Et si vous passiez au Ray Tracing dès maintenant ?

04 janvier 2020 à 11h22
31
Cet article est sponsorisé par LDLC et NVIDIA. Consultez notre charte.
RTX 2070 SUPER.jpg
© NVIDIA

La révolution ray tracing s'accélère. Avec les annonces des consoles « Next Gen » qui le supporteront, le nombre de jeux qui exploiteront cette technologie s'accentue. Les PC équipés des GeForce RTX de NVIDIA sont déjà là, taillés pour le futur : ray tracing, gaming 4K à 60 FPS et plus. Tour d'horizon.

Comme toujours, le PC reste LA machine de jeu visionnaire, celle qui introduit les technologies et qui permet d'offrir les meilleures conditions de jeu pour tous les types de jeux vidéo. C'est la machine Next Gen par excellence. Toujours copiée, jamais égalée !

Les annonces de consoles Next Gen s'accélèrent, et avec elles la foule de promesses que chaque nouvelle génération de consoles ne manque pas de charrier. Et en 2020, le débat portera à n'en point douter sur la 4K en 60 FPS et sur l'incontournable ray tracing en temps réel. Une technologie intrigante et séduisante que NVIDIA maîtrise comme personne d'autre sur le marché à l'heure actuelle. Retour sur ce fameux ray tracing : le mode de rendu qui fait entrer le jeu vidéo dans une nouvelle ère.

NVIDIA-GeForce-RTX-20-Series-Turing-Graphics-Cards-Gaming.jpg
La gamme GeForce RTX au complet / © NVIDIA

Le ray tracing n'est pas nouveau, mais le ray tracing en temps réel est révolutionnaire

Dire que le ray tracing n'est pas nouveau est un euphémisme. Les bases de cette technologie de rendu photo-réaliste (grâce à un traitement réaliste des reflets et autres effets de lumière) ont été posées à la fin des années 60. Depuis ce procédé a bien évolué pour servir depuis une trentaine d'année dans le domaine de l'imagerie de synthèse, et s'illustrer dans les meilleurs films d'animation, notamment chez les Américains de Pixar.

En 2008, des tentatives assuraient être à deux doigts de pouvoir proposer le ray tracing en temps réel dans des jeux vidéo. Plusieurs démonstrations avec la GeForce GTX 8800 ont permis de mettre évidence les besoins immenses en puissance de cette technologie. En utilisant tous les cœurs CUDA, la GeForce GTX 8800 arrivait à peine à calculer quelques images par seconde sur Quake. Le Ray Tracing pour le jeu vidéo n'était pas prêt, tant en termes de puissance de calcul que pour les environnements de développement. Il manquait en effet les API, les outils et les bibliothèques pour les développeurs. Le Ray Tracing pour le jeu vidéo est donc tombé dans l'oubli.

quake2rtx
Quake II s'offre une nouvelle jeunesse avec sa version compatible RTX

Tout juste 10 ans plus tard, après des années de recherches, cette chouette technologie refaisait surface chez NVIDIA, cette fois pour de bon et au travers d'une méthode de rendu astucieuse introduite avec les GeForce RTX lancées à la rentrée 2018. Avec ses trois premières cartes compatibles, NVIDIA redonnait vie à un vieux fantasme, celui du ray tracing en temps réel. Car vous l'aurez compris, produire une image ou une séquence en ray tracing est possible depuis longtemps, mais intégrer ce rendu à du contenu calculé en temps réel (ce qu'est par essence le jeu vidéo), est une autre paire de manches.

Pour y parvenir sur des cartes graphiques grand public, vendues à tarifs raisonnables, NVIDIA mise sur son « rendu hybride » qui édulcore le ray tracing pur et dur pour lui permettre de fonctionner sur de nombreux moteurs graphiques et sur des titres de plus en plus répandus. Ce rendu hybride fonctionne en partie grâce aux RT Cores, des unités de calcul spécifiques intégrées aux puces des GeForce RTX. Ces dernières sont capables de calculer de manière dynamique des rayons de lumière en jeu, leurs courses et la couleur des pixels à l'arrivée, mais aussi de gérer des shaders statiques.



