Fibre : l'Avicca conteste le partage du déploiement entre acteurs privés

16 novembre 2011 à 16h03
0
L'Association des Villes et Collectivités pour les Communications électroniques et l'Audiovisuel s'interroge quant au futur du déploiement de la fibre optique en France. L'organisation estime que la mutualisation des efforts entre SFR et Orange s'est décidée en dehors de toute concertation avec les collectivités locales.

00FA000004754320-photo-avicca.jpg
L'Avicca tient à signifier son mécontentement au sujet de la récente annonce de mutualisation du déploiement de la fibre optique décidée par Orange et SFR dans les zones « moins denses ». Pour rappel, les deux opérateurs mettront en commun leurs efforts afin de fibrer les résidents se trouvant en dehors des zones d'agglomération.

Dans les détails, cet accord prévoit le partage du déploiement de la fibre optique pour 9,8 millions de logements (2,3 millions de foyers pour SFR et 7,5 pour Orange). Selon l'Avicca, ce type de contrat passé uniquement entre opérateurs souffre d'un manque de concertation avec les pouvoirs publics. Dans un communiqué, l'association souligne que « le programme national Très haut débit prévoyait au contraire un label, départageant le meilleur candidat, suite à une procédure transparente, avec avis de la collectivité. L'octroi des aides de l'Etat (fonds national pour la société numérique) devait être accordé au mieux-disant, conditionné à un certain nombre d'engagements de déploiements ».

L'organisation considère donc que l'accord entre opérateurs est en contradiction avec le programme visant à généraliser le très haut débit en France. Pour rappel, en février dernier, lors d'un passage chez Free et Orange, le ministre Eric Besson avait formulé des objectifs pour le raccordement de foyers à la fibre. D'ici la fin de l'année, 2 millions de logements devront être raccordés au très haut débit. Pour réaliser cet objectif, le gouvernement avait décidé d'engager 2 milliards d'euros issus du programme des investissements d'avenir. Dans le détail, 1 milliard d'euros de prêts seront consacrés à « l'accompagnement des opérateurs dans les zones moyennement denses ».

L'Avicca demande donc que dans les communes concernées, les deux opérateurs s'engagent « solennellement vis-à-vis des élus qu'ils ne demanderont jamais, directement ou indirectement, de subventions pour assurer la couverture complète des habitants, services publics et petites entreprises ».

Lors d'une conférence organisée par Paroles d'élus, la question a été évoquée. Certains députés ont tenu à expliquer que plusieurs « initiatives-test » de ce type étaient actuellement à l'œuvre...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top