Test Dynaudio Music 1 : l’enceinte multiroom à emporter partout

Johan Gautreau
Expert objets connectés
11 avril 2020 à 14h43
0
La note de la rédac
Quand la marque scandinave Dynaudio se lance dans l'audio sans-fil, le résultat est pour le moins (d)étonnant. Clubic teste aujourd'hui l'enceinte multiroom Music 1, la plus petite et la plus abordable des quatre représentantes de cette nouvelle gamme.

Changer son fusil d'épaule et s'adapter à un marché en mouvement permanent n'est pas une chose aisée. Spécialiste des enceintes acoustiques haut de gamme depuis plus de 40 ans, Dynaudio tente néanmoins de se renouveler et d'attirer un public neuf avide de multiroom et de nouvelles technologies.

C'est ainsi qu'est née la série Music en fin d'année 2017. Au programme, on profite de quatre enceintes sans-fil dont les tarifs s'étalent de nos jours de 349€ à 999€. La proposition est simple : profiter d'un son haut de gamme dans tout le domicile, appuyé par plusieurs services de streaming audio.

Dynaudio gamme multiroom Music
© Dynaudio

Face à des célébrités comme la Sonos One, la Music 1 va devoir batailler ferme pour se démarquer. Ça tombe bien, elle a de jolis atouts à faire valoir. Reste à vérifier que ses quelques défauts de jeunesse ne lui nuisent pas trop...

Music 1, un diamant au style unique

Le premier point qui risque de créer la controverse auprès des amateurs de la marque, c'est le design. Avec sa Music 1, Dynaudio fait le pari plutôt osé d'un look totalement atypique. Oubliez les formes souvent arrondies et discrètes des concurrentes. Ici, tout est angulaire. Même les couleurs proposées - rouge, bleu, gris clair et gris foncé - semblent indiquer que la société danoise veut absolument que son enceinte soit visible de tous au sein du domicile.

Pour le coup, nous confirmons qu'il est dur de la rater. Mais c'est finalement pour le mieux. La Music 1 est vraiment très belle et sa conception plutôt bien pensée. Avec des dimensions de 220 x 229 x 142 mm pour un poids de 1.6 kg, elle passe presque partout.

Dynaudio Music 1 - Design

Avant et arrière sont ornés d'un tissu acoustique de qualité. Le logo de Dynaudio réhausse juste la façade avant.

Dynaudio Music 1 - Logo

Le reste de l'enceinte multiroom est ceinturé par un pourtour en plastique épais. La partie haute peut faire office de poignée, l'appareil emportant une batterie qui lui donne une belle mobilité. On trouve aussi à cet endroit les boutons de contrôle de la musique et une bande de 16 LED blanches. Celles-ci indiquent le volume actuel lors de la lecture.

Dynaudio Music 1 - Haut

En appuyant sur le bouton d'alimentation situé sur la tranche basse gauche de la Music 1, le chapelet de LED clignote pour indiquer la batterie restante.

Dynaudio Music 1 - Alimentation

Sur le côté droit de l'enceinte nomade, on distingue un dernier bouton et 6 LED. Cette partie est dédiée aux presets indiqués par les cinq premières ampoules. Un appui court sur le bouton passe au preset suivant. La dernière LED indique si une source externe est utilisée comme le Bluetooth ou la prise analogique 3.5 mm. Avec un appui long sur le bouton, on passe la Music 1 en appairage Bluetooth et Wi-Fi.

Dynaudio Music 1 - Boutons preset

Pour terminer, la tranche gauche accueille les deux contrôles pour le volume.

Dynaudio Music 1 - Volume

Une connectivité un peu en retrait

Jetons maintenant un œil à la connectique. Music 1 et Music 3 sont les plus légères de la gamme. Elles embarquent toutes deux une prise 3.5 mm analogique et un port USB. Le port d'alimentation et un bouton de remise à zéro viennent compléter le tout.

Pour aller plus loin et bénéficier d'une entrée optique, il faudra vous tourner vers la Music 5. Quant à la Music 7, c'est la plus complète avec une prise HDMI ARC qui permet de la transformer en barre de son. Le prix n'est toutefois pas le même !