Reste une question centrale : à quoi sert concrètement le ray tracing ? Et surtout, améliore-t-il vraiment les graphismes de derniers jeux compatibles ? La réponse tient en un mot : oui. Pour expliquer pourquoi, le mieux est peut-être de prendre un exemple. Avec le mode de rendu classique (rastérisation), la lumière est générée artificiellement par l'ajout de « lightmap » ici et là, qui a pour but de peindre un environnement réaliste. C'est gênant, car ce n'est en aucun cas une simulation de la lumière, mais plutôt un travail artistique.

Il existe même un métier spécifique dans le jeu vidéo ; le « lighting artist » dont la tâche est de positionner et de rendre une scène réaliste. Aussi précis que puisse être ce travail, cet éclairage n'a rien de réaliste et il ne permet pas d'effectuer des mélanges de couleurs ou encore d'avoir des reflets pertinents dans le cas de matériaux censés renvoyer la lumière comme l'eau, le verre, ou les surfaces translucides.



Avec le ray tracing, les rayons émis par le moteur graphique continuent leur route en prenant en compte les matériaux rencontrés en chemin. Cela permet d'obtenir des effets lumineux très réalistes et des reflets crédibles en jeu. Cela simplifie aussi la tâche des développeurs, qui n'ont plus besoin d'avoir recours à de grossiers subterfuges pour simuler des reflets, ces derniers sont générés nativement (et de manière très naturelle) par le ray tracing. Voyez plutôt le résultat sur nos comparatifs «RTX on / RTX off».


Une révolution graphique concrète... et à votre portée

Proposé depuis l'arrivée des GeForce RTX sur le marché, c'est-à-dire depuis un peu plus d'un an, le ray tracing en temps réel permet de transformer nos jeux en peaufinant grandement l'expérience visuelle. La bonne nouvelle, c'est qu'avec le temps, le support du ray tracing s'est étendu à de nombreux titres, dont la plupart comptent parmi les triples A les plus appréciés du moment.

CyberPunk2077.jpg
Le très attendu CyberPunk 2077 supportera le ray tracing / © CD Projekt - YouTube

Acheter une GeForce RTX, c'est donc la promesse de pouvoir dès à présent profiter du ray tracing sur Battlefield V, Shadow of The Tomb Raider, Metro Last Night, Control ou le très récent Call of Duty: Modern Warfare. Une liste non exhaustive qui sera complétée dans les prochains mois de nombreux autres jeux très attendus, comme Minecraft, Watch Dogs : Legion, Dying Light 2 ou encore son éminence CyberPunk 2077.

Acheter une GeForce RTX, c'est aussi s'équiper pour l'avenir et profiter dès maintenant d'une technologie qui fait avancer le jeu vidéo dans le bon sens. Mais encore faut-il savoir quelle carte graphique choisir. De ce côté l'offre est simple, NVIDIA propose actuellement un total de cinq cartes capables de gérer le ray tracing de manière optimale (les RTX 2060 SUPER, 2070 SUPER, 2080 SUPER, 2080 Ti et RTX Titan). Pour des raisons évidentes de prix, nous vous recommandons les trois premières.

  • La RTX 2060 SUPER - Disponible dès 435 euros chez LDLC, cette dernière est la plus grand public des GeForce RTX. Il s'agit d'un petit monstre de puissance capable de dépasser la GeForce RTX 2070 lancée l'année dernière pour lancer sans le moindre problème les derniers jeux avec tous les réglages à fond en 1080p. Une définition avec laquelle elle se montre particulièrement à l'aise une fois le DXR (option graphique activant le ray tracing) activé. Mieux, la RTX 2060 SUPER fait aussi des ravages en 1440p. Il s'agit d'une des cartes graphiques les plus polyvalentes de NVIDIA.

RTX2060SUPER.jpg

  • La RTX 2070 SUPER - Disponible dès 550 euros sur LDLC, cette puce se destine aux personnes un peu plus exigeantes, souhaitant pouvoir jouer sans aucune retenue en 1440p, avec le ray tracing actif et les plus beaux effets poussés à fond. Grâce au nivellement par le haut proposé par NVIDIA avec ces modèles « SUPER », lancés cet été, la RTX 2070 profite peu ou prou des performances mesurées sur une RTX 2080 « classique ». En clair, vous obtenez une carte graphique haut de gamme pour un peu plus de 500 euros. Un très bon compromis pour qui recherche de la puissance brute pour une configuration performante et diablement efficace en jeu sur le long terme.

