NVIDIA lance discrètement ses GeForce MX250 et 230, ses puces entrée de gamme pour portable

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
26 février 2019 à 16h44
0
Nvidia GeForce MX250.jpg

Réservé à l'introduction de ses nouvelles cartes graphiques haut et milieu de gamme, le deuxième semestre 2018 laisse sa place à une année 2019 qui semble chez Nvidia prendre le chemin de l'entrée de gamme... du moins pour l'instant.

Après avoir très récemment officialisé sa GTX 1660 Ti et tandis que des GTX 1660 et 1650 sont également attendues. Le fondeur américain lançait la semaine dernière, et en toute discrétion, ses GeForce MX 250 et 230. Ces deux puces aux capacités modestes se destinent avant tout aux laptops orientés bureautique, elles remplacent les actuelles MX 110, 130 et 150.

Des spécifications techniques que Nvidia préfère garder en grande partie secrètes

Très (trop) discret sur les spécifications techniques de ces nouvelles venues, Nvidia se contente d'indiquer que ces GeForce MX 250 et 230 dépendent toutes deux de l'architecture Pascal. On apprend en outre qu'elles profitent de mémoire vidéo GDDR5, ainsi que de la fonctionnalité GPU Boost. Pour le reste, il faudra repasser. Les verts ne donnent ainsi aucune indication officielle quant au nombre de Cores CUDA et de ROPs de ces deux nouvelles références. Même démarche pour leurs fréquences de fonctionnement.

AnandTech en reste donc à de pures suppositions, éclairées à la seule lumière des habitudes de Nvidia sur ce secteur. Les GeForce MX 250 et 230 seraient ainsi basées sur des puces GP108 (gravées en 14 nm par Samsung), mais castrées pour l'occasion. Elles pourraient donc embarquer 384 cores CUDA (ou moins), jusqu'à 16 ROPs et de la GDDR5 en 64-bit. Le gros des performances de ces deux GPUs viendra dans le cas présent de leurs fréquences, mais rien ne nous permet pour l'heure de les deviner. Nul doute que Nvidia aura également réduit d'un cran supplémentaire les capacités de sa puce GP108 pour aboutir à une MX 230 moins performante que sa grande soeur la MX 250.

En l'état, cette dernière pourrait par exemple embarquer 4 Go de VRAM en GDDR5, contre seulement 2 Go pour la MX 230. Leurs fréquences devraient suivre cette même logique.

Concurrencer Intel et ses iGPU

Comme par le passé avec les anciennes générations de GeForce MX, Nvidia cherche avant tout à concurrencer les iGPU d'Intel sur le marché du laptop. Les GeForce MX 250 et 230 devraient donc arriver sur des ordinateurs portables avant tout orientés bureautique, tandis que les PC portables pensés pour le Gaming ou le montage vidéo/traitement photo resteront le plus souvent équipés de GeForce GTX ou RTX Max-Q.

Face aux iGPU d'Intel, les MX 250 et 230 tirent toutefois leur épingle du jeu avec des performances 2,6 et 3,5 fois supérieures à l'UHD 620 d'Intel pour les deux GPUs de la firme au caméléon, respectivement (et d'après Nvidia). En dépit de performances modestes face aux puces GeForce, les MX 250 et 230, et leur architecture Pascal, n'en restent pas moins loin devant une MX 130 sur le plan technologique. Pour rappel, cette dernière était basée sur l'architecture Maxwell (qui animait les GeForce GTX 9XX) et se voyait dans certains cas pourvue de mémoire DDR3...

Les MX 250 et 230 de Nvidia sont d'ores et déjà disponibles auprès des partenaires habituels des verts. On devrait donc commencer à les voir arriver sur le marché d'ici quelques semaines.
2
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
Microsoft va faire évoluer le « alt-tab » de Windows, notamment au privilège des utilisateurs de Edge

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top