#MàJ - Retrait des chaînes BFM et RMC sur Free, Altice réclamerait 5 millions

Par
le 13 mars 2019 à 12:10
 0
altice-freebox-couv.jpg
Le coup de pression d'Altice sur l'opérateur Free

Les accords liant l'opérateur de Xavier Niel aux chaînes possédées par Altice France arrivent à échéance le 20 mars 2019. Si les deux parties ne trouvent pas d'accord, vous ne retrouverez plus ces chaînes sur votre Freebox.

Mise à jour du 13/03/2019 :
Alors que nous évoquions hier l'échéance prochaine des accords liants Altice (SFR) et Free - qui entrainerait par conséquent l'arrêt de la diffusion des chaînes TV d'Altice (BFMTV, BFM Business, RMC Découverte et RMC Story) sur les Freebox à partir du 20 mars prochain - on apprend aujourd'hui que le groupe de Patrick Drahi demanderait finalement entre 5 et 6 millions d'euros à Free pour renouveler l'accord de diffusion.

Altice réclamerait 5 millions à Free pour ses chaînes TV


Acte 1, scène 2 : Altice et Free vont-ils parvenir à trouver un accord portant sur le contrat de distribution des chaînes TV du groupe de Patrick Drahi ? C'est loin d'être gagné si l'on en croit nos confrères des Echos, la maison-mère de SFR réclamerait en effet une somme comprise entre 5 et 6 millions d'euros pour conclure un nouvel accord entre les deux groupes. Une somme que Free se refuse de payer pour la simple raison que le FAI n'entend pas débourser autant d'argent pour diffuser des chaînes gratuites et accessibles à tous via la TNT.

Free cédera-t-il à la pression ?


Toujours selon Les Échos, SFR et Bouygues Telecom auraient quant à eux déjà bel et bien acté le renouvellement de leur contrat avec Altice en acceptant de payer une somme similaire, qui reste cependant inconnue pour l'heure.
Cette histoire avec Altice risque bien de nuire aux affaires de Free si un accord n'est pas trouvé rapidement. La réponse de Free se fait d'ailleurs attendre depuis plusieurs mois selon Alain Weil, PDG du groupe Altice : « Nous avons demandé à discuter depuis neuf mois maintenant. Nous sommes ouverts à la discussion. Si Free était de bonne foi, il aurait fait une contre-proposition. Mais nous n'avons jamais obtenu de réponse ».

Les préoccupations sont donc à leurs points culminants chez Altice, la perte de la diffusion de ces quatre chaînes pourrait porter préjudice au groupe de Patrick Drahi qui redoute de voir ses audiences chuter si un accord n'est pas trouvé. D'un autre côté, le groupe de Xavier Niel pourrait transmettre un bien mauvais message marketing si jamais il ne parvient pas à travailler sur un accord. En effet, Altice est parvenu à acquérir les droits de la finale de la Ligue des Champions qui se déroulera à l'Estadio Metropolitano de Madrid et sera diffusée sur BFMTV le 1er juin. Les abonnés Free risquent fort de ne pas apprécier de devoir se passer de cet évènement sportif qui réunit plusieurs centaines de millions de téléspectateurs chaque année dans le monde. Affaire à suivre ...

Sources : le Figaro et les Échos


On peut appeler ça un vrai coup de tonnerre. Tôt ce mardi 12 mars, Altice a décidé de mettre publiquement la pression sur Free en publiant un communiqué de presse aux allures de sérieuse mise en garde sur Twitter. La société de Patrick Drahi prévient celle de Xavier Niel que l'ensemble de ses chaînes TV, BFM TV, RMC Story, RMC Découverte et BFM Business, ainsi que leurs services associés pourraient ne plus être disponibles via les Freebox à compter du 20 mars 2019.

Les deux parties négocient pour renouveler le contrat de diffusion


C'est en effet à cette date que le contrat de distribution qui lie les deux entreprises prend officiellement fin. Même si la publication d'un communiqué tend à prouver le contraire, Altice regrette d'en arriver là : « L'ensemble du marché a pourtant posé les bases d'une nouvelle relation entre éditeurs et distributeurs depuis plusieurs mois, permettant d'assurer un équilibre au bénéfice de chacun des acteurs de la chaîne de valeur et tenant compte des investissements que les éditeurs doivent réaliser pour proposer des programmes et des services de qualité aux téléspectateurs ».