RTX 2070 SUPER.jpg

  • La RTX 2080 SUPER - Disponible à partir de 760 euros sur LDLC, la RTX 2080 SUPER est tout simplement la carte graphique la plus véloce de NVIDIA, juste derrière la RTX 2080 Ti. Cette dernière étant positionnée à plus 1000 euros, elle se destine à une frange nettement plus restreinte d'utilisateurs (qui souhaite la 4K sans aucun compromis ou utilisent leur carte à des fins professionnelles). Bien que coûteuse, la RTX 2080 SUPER se distingue par des performances sans commune mesure sur le marché. Face à elle, AMD ne peut plus prétendre rivaliser. De manière plus concrète, cette puce permet de lancer n'importe quel jeu en 4K et de pousser les réglages graphiques dans les niveaux les plus élevés. C'est également la RTX 2080 SUPER qui permettra d'obtenir la meilleure expérience possible en 2K, avec le ray tracing activé. La carte de tous les superlatifs en somme.

RTX2080SUPER.jpg

Technologie d'avenir, le ray tracing en temps réel à enfin trouvé sa voie dans le monde du jeu vidéo... et s'y installe pour y rester. Preuve s'il en fallait, les consoles de nouvelle génération, attendues en fin d'année prochaine seront compatibles. Les utilisateurs exigeants, et surtout soucieux d'investir dans des machines faites pour durer, auront donc tout intérêt à s'intéresser à l'offre de NVIDIA.

Disponible dès maintenant, le ray tracing ne nécessite pas nécessairement d'acheter une carte graphique à mille euros, et heureusement. Une solide RTX 2060 SUPER fera le job et le fera même très bien pour moins de 450 euros. Un tarif raisonnable pour se mettre à la page et appréhender sereinement les prochaines années. C'est d'ailleurs là tout l'intérêt de troquer sa console de jeu pour le monde PC : s'attacher les services d'une machine très performante, durable et surtout évolutive.