Dynaudio Music 1 - Connectique

Enceinte multiroom oblige, Bluetooth 4.0 - avec prise en charge du codec AptX - et Wi-Fi 802.11 a/b/g/n sont aussi de la partie. Dynaudio supporte même les protocoles UPnP/DLNA et Apple AirPlay. La partie webradio est assurée par vTuner. Les utilisateurs Apple peuvent aussi utiliser le port USB pour lire les contenus de leurs iPhone et iPad. En revanche, pas moyen d'utiliser ce même principe sur Android ou une simple clé USB...

Les services de streaming musical pris en charge se limitent pour le moment à Tidal et Qobuz. Spotify Connect est aussi présent, mais semble réservé aux membres avec abonnement. Faute de compte Premium, nous n'avons donc pas pu utiliser cette fonctionnalité durant notre test. Nous déplorons d'ailleurs la cruelle absence de support du protocole Google Chromecast.

Vous l'aurez compris, l'enceinte nomade de Dynaudio n'est pas la plus complète du marché. Le manque de support des protocoles et services musicaux les plus utilisés risque de rebuter les utilisateurs les plus exigeants. C'est incontestable, n'est pas Sonos qui veut...


Application Dynaudio : élégante, mais trop simpliste

Configuration

La configuration de la Music 1 et ses mises à jour passent bien évidemment par une application dédiée. Pour nos essais, nous avons utilisé un Pocophone F1 sous Android 10, mais l'application reste 100% compatible avec iOS.

La première bonne surprise qui attend les possesseurs d'une enceinte multi-pièce Dynaudio est l'offre de 9 mois gratuits au service Tidal. La marque danoise rattrape ainsi le couac du peu de plateformes de streaming compatibles avec son matériel audio.

Une fois votre compte créé, il faudra configurer la Music 1. Là encore, l'originalité est de mise : on passe par une phase sous forme de tchat. L'application nous demande ainsi d'appuyer sur le bouton d'appairage puis de rentrer les identifiants Wi-Fi. C'est vraiment très bien fait et surtout convivial. Un bon début en somme !

Dynaudio Music 1 - Configuration

Services de streaming audio

Le reste n'est malheureusement pas aussi croustillant. Une fois lié notre compte Tidal HiFi, nous nous rendons vite compte que les options restent limitées. Le menu principal de l'application Android se contente d'afficher les playlists favorites ou celles créées par nos soins. Pas moyen d'avoir les deux en même temps, la priorité est donnée aux playlists manuelles.

Dynaudio Music 1 - Application

Le plus décevant est l'impossibilité de naviguer dans les albums du moment ou même voir nos morceaux préférés comme c'était le cas sur la Pearl Akoya. Il faut se contenter du moteur de recherche de l'application Dynaudio...

Dynaudio Music 1 - Recherche Tidal

Pour les radios, c'est vTuner qui prend le relais. On a accès à plusieurs milliers de webradios classées par pays, langues, genres, etc. C'est très complet.

Dynaudio Music 1 - vTuner radio

Une fois une radio, playlist, artiste ou album trouvé, vous pouvez lui attribuer l'un des cinq emplacements de presets disponibles. L'opération est très simple à mettre en œuvre.

Dynaudio Music 1 - Presets

Lecteur de musique et égaliseur

En lançant un morceau sur Tidal ou Qobuz, vous accéderez au lecteur Dynaudio. Esthétiquement, il est à l'image de la Music 1 : beau et original. Le volume se contrôle en faisant glisser le doigt sur la réglette. Oubliez les boutons du smartphone, ils ne sont pas pris en charge par l'application. Un petit détail qui pose pas mal de soucis en multiroom, mais nous y reviendrons...

Dynaudio Music 1 - Lecteur audio
Dynaudio Music 1 - Playlist

Voyons maintenant la gestion des réglages audio. Dynaudio fait comme la plupart des concurrents en se contentant du minimum : un égaliseur très basique et trois réglages prédéfinis pour Musique, Film et Parole. L'EQ n'a presque aucune incidence sur le son, on l'oubliera donc vite. Les trois presets d'égalisation se débrouillent mieux, mais restent eux aussi peu utiles. Vous n'aurez d'autre choix qu'aimer la signature de la Music 1 telle qu'elle est.

