Marché du GPU : Intel assoit sa position de numéro un avec Sandy Bridge

Par
Le 04 novembre 2011
 0
Numéro un du CPU comme on l'a vu hier, Intel est presque mécaniquement numéro un du GPU, tracté par la généralisation des processeurs à puce graphique intégrée, comme le confirment aujourd'hui les estimations de ventes de puces graphiques du cabinet Jon Peddie Research (JPR) pour le troisième trimestre 2011.

000000f003857600-photo-intel-core-i5-gen2-sandy-bridge-cap-off.jpg
Avec l'aide des processeurs Sandy Bridge et Pineview (Atom), la part de marché d'Intel a cru de 10,1 % au détriment de tous ses concurrents. Elle s'établit désormais à 60,4 %, contre 54,8 % au deuxième trimestre 2011 et 55,1 % au troisième trimestre 2010. Il a pour ce faire livré 28,5 % d'unités de plus qu'au trimestre précédent.

AMD est le seul des concurrents d'Intel dont les ventes ont augmenté au troisième trimestre, de 9,9 %, mais sa part de marché a diminué de 5,9 % pour revenir au même niveau qu'un an plus tôt, c'est-à-dire à 23 %, contre 24,4 % au trimestre précédent. La firme de Sunnyvale commercialise elle aussi des processeurs à puce graphique intégrée.

Si Nvidia a gagné 10,9 % de parts sur le marché du GPU dédié, il a souffert de l'abandon des chipsets à GPU intégré (tel que le GeForce 9400). Sa part de marché globale a donc chuté de 19,6 %, soit 16,1 % contre 20,1 et 21,0 % au trimestre précédent et l'année dernière.

Avec l'intégration désormais quasi systématique d'une puce graphique aux processeurs, le nombre moyen de GPU par ordinateur continue naturellement à augmenter pour culminer au troisième trimestre 2011 à 1,6. Il n'était que de 1,15 en 2001.

04722644-photo-total-graphics-chip-market-shares-jon-peddie-research.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Carte graphique

scroll top