Test Echo Studio : enfin du bon son sur une enceinte connectée Amazon?

Johan Gautreau
Expert objets connectés
18 février 2020 à 18h25
0
La note de la rédac
Dévoilée en fin d'année 2019, l'enceinte connectée Echo Studio a su faire parler d'elle auprès de la presse spécialisée. Il faut dire qu'Amazon lançait alors un sacré pavé dans la mare, annonçant un son haute fidélité immersif grâce à Dolby Atmos et le lancement de son nouveau service Amazon Music HD.

Plusieurs mois après l'officialisation, Music HD n'est toujours pas sorti des frontières US. Pire encore, les stocks d'Echo Studio semblent limités et en pénurie permanente dans nos contrées... Faut-il pour autant faire une croix sur cette enceinte ? Pas forcément !

Pour 199€ seulement, la belle a de sérieux arguments à mettre en avant face à la concurrence. Comme vous allez le voir dans notre test, si la mise en pratique reste parfois hasardeuse, la qualité n'en est pas moins au rendez-vous. Ça peut sembler difficile à admettre, mais Amazon a bel et bien réussi à créer une enceinte connectée avec un bon son.

Design : une enceinte Amazon, ni plus, ni moins

Rien ne ressemble plus à une enceinte Amazon qu'une autre enceinte Amazon. Si ce n'est la taille assez impressionnante - 175 x 206 mm - et le poids de 3.5 kg, l'Echo Studio ressemble comme deux gouttes d'eau au modèle Echo v3 de la marque américaine.

Echo Studio - Test

La grande majorité de la coque est donc recouverte de tissu. Seules deux aérations sur le bas de l'enceinte viennent casser ce look qui n'est pas sans faire penser à celui du HomePod de chez Apple. L'ensemble parait particulièrement robuste. Notez toutefois qu'il n'y a aucune certification IP sur ce modèle, donc aucune résistance à l'eau et aux éclaboussures.

Enceinte Amazon oblige, on retrouve le classique cercle lumineux bleu sur le haut de l'enceinte. Il s'allume dès qu'on prononce le mot clé “Alexa”.

Echo Studio - Alexa

Juste dessous, on a quatre boutons :
  • Contrôle du microphone
  • Volume moins
  • Volume plus
  • Activation manuelle de l'assistant vocal

Comme vous pouvez le constater, il n'y a aucun bouton pour gérer la musique, tout passe par la voix. Pour une enceinte intelligente qui se veut orientée vers l'audio, c'est assez décevant... La Bose Home Speaker 500 est bien mieux lotie sur ce point avec ses nombreux boutons tactiles.

Echo Studio - Boutons

Acheter Echo Studio

Une connectique limitée, mais de bonnes surprises

A l'arrière de l'Echo Studio, rien de bien palpitant pour la connectique. En dehors du port d'alimentation - relié à un câble trop court d'ailleurs - on trouve un port micro-USB et une prise Jack 3.5 mm.

Cette dernière fonctionne aussi en tant qu'entrée mini-optique, ce qui est suffisamment rare pour être signalé. Nous l'avons d'ailleurs testé avec un DAP iBasso DX160 et un Prizm, elle fonctionne à merveille, ce qui permet de varier les sources musicales et pourquoi pas brancher l'Echo Studio sur la TV !

Echo Studio - Connectique

Il y a aussi une connectique ZigBee dissimulée dans l'enceinte. Tout comme sur l'écran connecté Echo Show v2, on peut utiliser ce module pour commander - par exemple - des ampoules Philips Hue directement sans passer par le pont de connexion dédié.

WiFi 5 et Bluetooth sont aussi de la partie. Vous pouvez donc streamer vos musiques depuis vos services musicaux préférés - Spotify, Deezer, Apple Music, TuneIn ou Amazon Music - via le réseau ou envoyer vos morceaux favoris depuis le smartphone sans fil.

Pour info, le port micro-USB à l'arrière sert à profiter d'internet en liaison filaire, il faut juste acheter l'adaptateur micro-USB -> RJ45 adapté, il n'est pas fourni dans la boite.

Malgré l'absence de prises audio plus fournies, la connectique de l'Echo Studio reste quand même suffisante pour la plupart des usages. Un bon point pour cette enceinte qui vise les mélomanes.

Installation : 30 secondes et puis s'en va

Il est temps d'installer notre enceinte connectée de test. Pour ça, rien de plus facile : on branche l'engin au secteur et on attend quelques secondes. Le compte Amazon peut être pré-configuré sur l'appareil lors de l'achat. L'enceinte est donc immédiatement détectée et se connecte seule au réseau pour peu que vous ayez donné votre accord lors du passage au panier.

Echo Studio - Paramètres

Il ne reste ensuite qu'à attribuer une pièce si vous le souhaitez ou créer un groupe multiroom avec d'autres appareils Echo. Amazon démontre ici son savoir-faire en proposant ce qui est probablement la configuration la plus aisée jamais vue, un vrai régal !

Captation vocale : (presque) une championne

Amazon a mis les petits plats dans les grands pour son enceinte phare. Elle embarque pas moins de 7 microphones sur le haut de la coque. Ces derniers assurent une très bonne capture de la voix, aussi bien en champ proche que lointain. Même en poussant le son de l'Echo studio à fond, il n'y a pas besoin de hurler pour se faire entendre.