Cet article nous a été commandé par LDLC et NVIDIA.
Pour autant et comme expliqué dans notre charte, l'angle de cet article a été décidé par la rédaction et son contenu rédigé, lui aussi, en toute indépendance.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
31
24
sebzuki
Belle pub pour Nvidia bravo <br /> Mais faut préciser que lors de l’activation du RTX les performances chutent !!<br /> Du coup, avec la 2060 on taquine plus du tout le 1440p mdr<br /> Et même la carte RTX la plus puissante ne permet pas de faire du RTX en 2160p ultra à + de 60fps
cooper
Je viens d’acquérir une RTX2080Super, je suis en 1440p 21:9; avec le ray tracing d’activé, je tourne à 70/80 fps sans soucis et en full option sur BF5, CODMW, et GTA 5 tout n’est pas à fond évidemment. Par rapport à ma GTX970 ça marche bien mieux mais c’est surtout très très beau à l’oeil ! Je tourne en 120hz sur un écran G-SYNC, c’est ultra fluide, c’est vraiment un bon produit, Nvidia montre bien son savoir faire. Après évidemment c’est un coût…
KlingonBrain
Du coup, avec la 2060 on taquine plus du tout le 1440p mdr<br /> Et même la carte RTX la plus puissante ne permet pas de faire du RTX en 2140p ultra à + de 60fps<br /> Ce n’est pas surprenant. Le Ray Tracing, c’est beau mais gourmand.
obyoneone
metro exodus est simplement magnifique, un vrai film d’animation.<br /> 1080p tout ultra avec 2070super<br /> en revisionnant starwars 2 et 3, les effets numériques sont largements moins beaux que ce jeu.
brice_wernet
Je en vois pas pourquoi investir si cher, consommer autant d’électricité pour quelques améliorations graphiques relativement à la marge…<br /> Même si les RTX permettent de mettre un pied dans le raytracing, il me semble qu’il y ait encore du chemin avant que cette techno ne soit généralisable (car à priori, tout ne bénéficie pas du raytracing, loin de là). Et les actuelles RTX ne seront pas suffisantes pour un raytracing généralisé sur des moteurs autre que quake 2 et Minecraft.<br /> Quand ce sera plus mûr, on s’apercevra certainement qu’on peut faire du raytracing partiel autrement, y compris avec des cartes non RTX.<br /> Sans compter que les effets RTX nécessitent un travail pour faire moins « plastique ». ctuellement, les parties rendues en raytracing donne des effets de « trop parfait » qui dénotent. Un peu comme les réflexions dans le carrelage dans Unreal 1.<br /> Bref, ça ne me met pas l’eau à la bouche pour jouer. Ancien poviste, ça m’intéresse, mais pas pour le jeu.
fawaz
Je préfère attendre les 1er bench des futures RTX 3XXX. Nvidia aura très certainement optimisé cette techno pour la rendre moins gourmande.
c_planet
Je joue depuis Pong sous radio shack. Et La révolution, depuis les geforce 2, je ne l’attends plus. Y a plus de vie dans un rip svcd a 25 fps de 2002 que dans n’importe quel jeu aaa 4k Ray tracing a 144hz de 2020. Le cerveau est conçu pour simplifier les textures, les lumières et même les mouvements, le prochain vrai nvidia killer n’aura qu’à rediriger ses travaux dans la direction opposée à la surenchère graphique vendue en « tonneau de poudre et cadeau bonux dedans »
Gizmo64
Ça me rappelle l’époque du bump mapping tiens, à l’époque des Tnt il me semble.
Blues_Blanche
La nouvelle génération de Raytracing devrait être annoncée prochainement avec une meilleure optimisation de la consommation électrique et plus d’efficacité.<br /> C’est pas le moment d’investir sur une carte graphique seulement pour ça.
KlingonBrain
Et pendant qu’on y est, s’ils pouvaient faire des jeux intéressants au lieu de nous dessiner le détail de chaque brin d’herbe en 4k, ça serait sympa.<br /> Mais bon, faut pas trop rêver…
Yool66
@KlingonBrain<br /> Mais c’est important l’herbe ! Quand tu la coupera dans la futur version de Farming Simulator RayTracing Édition !
Minaris_1_1
Si ça c’est pas de la pub pour nvidia…<br /> Elle est ou l’objectivité par rapport aux autres marques?<br /> Vous êtes journalistes non?
PierreKaiL
Plutôt le Transform and Lighting des premières geforce (T&amp;L)
PierreKaiL
SI tu regardes bien tu verras que l’article est indiqué comme « sponsorisé » donc on sait à quoi s’attendre après le clic, et la pub est plus pour LDLC que Nvidia il me semble, 1 pierre 2 coups en gros.
Gizmo64
Oui effectivement, le T&amp;L !
Rapidkiller
Heu … tu connais le concept de l’article sponsorisé ?
cooper
Dites vous bien qu’il ne sera jamais le moment d’acheter… Nvidia renouvelle sans cesse, on dit toujours que la prochaine génération fera mieux et c’est très loin d’être vrai selon les années ! Et dites vous bien que les prix seront encore à la hausse évidemment… Elles seront annoncés que cet été normalement, et une vente certainement à l’automne avec des stocks limitées, et uniquement le haut de gamme avec des prix élevés.
Tognopop
La seule phrase sur AMD c’est « Face à elle, AMD ne peut plus prétendre rivaliser. »
mutha
Je vais faire de même, ma 1080 GTX tourne bien encore en 1440p
Blues_Blanche
C’est une évidence su’il y aura mieux après. La question c’est de changer pour le raytracing. Ca ne vaut pas le coup, ni le coût.
