IDC : Le prix moyen du CPU augmente avec la généralisation du GPU intégré

Par
Le 03 novembre 2011
 0
Le processeur pour ordinateur résiste (encore) bien à l'avènement de l'architecture ARM, en s'en inspirant, comme le révèle l'étude du marché du processeur PC d'International Data Corporation (IDC) pour le troisième trimestre 2011.

00be000004618932-photo-visuel-amd-fusion.jpg
Au dernier trimestre, il s'est effectivement vendu 6,7 % de CPU de plus qu'au deuxième trimestre 2011 et 5,2 % de plus qu'au troisième trimestre 2010. Mais le prix de vente moyen a gagné plus de 5 % au cours de la période et les revenus ont donc augmenté de 12,2 % par rapport au trimestre précédent et même de 16,1 % par rapport à l'année précédente, pour s'établir à 10,7 milliards de dollars. C'est le huitième trimestre consécutif que le prix de vente moyen augmente.

Si les processeurs d'entrée de gamme (et à faible marge), en particulier l'Intel Atom, ont indéniablement cédé des parts de marché aux puces ARM qu'équipent notamment les tablettes, Intel et AMD se sont donc inspirés de l'architecture ARM pour rehausser leurs prix de vente.

À l'instar des SoC ARM, les processeurs Intel Sandy Bridge et AMD Fusion, rebaptisés APU pour l'occasion, intègrent effectivement une puce graphique. De tels processeurs ont représenté 73 % des ventes au troisième trimestre 2011 !

Au classement des fabricants, Intel truste la première place avec 80,2 % de part de marché à l'échelle mondiale, en hausse de 0,9 %, suivi d'AMD qui perd 0,7 % à 19,7 % et de VIA qui perd 0,2 % à 0,1 %. Le fondeur de Santa Clara a gagné du terrain sur le marché de l'ordinateur de bureau, reprenant 4,8 % à son unique concurrent pour atteindre 75,8 %. La tendance est inversée sur celui de l'ordinateur portable où la firme de Santa Clara a gagné 2,4 % à 17,6 %.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top