Dynaudio Music 1 - EQ
Dynaudio Music 1 - Preset EQ

Music Now : l'échec malheureux de Dynaudio

La musique à votre image

C'est triste, mais la Music 1 est l'image flagrante des ravages de l'obsolescence programmée. À l'origine, la gamme multiroom des scandinaves proposait une option plutôt sympathique nommée Music Now.

Tout comme la défunte pyramide connectée Prizm, elle permettait d'indiquer à l'application vos morceaux et genres musicaux préférés afin de créer un profil sur mesure. Chaque fois que vous donniez une note positive ou négative, l'algorithme améliorait ses propositions pour vous fournir des musiques toujours plus adaptées à vos goûts.

Mieux encore, il était possible d'assigner un profil à chaque preset. Votre épouse préfère le classique et vous le métal ? Avec un simple appui sur le bouton adapté, vous pouviez changer le profil Music Now. En gros, la fonctionnalité se voulait vraiment futée et plutôt novatrice.

Adieu Music Now

Malheureusement, Music Now a tiré sa révérence. Le fournisseur de ce service tiers a mis la clé sous la porte en début d'année 2020, privant ainsi l'enceinte danoise d'un atout précieux. Dynaudio a indiqué dans un communiqué officiel que Music Now ne reviendrait pas.

Nous avons contacté la marque pour en savoir plus. Aucune solution de rechange ne semble se profiler pour l'instant.

On notera que l'application n'a pas reçu de mise à jour depuis fin 2019 et conserve donc les traces de Music Now. Un message d'erreur s'affiche ainsi lors d'une tentative de création d'un profil personnalisé.

Dynaudio Music 1 - Music Now

Obsolescence (pas trop) programmée ?

Nous avons tenu à pousser nos investigations en questionnant plus avant Dynaudio. En cas d'abandon des partenariats avec Tidal et Qobuz, les fonctions UPnP/DLNA et AirPlay resteront actives. De même, le multiroom entre enceintes de la gamme Music sera toujours possible via l'application. L'essentiel est donc sauf.

Dans l'absolu, l'absence de Music Now ne nuit pas à l'utilisation de la Music 1 qui reste une excellente enceinte sans-fil.

Multiroom : des améliorations à prévoir

Nous n'avons eu qu'une seule enceinte Music pour notre test. Nous avons cependant interrogé la marque sur ce sujet et parcouru le web afin de vous livrer quelques retours sur les fonctions multiroom de ces appareils.

Dynaudio Music 1 - Multiroom

La création d'une paire stéréo se fait par simple glisser/ déposer. Libre à vous de choisir quel appareil fera office de haut-parleur gauche et haut-parleur droit.

Pour le multi-pièce, il est possible de monter jusqu'à 6 enceintes Music connectées simultanément. Attention toutefois, il n'est pas recommandé d'utiliser une source vidéo dans le cadre d'un tel regroupement, une grosse désynchronisation se produisant entre le son et l'image. Un phénomène qui est probablement dû aux traitements NoiseAdapt et RoomAdapt dont nous parlerons plus loin.

Le multiroom Dynaudio doit donc se faire en audio uniquement pour les meilleures performances possibles. Quelques lacunes sont cependant à signaler. Ainsi, en lançant une musique sur une enceinte puis en lançant un autre morceau sur un second appareil, rien ne permet de revenir au premier. Il faut alors passer par les boutons physiques, ce qui n'est pas des plus pratiques. Idem pour la gestion du son qui doit se faire manuellement sur chaque enceinte.

Dynaudio Music 1 - Paramètres

De même, si vous créez une paire stéréo et que chacune est paramétrée sur une musique ou playlist différente, il est impossible de choisir quelle enceinte va continuer à jouer. Il semble toutefois d'après nos recherches que l'application sélectionne la première enceinte par ordre alphabétique.

Tous ces petits couacs ne sont heureusement que logiciels. Ils peuvent se régler grâce à des mises à jour. Ils montrent néanmoins le manque d'expérience de Dynaudio dans le secteur du multiroom. La base est là, il ne reste plus qu'à la peaufiner.