Par contre dès que l'environnement proche de l'enceinte est un peu bruyant, comme une TV en fond par exemple, la capture perd de son efficacité. Il faut alors monter la voix pour bien se faire comprendre. Le phénomène nous a quand même semblé moins marqué que sur les autres enceintes intelligentes de la marque américaine.

Qualité audio : enfin une enceinte Echo avec du vrai son !

Malgré quelques progrès ces dernières années, il faut bien avouer que la qualité sonore n'a jamais été le fort des enceintes et écrans connectés Echo. A tarif équivalent, la concurrence s'en sort souvent bien mieux.

Avec l'Echo Studio, la firme de Jeff Bezos vient enfin remettre les pendules à l'heure. Pour ça, on assiste à une débauche de moyens avec notamment la mise en place de cinq haut-parleurs, rien que ça !

La coque de l'Echo Studio renferme ainsi trois transducteurs dédiés aux médiums d'une taille de 51 mm. Deux sont orientés sur les côtés, le troisième vers le haut. L'unique tweeter de 25 mm vise l'avant de l'appareil alors que le monstrueux woofer de 133 mm est placé vers le bas. Deux ouvertures à son niveau permettent d'aérer le son au maximum en améliorant sa diffusion. Le tout est certifié Dolby Atmos et promet un son haute-fidélité en 3D.

Echo Studio - Intérieur

C'est ce que nous avons eu l'occasion de vérifier durant plusieurs jours d'essais. Force est de constater que la qualité est bien au rendez-vous, même si tout n'est pas parfait.

Les divers ensembles de haut-parleurs produisent un son très bien équilibré. Malgré l'imposant woofer, les basses fréquences ne mangent pas le reste du spectre comme c'est le cas sur le HomePod ou les autres productions Amazon.

Voix et aigus ont donc une belle place dans l'ensemble de la scène sonore. Même à pleine puissance, le son ne distord pas. L'Echo Studio peut ainsi sonoriser sans aucun problème une pièce de plus de 30 m². L'enceinte connectée se montre à l'aise avec tous types de morceaux, offrant une belle séparation instrumentale et une aération suffisamment marquée.

En revanche, nous avons été moins convaincus par la partie “3D” vantée par la firme américaine. Si l'Echo Studio pratique un ajustement acoustique en permanence pour reproduire au mieux les sons, l'ensemble reste assez plat. On n'a pas d'impression de bulle sonore comme on en trouve sur les vraies barres de son Dolby Atmos. N'espérez donc pas remplacer un système 4.1 par cette enceinte, vous seriez déçus...

Echo Studio - Présentation

Histoire de ne rien laisser de côté, nous avons aussi testé le Sony 360 Reality Audio en passant par Tidal et la connexion filaire d'un DAP iBasso DX160. Là aussi, la spatialisation déçoit. Selon les morceaux, il est difficile de faire la différence entre le système de Sony et une musique stéréo plus classique.

L'Echo Studio n'est donc pas parfaite. Malgré tout, Amazon remonte clairement la barre et nous offre une belle enceinte pour un budget finalement pas si élevé que ça. Notez d'ailleurs que si vous possédez un Fire TV Stick 4K, vous pourrez alors le lier à la Studio pour la transformer en barre de son. Faute de matériel adéquat, nous n'avons pas pu tester cette fonctionnalité, mais on imagine que là aussi le Dolby Atmos ne fera pas de miracles...

Dernier point important : si vous liez deux Studio entre elles sur le TV Stick 4K, le son ne passera pas en stéréo. Chaque enceinte reproduit donc le même son, laissant de côté toute velléité de vraie stéréophonie avec une enceinte par canal.

Amazon Echo Studio : le verdict de Clubic

Il aura fallu attendre longtemps pour profiter d'un son de qualité sur une enceinte Amazon. L'Echo Studio vient enfin réconcilier les mélomanes avec un très bon son, puissant et bien équilibré. La magie n'opère toutefois pas complètement. La partie Dolby Atmos manque clairement de maturité et peine à reproduire une spatialisation “3D” comme vantée par la firme américaine.

On pourra aussi regretter que malgré son orientation mélomane l'Echo Studio n'embarque pas plus de boutons physiques pour contrôler la musique. Pour compenser, on appréciera la présence d'une entrée 3.5 mm/mini-optique. C'est plus limité qu'une vraie enceinte, mais il y a quand même de l'idée.

Si votre cœur bat pour Alexa mais que vous ne voulez pas sacrifier la qualité sonore sur l'autel de l'IA, alors nous ne pouvons que vous recommander l'Echo Studio. C'est incontestablement la meilleure enceinte Amazon du moment, toutes générations confondues. De plus, c'est l'une des seules à embarquer un hub ZigBee, ce qui a de quoi séduire les amateurs de domotique en passant.

Amazon Echo Studio

Les plus
+ Son puissant et équilibré
+ Hub ZigBee intégré
+ Configuration enfantine
+ Captation des voix en progrès
Les moins
- Dolby Atmos en retrait
- Connectique limitée
- Pas de boutons pour la musique
- Disponibilité aléatoire
Qualité audio
Connectique
Fonctions connectées
Capture des voix
3.5

Acheter Echo Studio
Modifié le 19/03/2020 à 16h36
4
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
Coronavirus : le traçage numérique
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Folding@home dépasse l'ExaFLOP pour lutter contre le Coronavirus
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
ESET commercialise un antivirus dédié aux terminaux Linux
Covid-19 : Dyson (aussi) va produire des respirateurs durant la crise
scroll top