#MàJ - Retrait des chaînes BFM et RMC sur Free, Altice réclamerait 5 millions

Par Alexandre Boero et Matthieu Legouge
le 13 mars 2019
 0
altice-freebox-couv.jpg
Le coup de pression d'Altice sur l'opérateur Free

Les accords liant l'opérateur de Xavier Niel aux chaînes possédées par Altice France arrivent à échéance le 20 mars 2019. Si les deux parties ne trouvent pas d'accord, vous ne retrouverez plus ces chaînes sur votre Freebox.

Mise à jour du 13/03/2019 :
Alors que nous évoquions hier l'échéance prochaine des accords liants Altice (SFR) et Free - qui entrainerait par conséquent l'arrêt de la diffusion des chaînes TV d'Altice (BFMTV, BFM Business, RMC Découverte et RMC Story) sur les Freebox à partir du 20 mars prochain - on apprend aujourd'hui que le groupe de Patrick Drahi demanderait finalement entre 5 et 6 millions d'euros à Free pour renouveler l'accord de diffusion.

Altice réclamerait 5 millions à Free pour ses chaînes TV


Acte 1, scène 2 : Altice et Free vont-ils parvenir à trouver un accord portant sur le contrat de distribution des chaînes TV du groupe de Patrick Drahi ? C'est loin d'être gagné si l'on en croit nos confrères des Echos, la maison-mère de SFR réclamerait en effet une somme comprise entre 5 et 6 millions d'euros pour conclure un nouvel accord entre les deux groupes. Une somme que Free se refuse de payer pour la simple raison que le FAI n'entend pas débourser autant d'argent pour diffuser des chaînes gratuites et accessibles à tous via la TNT.

Free cédera-t-il à la pression ?


Toujours selon Les Échos, SFR et Bouygues Telecom auraient quant à eux déjà bel et bien acté le renouvellement de leur contrat avec Altice en acceptant de payer une somme similaire, qui reste cependant inconnue pour l'heure.
Cette histoire avec Altice risque bien de nuire aux affaires de Free si un accord n'est pas trouvé rapidement. La réponse de Free se fait d'ailleurs attendre depuis plusieurs mois selon Alain Weil, PDG du groupe Altice : « Nous avons demandé à discuter depuis neuf mois maintenant. Nous sommes ouverts à la discussion. Si Free était de bonne foi, il aurait fait une contre-proposition. Mais nous n'avons jamais obtenu de réponse ».

Les préoccupations sont donc à leurs points culminants chez Altice, la perte de la diffusion de ces quatre chaînes pourrait porter préjudice au groupe de Patrick Drahi qui redoute de voir ses audiences chuter si un accord n'est pas trouvé. D'un autre côté, le groupe de Xavier Niel pourrait transmettre un bien mauvais message marketing si jamais il ne parvient pas à travailler sur un accord. En effet, Altice est parvenu à acquérir les droits de la finale de la Ligue des Champions qui se déroulera à l'Estadio Metropolitano de Madrid et sera diffusée sur BFMTV le 1er juin. Les abonnés Free risquent fort de ne pas apprécier de devoir se passer de cet évènement sportif qui réunit plusieurs centaines de millions de téléspectateurs chaque année dans le monde. Affaire à suivre ...

Sources : le Figaro et les Échos


On peut appeler ça un vrai coup de tonnerre. Tôt ce mardi 12 mars, Altice a décidé de mettre publiquement la pression sur Free en publiant un communiqué de presse aux allures de sérieuse mise en garde sur Twitter. La société de Patrick Drahi prévient celle de Xavier Niel que l'ensemble de ses chaînes TV, BFM TV, RMC Story, RMC Découverte et BFM Business, ainsi que leurs services associés pourraient ne plus être disponibles via les Freebox à compter du 20 mars 2019.

Les deux parties négocient pour renouveler le contrat de diffusion


C'est en effet à cette date que le contrat de distribution qui lie les deux entreprises prend officiellement fin. Même si la publication d'un communiqué tend à prouver le contraire, Altice regrette d'en arriver là : « L'ensemble du marché a pourtant posé les bases d'une nouvelle relation entre éditeurs et distributeurs depuis plusieurs mois, permettant d'assurer un équilibre au bénéfice de chacun des acteurs de la chaîne de valeur et tenant compte des investissements que les éditeurs doivent réaliser pour proposer des programmes et des services de qualité aux téléspectateurs ».

Il y a un an, le directeur général d'Iliad (maison-mère de Free), Maxime Lombardini, s'était prononcé contre le fait de devoir payer pour diffuser des chaînes gratuites installées sur la TNT. Pourtant, Free doit bien s'y résoudre, et c'est la question du montant exact qui doit encore être négociée entre les deux entreprises, qui finiront probablement par trouver un terrain d'entente.

Mettre la pression « en public » au sujet des contrats de distribution


Cette situation n'est en tout cas pas inédite dans le paysage télévisuel et internet français. Après des mois de conflit, TF1 et Canal+ avaient enfin signé un accord de distribution permettant au groupe de Vincent Bolloré d'intégrer dans ses offres l'ensemble des chaînes du groupe de Martin Bouygues. TF1 avait alors, comme Altice aujourd'hui, trouvait un accord avec l'ensemble des opérateurs... sauf un.



Modifié le 13/03/2019 à 12h14
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Les iPhone 2020 seraient pourvus de modems 5G provenant de chez Qualcomm... et Samsung
#Rediff | Comparatif 2019 : quelles sont les meilleures enceintes pour PC ?
Le Sri Lanka bloque les principaux réseaux sociaux après la vague d'attentats
GTX 1650 : sortie le 24 avril à partir de 150€
Galaxy Fold : Samsung retarde officiellement la sortie de l'appareil, voici pourquoi
Les moules de l’iPhone XI confirment la présence d’un trio d’APN disposé en triangle
Bose annonce la compatibilité de trois de ses enceintes avec AirPlay 2
Pour le patron de Toyota, aucun constructeur ne rentabilise ses véhicules électriques
Quand le machine learning permet de donner un sérieux coup de jeune à de vieux jeux vidéo
Après le meurtre d'une étudiante, Uber et Lyft renforcent leurs mesures de sécurité
Projet BlackHoles@Home : prêtez la puissance de calcul de votre ordinateur à la science
Dans son rapport 2018, l'ANSSI fait état d'une cybermenace plus forte que jamais en France
Un fossile de bébé Tyrannosaure en vente sur eBay, pour 2,95 millions de dollars
Test AKG Y500 : tout le son AKG dans un casque supra-aural élégant
Pourquoi YouTube a-t-il tant de mal à modérer ses contenus ? La CEO répond à la question
scroll top