.

Plus surprenant encore – il ne faut pas oublier les spécifications techniques de l’un et de l’autre – le Kioxia BG5 n’arrive jamais à prendre véritablement la main. En fonction de la taille des fichiers, c’est tour à tour le BG5 ou le SSD Valve qui l’emportent sans que l’on puisse déclarer de franc vainqueur. Au moins sur ce test, la différence entre PCIe 4.0 x4 et PCIe 3.0 x4 ne saute pas aux yeux.

Kioxia BG5 vs SSD Valve - Steam Deck © Nerces
Kioxia BG5 vs SSD Valve - Steam Deck © Nerces

Débits mesurés avec CrystalDiskMark sur des fichiers de 1 Go : à gauche le SSD Valve et à droite le Kioxia BG5 © Nerces

Notre second logiciel de mesure, CrystalDiskMark, nous chante une bien différente chanson. Là, les écarts sont tout de suite bien plus importants et on note qu’à aucun moment le SSD Valve n’est en mesure d’atteindre les 3 Go/s comme il pouvait le faire sur ATTO Disk Benchmark. De son côté, le Kioxia BG5 y parvient aisément en lecture (3,5 Go/s) et tout juste en écriture (2,91 Go/s).

Kioxia BG5 vs SSD Valve - Steam Deck © Nerces
Kioxia BG5 vs SSD Valve - Steam Deck © Nerces

IOPS mesurées avec CrystalDiskMark sur des fichiers de 1 Go : à gauche le SSD Valve et à droite le Kioxia BG5 © Nerces

En aléatoire, les deux concurrents sont bien plus proches l’un de l’autre avec des performances qui restent tout de même en faveur du Kioxia BG5. C’est également lui qui l’emporte assez nettement lorsque l’on compare les IOPS. Les résultats que nous obtenons sont conformes aux chiffres avancés par Kioxia : plus de 520K IOPS en lecture aléatoire et plus de 480K IOPS en écriture aléatoire.

Kioxia BG5 vs SSD Valve - Steam Deck © Nerces
Kioxia BG5 vs SSD Valve - Steam Deck © Nerces

Débits mesurés avec CrystalDiskMark sur des fichiers de 64 Go : à gauche le SSD Valve et à droite le Kioxia BG5 © Nerces

Pour les plus curieux d’entre vous, nous complétons les valeurs obtenues sur un fichier test de 1 Go, par celles que l’on trouve en utilisant un fichier test de 64 Go. Côté débits, il n’y a pas de différences notables entre les deux exercices et entre les deux SSD testés.

Kioxia BG5 vs SSD Valve - Steam Deck © Nerces
Kioxia BG5 vs SSD Valve - Steam Deck © Nerces

IOPS mesurées avec CrystalDiskMark sur des fichiers de 64 Go : à gauche le SSD Valve et à droite le Kioxia BG5 © Nerces

En revanche, dès lors que l’on parle IOPS, la chute est douloureuse… mais pour nos deux modèles. Ainsi, le Kioxia BG5 sur un fichier test de 64 Go réalise des performances similaires au SSD Valve sur un fichier test de 1 Go. Logiquement, ce dernier est encore plus en difficulté avec le fichier de 64 Go.

Nous en avons l’habitude, après ces benchmarks, nous réalisons toujours des tests « pratiques » dont le but est d’évaluer le fonctionnement du SSD au quotidien. Pour ce faire, nous plaçons le modèle testé dans notre machine de travail et il est donc confronté à des tâches usuelles de bureautique, de retouche, d’encodage, de navigation, de jeu vidéo… Pour illustrer cela, nous vous présentons le résultat d’une copie de fichiers via l’explorateur de Windows.

Kioxia BG5 vs SSD Valve - Steam Deck © Nerces
Kioxia BG5 vs SSD Valve - Steam Deck © Nerces

Débits observés en écriture sur une copie « simple » via l'explorateur de Windows : à gauche le SSD Valve et à droite le Kioxia BG5 © Nerces

Vous n’aurez pas besoin de nous pour remarquer que les résultats du Kioxia BG5 sont nettement supérieurs à ceux du SSD Valve : en moyenne 769 Mo/s en écriture pour le premier contre seulement 299 Mo/s pour le second. En revanche, le modèle de Valve se montre plus stable.