Il y a un an, le directeur général d'Iliad (maison-mère de Free), Maxime Lombardini, s'était prononcé contre le fait de devoir payer pour diffuser des chaînes gratuites installées sur la TNT. Pourtant, Free doit bien s'y résoudre, et c'est la question du montant exact qui doit encore être négociée entre les deux entreprises, qui finiront probablement par trouver un terrain d'entente.

Mettre la pression « en public » au sujet des contrats de distribution


Cette situation n'est en tout cas pas inédite dans le paysage télévisuel et internet français. Après des mois de conflit, TF1 et Canal+ avaient enfin signé un accord de distribution permettant au groupe de Vincent Bolloré d'intégrer dans ses offres l'ensemble des chaînes du groupe de Martin Bouygues. TF1 avait alors, comme Altice aujourd'hui, trouvait un accord avec l'ensemble des opérateurs... sauf un.



Modifié le 13/03/2019 à 12h14
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Le système permet de faire lien entre différentes affaires criminelles afin d’obtenir une liste de suspects potentiels. Les défenseurs des libertés civiles s’inquiètent d’une utilisation discriminatoire de cet outil.
Abordables, performants, régulièrement mis à jour : les smartphones Xiaomi ont de beaux atouts à faire valoir. Ils ont aussi l’énorme avantage d’être facilement modifiables via le root et des ROM modifiées. Ces dernières manipulations deviennent d’ailleurs d’une simplicité enfantine grâce à l’outil XiaoMiTool v2 récemment lancé sur XDA.
Le chef de produit moniteurs de la marque sud-coréenne, Christophe Partridge, détaille pour Clubic les grandes caractéristiques des trois nouveaux écrans Samsung.
24/03 | Écran PC
La rumeur indiquant que Huawei travaille sur deux nouvelles montres connectées semble se vérifier un peu plus aujourd'hui.
Il a étonné autant qu’effrayé les badauds qui s’y sont confrontés : l’énorme Energizer Power Max P18K Pop se cherche un financement pour exister au-delà de sa preuve de concept.
24/03 | Smartphone
Windows Defender ATP devient Microsoft Defender ATP, et se paie en conséquence une sortie sur macOS pour aider les entreprises à renforcer leur sécurité informatique.
24/03 | Mac OS
Annoncée en janvier dernier, la refonte visuelle de Steam est en bonne voie, comme en témoignent les premiers visuels publiés par Valve à l’occasion de la GDC.
24/03 | Steam
Le fabricant chinois Niu lance en France le U-Pro, son scooter électrique connecté et poids plume taillé pour les citadins.
Le 25 mars prochain, la marque à la pomme dévoilera au monde entier son service de presse intitulé Apple News. Il permettra aux abonnés d'accéder instantanément et en illimité à un large catalogue de magazines et autres journaux des quatre coins du globe. Si l'initiative semble prometteuse, elle fait déjà grincer des dents les patrons de plusieurs grands groupes.
24/03 | Apple
Annoncée par Corsair en janvier à l’occasion du CES 2019 avec deux autres souris, les Harpoon et Ironclaw RGB, la M65 RGB Elite n’est ni plus ni moins qu’une Vengeance M60 revisitée au goût du jour profitant d’un capteur optique de nouvelle génération, d’une petite cure d’amaigrissement ainsi que d’un très léger relooking (mais surtout du RGB).
24/03 | Souris
Le navigateur Chrome va permettre dans les prochaines semaines d’accéder à des documents présents sur son espace de stockage personnel directement depuis le champ de recherche.
24/03 | Google drive
27 entreprises devraient être redevables de la taxe française des géants du numérique chère à Bruno Le Maire.
24/03 | GAFAM
Imaginé par l'autorité sanitaire américaine, le jeu vidéo One Leaves vise à exposer les dangers du tabac aux (jeunes) joueurs, et à les faire arrêter de fumer.
23/03 | Jeux vidéo
Avec bientôt cinq saisons au compteur, la série Peaky Blinders est devenu un véritable phénomène, et c'est donc sans surprise qu'on apprend qu'elle aura droit à son adaptation en jeu vidéo prochainement. S'il va falloir attendre encore un peu avant d'en apprendre plus sur le contenu du titre, nous savons déjà quels studios auront la lourde tâche de porter la licence sur consoles et PC.
La multiplication des plates-formes de téléchargement de jeux sur PC pose un certain nombre de problèmes. Parmi les plus épineux, la nécessité d’installer le lanceur spécifique à chaque plate-forme récolte la majorité des suffrages.
23/03 | Steam
scroll top