Qualité sonore : Music 1 écrase la concurrence

NoiseAdapt et RoomAdapt

Inutile de dire que nous attendions Dynaudio au tournant sur la partie audio de sa gamme Music. Avec plusieurs décennies d'expérience dans le haut de gamme, la marque scandinave montre une fois de plus sa maîtrise du domaine.

La Music 1 a beau être la plus petite de la famille, elle n'est reste pas moins très efficace dans sa partie. Pour faire bouger nos oreilles, elle se pare ainsi d'un tweeter de 2.5 cm et d'un woofer de 10 cm. Chacun est alimenté séparément par un amplificateur de classe D de 40 Watts. Voilà de quoi faire de l'ombre à la Sonos Move !

Tout comme sa concurrente ou même l'Amazon Echo Studio, la Music 1 adopte un système de calibration acoustique automatique. Nommé RoomAdapt, il permet d'ajuster la sonorité de l'enceinte selon son environnement. L'activation est totalement transparente et s'effectue en permanence. L'opération se révèle très efficace, quelle que soit la situation. Placez la Music 1 près d'un mur et les basses seront légèrement jugulées pour éviter tout effet de résonance. Le phénomène se produit en moins de cinq secondes.

Dynaudio Music 1 - RoomAdapt

Dynaudio ne s'arrête pas là. Le constructeur nordique propose aussi NoiseAdapt. Il s'agit là d'une fonction visant à gérer la tonalité selon les sons ambiants. Et quoi de mieux que d'essayer ça près d'une machine à laver en plein fonctionnement ? NoiseAdapt fonctionne là aussi à merveille, rehaussant le son juste ce qu'il faut pour garder la musique lisible malgré les conditions peu favorables. Il y a juste une légère inertie dans la captation - environ 5 secondes - mais vous ne devriez pas vous en rendre compte lors des soirées entre amis.

Dynaudio Music 1 - NoiseAdapt

Ces deux fonctionnalités de calibrage se révèlent donc très efficaces. La Music 1 délivre le meilleur d'elle-même en toutes circonstances, sans nécessiter aucune intervention de l'utilisateur. Bien entendu, vous pouvez décider de vous passer de RoomAdapt et NoiseAdapt depuis l'application si vous ne jugez pas leur usage indispensable.

Un son puissant et maîtrisé de bout en bout

Ne vous laissez pas duper par le petit format de la Music 1. Cette belle enceinte multi-pièce en a sous le pied, produisant un son d'excellente qualité capable de surpasser des modèles plus onéreux.

Sans entrer dans la Hi-Fi pure et dure, le son a de quoi séduire. Les basses savent se montrer percutantes sans pour autant déborder de partout. Elles n'ont pas non plus cette texture lourde rencontrée sur le HomePod Apple. C'est vigoureux, mais pas abusif comme chez Sonos.

Les médiums sont bien calibrés. Ils savent retranscrire des tons chaleureux, sans trop en faire. Ils sont un peu moins présents que les graves, mais restent quand même très qualitatifs. Seuls les hauts médiums feront peut-être grincer quelques dents, avec un peu trop d'agressivité et de vibrations sur certains morceaux. Rien de bien grave cependant, cela n'entraine pas de fatigue sur les longues sessions.

Dynaudio Music 1 - Présentation

Pour une fois, les aigus ne sont pas en retrait. Les plus hautes fréquences jouissent là aussi d'une belle maîtrise, ne vrillant jamais. Nous n'avons pas constaté d'excès dans cette gamme, ce qui permet à l'enceinte scandinave de se sentir à l'aise sur tous les types de musiques.

La Music 1 arrive d'ailleurs à produire un son puissant, sonorisant sans problème une chambre de 10 m² avec le volume à 25% seulement. Le DSP se montre d'ailleurs très convaincant pour maintenir des basses propres même à haut volume. La distorsion reste très légère, sans pour autant avoir des basses qui s'effondrent même à plein pot. C'est indéniable, la Music 1 est petite, mais costaude.