Bien sûr, l’objectif de ce test est aussi de vérifier le comportement du SSD dans l’environnement pour lequel il est « prévu » : le Steam Deck. Nous avons logiquement installé pas mal de jeux, testé plusieurs d’entre eux et réalisé quelques mesures de performances.

Temps de « chargement » : SSD Valve vs. Kioxia BG5

Allumage Steam Deck

36s. vs 34s.

Tricky Towers

8s. vs 7s.

Extinction Steam Deck

11s. vs 11s.

Vous remarquerez que les écarts sont pour ainsi dire ridicules et que nous n’affichons que les temps nécessaires au démarrage et à l’extinction du Steam Deck, ainsi que sur un seul jeu. Pourquoi pas davantage de titres ? Tout bonnement parce que les résultats sont à l'avenant. Il ne faut pas choisir le Kioxia BG5 pour accélérer son Steam Deck !

Nous ne pouvions conclure ces mesures de performances sans un petit tour du côté d’AIDA64 et de son test d’écriture linéaire. L’idée est de configurer les blocs sur 8 Mo et de venir saturer l’intégralité du SSD testé. L’outil vient ensuite nous rendre compte de la moindre chute de débit signe que le cache, débordé, ne remplit plus correctement son rôle.

Kioxia BG5 vs SSD Valve - Steam Deck © Nerces
Kioxia BG5 vs SSD Valve - Steam Deck © Nerces

Test d'écriture sur la totalité du SSD avec AIDA64 : à gauche le SSD Valve et à droite le Kioxia BG5 © Nerces

Il est intéressant de constater que le manque de stabilité du Kioxia BG5 remarqué sur la copie de fichiers Windows se retrouve ici. Le SSD de Valve est bien plus régulier tout au long du processus. Il est en revanche aussi nettement moins performant avec des débits en moyenne à 325 Mo/s quand le Kioxia BG5 affiche 2 Go/s. Reste que cela n’a guère de conséquences à l’usage sur le Steam Deck.

Nous terminons toutes ces mesures par un test qui aura son importance dans un environnement aussi exigu que le Steam Deck : celui de l’échauffement du SSD. Nous n’avons pas eu moyen de tester la température lorsque le produit est inséré dans la machine de Valve. En revanche, dans une utilisation PC avec un système de refroidissement identique, la différence est réelle.

Kioxia BG5 vs SSD Valve - Steam Deck © Nerces
Kioxia BG5 vs SSD Valve - Steam Deck © Nerces

Relevé des températures en haut sur le SSD Valve et, en bas, sur le Kioxia BG5 : pour chacun, à gauche le SSD est au repos et, à droite, il est en charge © Nerces

Les des deux SSD étaient insérés l’un après l’autre dans un module « Sabrent NVMe SSD to PCIe card with heatsink » : il s’agit d’une carte d’extension PCIe qui intègre un dissipateur. Un ventilateur était aussi orienté vers ladite carte. Au repos, le Kioxia BG5 ne descendait pas sous les 38°C alors que le SSD Valve se contentait de 34°C.

Bien sûr, c’est en charge que la chose est la plus intéressante et si l’écart peut sembler mesurer à 41°C pour le SSD Valve contre 44°C pour le Kioxia BG5, il ne faut pas oublier que les conditions d’exercice seront plus délicates dans le Steam Deck. Reste que même sur plusieurs heures de jeux variés, nous n’avons pas rencontré de problème sur le Steam Deck doté du Kioxia BG5.

