La RAM en GDDR6 couterait 70% plus cher que la GDDR5

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
03 janvier 2019 à 09h00
0
Nvidia Titan RTX

Le tarif prohibitif des dernières cartes graphiques Nvidia s'explique en partie par la GDDR6 qui les équipe, et qui coûte près de 70% plus cher que la GDDR5.

Un rapport publié par le site allemand 3DCenter.org dresse un état des lieux du prix de la mémoire vive destinée à équiper les cartes graphiques Nvidia. Sans surprise, la GDDR6 coûte beaucoup plus cher.

Les prix explosent à cause de la GDDR6

Permettant une bande passante grimpant jusqu'à 14 Gb/s, la GDDR6 introduite avec les RTX de Nvidia coûte en moyenne 70% plus cher que la GDDR5 que l'on retrouvait sur la génération Pascal, à densité comparable, mais bande passante capée à 8 Gb/s.

Des performances en hausse, certes, mais qui coûtent cher aux constructeurs. Aussi on comprend mieux pourquoi certains prévoient de décliner la future RTX 2060 en GDDR5.

D'après 3D Center, la chose pourrait faire économiser aux constructeurs la coquette somme de 22$ par carte graphique produite. En résulteront aussi des cartes moins onéreuses pour les consommateurs, mais aussi moins performantes.

Via : Tech Power Up
13
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Il va pleuvoir des radars tourelles, avec 1 200 installations supplémentaires d'ici 2020
Traçage numérique : Emmanuel Macron officialise l'arrivée prochaine d'une application
Porn : Macron veut
Trop chers, pas assez autonomes, les véhicules électriques n'intéressent qu'un français sur dix
Radars tourelles : on les croyait indestructibles, ils ne résistent pourtant pas à la colère de citoyens
Amazon suspend provisoirement l'activité de ses centres de distribution français
De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Le nucléaire provoque-t-il moins de morts que le solaire ou l’éolien ?
Convention citoyenne pour le climat : les propositions phares retenues, et leur avenir
Émissions de CO2 : l'Assemblée nationale vote l'augmentation du malus à 20 000 euros
scroll top