PCI-Express 4.0 : des débits doublés, pas avant 2015

01 décembre 2011 à 09h21
0
Un an après la ratification du PCI-Express 3.0, le groupement d'intérêt dédié commence à plancher sur la version 4.0 du bus cher à nos cartes filles. Il ambitionne de proposer des débits doublés, toujours sur des liaisons en cuivre, à 16 GT/s.

Bien que les premiers composants compatibles avec le PCI-Express 3.0 se fassent toujours attendre, le PCI-SIG a annoncé cette semaine avoir validé le principe d'une bande passante doublée au sein de la future révision de l'interface, suite à la réalisation d'une étude de faisabilité. Le PCI-Express 4.0 devrait ainsi permettre d'atteindre des débits de l'ordre de 16 GT/s (gigatransferts par seconde) par ligne, soit 2 Go/s. Une carte graphique au format PCI-Express 4.0 16x devrait ainsi bénéficier d'une bande passante bidirectionnelle de 32 Go/s.

D'après le PCI-SIG, cette augmentation de la bande passante peut être atteinte sans dépasser les règles de consommation électrique actuellement fixées pour le PCI-Express 3.0, et sans bouleverser les procédés de fabrication actuels. « Bien que l'analyse préliminaire soit encourageante, un travail beaucoup plus difficile nous attend avec l'élaboration des spécifications », commente Al Yanes, à la tête du PCI-SIG. Le groupe se donne jusqu'à 2014 ou 2015 pour les finaliser.

0190000000091362-photo-intel-pcie-slots-pci-express.jpg


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

CanalPlay Infinity arrive sur Freebox le 12 décembre
Spotify accueille un écosystème d'applications tierces
Zynga se rapproche de la bourse malgré une valorisation plus faible
Facebook augmente (beaucoup) le nombre de caractères dans les statuts
Microsoft ouvre une bêta publique de Security Essentials
Malgré sa chute en bourse, Groupon reste optimiste
OpenStreetMap optimisé pour les transports en commun et le réseau routier
Windows Phone : une démo du système sous la forme d'un site mobile
Streaming et DDL : le cinéma français demande le blocage d'Allomovie et consorts
Carrier IQ : 140 millions de mobiles seraient traqués à leur insu
Haut de page