Kioxia BG5 © Kioxia
Un format tout petit, des performances plus que correctes et une belle capacité © Kioxia

Kioxia BG5 version 1 To, l’avis de Clubic

8

Le BG5 existe en trois versions, mais pour ce test nous avions surtout envie de voir ce que la mouture 1 To avait dans le ventre, ce qu’elle nous offrait en remplacement du SSD de notre Steam Deck. Premier constat, le remplacement du SSD de la machine de Valve n’est guère complexe et la réinstallation du système se fait sans difficulté. Kioxia ne livre aucun dissipateur avec son BG5 et c’est presque tant mieux puisqu’il ne serait pas rentré dans le Steam Deck de toute façon.

Une fois la manipulation effectuée, nous disposons bien d’un espace de stockage deux fois supérieur, mais c’est à peu près le seul bénéfice à attendre d’un SSD certes PCI Express 4.0 x4, mais qui n’est visiblement pas exploité à sa pleine puissance par le Steam Deck. Heureusement, cela ne nuit pas au bon comportement de la machine et si l’échauffement du SSD est supérieur à celui de Valve, ce n’est que de quelques degrés… et étant plus sollicité sur notre PC.

En effet, sur un PC Windows, le Kioxia BG5 se comporte comme un modèle PCI Express 4.0 x4 tout à fait correct. Ses performances en écritures sont loin d’être les meilleures, mais elles ne sont pas ridicules non plus et l’absence de puce de DRAM ne se fait pas trop sentir. Pas un foudre de guerre, mais un SSD ultra-compact qui fait ce pourquoi il a été conçu.

Les plus

  • Format ultracompact
  • Capacité jusqu'à 1 To
  • Idéal pour le Steam Deck
  • Échauffement modéré
  • Plus rapide que le SSD Valve

Les moins

  • Débits réels loin des théoriques
  • Pas de DRAM pour aider le contrôleur
  • Pas d'info sur l'endurance en écriture
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
5
Pernel
Sur un « vrai » PC mieux vaut prendre en 2280 voir 2260, moins cher. Pour SteamDeck c’est top, le débit importe peu (sur Deck).<br /> Perso j’ai une SD de 512Go (modèle 256 de base)
sandalfo
j’ai pris une microSD rapide de 512Go, plus pratique pour charger des roms pour l’émulation
Baxter_X
Merci! Car oui, comme tu le dis, le débit importe peu malgré tout le tapage que l’on fait autour de ce paramètre là.<br /> Le debit n’a rien a voir avec la réactivité du système. C’est la la latence !<br /> Et la latence proposée par un SSD est déjà extrêmement faible, donc performante.
Pernel
Clair, marketing Sony entre autre.
ChrisF360
Merci pour ce test, dommage que depuis des mois la version 512 go ou 1 To soit indisponible sur Amazon, le lien donne vers une indisponibilité.<br /> Je cherche la version 512 go pour la mettre dans une surface pro 8.
Nerces
Oui, l’approvisionnement est difficile et c’est bien dommage. Kioxia espère une amélioration dans les prochaines semaines.
Baxter_X
Ils le font tous. Il y a une course à la performance qui devient ridicule.
Pernel
En même temps quand on voit les « professionnels » qui n’ont souvent pas l’air de savoir que ça ne change rien, c’est pas étonnant.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers tests

Test Amazfit GTS4 Mini : carton plein pour cette montre connectée à moins de 100 euros !
Test souris sans fil éco-conçu green_e : petite mais écolo
Test Hisense 65U8HQ : un MiniLED abordable et de nets progrès
Test DJI Osmo Action 3 : l’action-cam polyvalente idéale pour vos réseaux sociaux
Test TerraMaster T9-423 : un NAS neuf baies au format tour sans qu'il soit question de se ruiner
Test LG Tone Free T90Q : L’antibactérien innovant cède aux sirènes du graphène
Test Asus ROG Phone 6D Ultimate : le smartphone gaming ultime pour jouer des heures durant
Test Synology DS1522+ : l'excellence a un prix, l'option 10 GbE aussi !
Test Google Pixel Buds Pro : une recette qui évolue silencieusement, mais sans génie
Facile mais (trop) coûteux ? On a testé le kit de mise à jour du Framework Laptop
Haut de page