Si elle n'est pas conçue pour produire à son à 360°, l'enceinte sans-fil arrive néanmoins à environner la pièce sans problème. La musique ne semble pas scotchée et se détache très bien de l'appareil. Dynaudio rattrape donc ses cafouillages de la partie multiroom en venant titiller la corde sensible des mélomanes. Au final, c'est tant mieux : que demander à part du bon son ?

Une enceinte autonome pour la maison

Élégante, compacte et performante : la Music 1 a déjà de belles qualités. Mais elle va encore plus loin en adoptant une batterie qui la rend totalement autonome. À l'instar de la Sonos Move, il est donc possible de profiter des capacités Bluetooth et Wi-Fi de la belle dans n'importe quel endroit de la maison.

Une batterie de 2400 mAh assure à la Music 1 une autonomie plutôt bonne de 8h sur le papier. D'après nos tests, on tourne entre 6 à 8 h selon le volume sonore. C'est moins que le modèle de Sonos, mais amplement suffisant pour une soirée tardive chez des amis.

Nous vous recommandons toutefois d'éviter les sorties en extérieur. En effet, aucune certification IP n'est intégrée à la gamme Music. Les enceintes Music 1 et 3 - les seules avec batterie - ne résisteront donc pas à une chute accidentelle dans de l'eau ou une exposition à des liquides.

La batterie apporte quand même un gros avantage. Couplée avec les traitements acoustiques RoomAdapt et NoiseAdapt, elle offre un vrai confort d'utilisation au quotidien. Si vous aimez que votre musique vous suive partout, la Music 1 saura vous séduire.

Dynaudio Music 1 : l'avis de Clubic

Pour une première incursion dans le monde bien rempli du multiroom, Dynaudio s'en tire plutôt bien. La Music 1 n'est certes pas parfaite, mais coche finalement la plupart des cases de la checklist de tout mélomane adepte de nouvelles technologies.

Comme souvent, la partie logicielle est en retrait. L'application Dynaudio est agréable à l'œil, mais manque de fonctionnalités. La gestion stéréo/multiroom gagnerait à être plus travaillée par exemple. Le peu de choix dans les services de streaming rebutera les utilisateurs de Deezer, Apple Music et autres. Dynaudio semble avant tout viser les audiophiles possesseurs d'abonnements haut de gamme chez Tidal et Qobuz. Et que dire de l'abandon de Music Now, une fonctionnalité vraiment innovante, mais laissée sur le bord de la route ?

Si ces défauts vous rebutent, sachez que la Music 1 a de quoi séduire par bien d'autres aspects. Son design unique, facilitant le transport, joue clairement en sa faveur. La petite enceinte connectée peut se placer n'importe où dans le domicile, adaptant le son à chaque pièce en quelques secondes.

D'ailleurs, c'est la qualité sonore qui nous a le plus séduit. On est ici sur du matériel qui va plus loin que toute la concurrence au même tarif. Dynaudio maîtrise son sujet et ça se sent.

Au final, nous vous recommandons la Music 1 si le multiroom est pour vous un aspect secondaire. Si vous cherchez une enceinte Wi-Fi/Bluetooth performante qui mise sur le son avant tout, vous pouvez foncer. Par contre, si vous ne jurez que pas la profusion de protocoles et services de streaming, ce n'est pas forcément le choix le plus avisé. Pour nous, la Dynaudio Music 1 reste cependant un beau coup de cœur.

Dynaudio Music 1

Les plus
+ Design original et ergonomique
+ Qualité sonore au top
+ Son adaptable avec NoiseAdapt et RoomAdapt
+ Facilement transportable
+ Compatible AirPlay et DLNA/UPnP
+ Compatible Tidal et Qobuz
Les moins
- Application trop légère et pas toujours bien pensée
- Music Now abandonné en cours de route
- Pas compatible Chromecast
- Manque de services de streaming audio
- Port USB réservé aux appareils Apple
Ergonomie
Connectivité
Application
Qualité sonore
Autonomie
4

Modifié le 17/04/2020 à 16h12
2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

StopCovid : voici à quoi ressemble l'application, captures d'écran à l'appui
Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
En attendant le nouvel essai de vol habité de Crew Dragon, regardez le replay du live de mercredi !
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Tesla va augmenter le prix de son AutoPilot, Elon Musk explique pourquoi
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
scroll top