Carmageddon
Et si vous passiez au Ray Tracing dès maintenant ?<br /> Ah bon, même si je suis en 1080p et que possède une Nvidia Titan Xp ?<br /> Tom's Hardware<br /> Ray Tracing On Nvidia’s Pascal Architecture, Benchmarked<br /> Nvidia's Game Ready driver enabling Microsoft DXR support on Pascal-based graphics cards is available for download. We took it for a spin across the company's previous-generation portfolio.<br /> Cela reste fluide, on est au dessus des 30fps dans la plupart des cas même avec le RT activé.
Ben_3D
Il est clair qu’inciter à l’achat d’une RTX 20XX juste avant le CES alors que depuis 2-3 mois il y a des rumeurs insistantes sur la sortie d’une éventuelle RTX 2080 Ti SUPER au pris de l’actuelle Ti qui ferait donc baisser le prix des autres cartes… je trouve ça pas très judicieux.<br /> Maintenant ce ne sont que des rumeurs.<br /> J’ai une 1080 Ti, perso je vais attendre l’annonce des series 30xx pour lesquels, rumeurs encore mais ça parait cohérent, vont + que doubler les fameux RT core par rapport à cette gen là avec une baisse de prix pour revenir un peu plus sur les prix des GTX 10xx à leur sorti ( en gros la Ti à 1000 balles).<br /> Maintenant oui, on pourra toujours attendre pour avoir mieux, mais juste pour le RT,<br /> il est clair qu’il vaut mieux attendre la serie RTX 3000, avec ses nombreux RT core en plus, permettant une meilleurs précisions des ombres reflet et lumière avec moins de grains, et pourquoi pas l’apport de global illumination ( le saint Graal de l’éclairage), même partiel SSGI ( Screen Space Global Illumination), suffi de regarder les nouveautés du moteur Unreal Engine 4.24, et actuellement les RT coeur ne sont pas suffisamment nombreux pour bien en profiter, même avec la RTX 2080Ti.<br /> A suivre !
cooper
La vraie question est surtout qu’elle carte vous avez et est-elle encore ok pour le moment. Moi ma 970 souffrait beaucoup trop sur mon nouvelle écran en 1440p, je ne pouvais attendre 1 an. J’aurai eu une 1080, j’aurai attendu. Le Ray Tracing apporte un plus non négligeable à mon sens, je l’ai vu au changement, mais évidemment pour mon cas, il me fallait surtout une carte à la hauteur de mon écran.<br /> Rappelez-vous à la sortie de la 2080 Ti, la 1080Ti avait dû être arrêté à la vente tellement son prix et ses performances faisait défaut à la nouvelle Ti… et je suis sur que la 2080 sera très attractive à la sortie des 3xxx
bafue
Mieux vaut attendre les RTX3xxx qui seront j’espere plus fiable …Car une RTX2080 et une 2070 Super en SAV…Au secours …
Popoulo
C’est quoi la marque ?
LeGrosWinnie
Tout ça alors qu’on peut simplifier en disant que le RTX c’est tout ce qui existe déjà plus de la transformation de la lumière en temps réel et surtout dynamiquement (en fonction de l’environnement).<br /> En gros on pourrait simplement dire qu’avec le RTX une lumière émise qui serait blanche, en passant (en temps réel) à travers une vitre rouge sera rouge en sorti puis si elle passe à travers une vitre bleu elle deviendra violette.<br /> Yeah…
Popoulo
60.- CHF de différence avec une 2070 Super 8gb. Et pour cette différence, faut vraiment être un pigeon pour ne pas prendre une 2070.
Urleur
oui si on a une vielle carte graphique, car pour l’instant ayant une 1070 ti je compte pas la changer avant un bon moment car elle fait sont taff et je rajoute si vous avez le procs pour le faire tourner, car sans procs puissant : nada ! (et je parle pas du reste).
spid3r
Salut. Bien qu’ayant acheté une carte RTX en janvier 2020, je ne pense pas que le raytracing en temps réel sera pleinement géré avec les cartes nvidia actuelles. Je ne vois pas vraiment la différence entre RT on et RT off dans mes jeux pourtant prévus. Surtout quand les graphismes sont déjà en ultra, la différence du RT n’est pas flagrante. Pour le moment, je pense que c’est du marketing. Je n’ai pas acheté cette carte pour le RT mais pour sa puissance. Il faudra sans doute attendre que la puissance des Gpu augmente encore.
pemmore
Faut pas trop s’attendre à payer des cartes graphiques bon marché, il y a plein de monde qui mine des monnaies virtuelles, carte graphique de haut de gamme, refroidissement à eau extèrne, j’ai vu ça chez ldlc, impressionnant!
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Forfait 4G : pourquoi craquer pour le forfait RED 60 Go à 12€/mois à vie ?
Apple, Twitch, CES 2020, Genovation GXE : les actus tech' de la semaine
Apple dépose un brevet pour un système audio positionné virtuellement dans l'espace
· S | F · Votre chronique a fouillé le Journal d’un AssaSynth (et a survécu)
Le film d'animation basé sur le jeu vidéo Ni No Kuni arrive sur Netflix le 16 janvier
Blender 2.8 : la formation complète pour tous à moins de 10€
Arlo et Verisure main dans la main pour télésurveiller les domiciles des européens
Surveillez votre ligne avec la balance connectée Withings Body+ en promo chez Amazon
Bon plan forfait illimité : profitez de l'offre Free 50 Go à 9,99€/mois
Dell dévoile un écran tactile 4K de 86 pouces pour les professionnels
Haut de page