Test de la Bose Home Speaker 500 : la meilleure des enceintes avec Alexa ?

28 mars 2019 à 18h05
0
La note de la rédac
Sonos, Apple et les autres constructeurs d'enceintes intelligentes ont du souci à se faire. Bose arrive sur ce segment qu'il a trop longtemps laissé inoccupé, et, pour ce galop d'essai, la marque américaine fait forte impression.

Nouvelle venue sur le marché des petites (mais haut de gamme) enceintes intelligente, la Bose Home Speaker 500 se situe 100 € plus haut que l'Homepod d'Apple et 100 € moins cher que la Sonos Play:5. Un positionnement tarifaire qui n'est pas innocent et pourrait s'avérer dévastateur pour ses concurrents si les fonctionnalités et la qualité sonore sont à la hauteur de la réputation de Bose.

Dotée d'Alexa, et non de Siri comme la Homepod d'Apple, nul doute que l'assistant n'est pas un point qui mettra la Home Speaker 500 en défaut face à sa concurrente. En outre, côté audio, Bose annonce tout simplement proposer : « Le son le plus ample jamais proposé par une enceinte intelligente ». Après une telle déclaration, la nouvelle enceinte de Bose était dans l'obligation de nous en mettre plein les oreilles. Verdict !

Des finitions raffinées


Alors qu'Apple et Amazon optent pour le tissu afin d'habiller leurs enceintes et que Sonos a fait le choix d'une grille métallique pour sa One, Bose a choisi de créer son enceinte dans un unique bloc d'aluminium anodisé. Plutôt discrète du haut de ses 20 cm, elle est dotée d'un design épuré et minimaliste du plus bel effet.

Bose


Même si l'enceinte semble robuste et très bien finie, rappelons qu'elle se destine plutôt à l'intérieur. Celle-ci ne possède pas de certifications IP, attention donc à ne pas la placer trop proche d'un point d'eau.

La partie supérieure du bloc comporte l'intégralité des boutons de commande.

Bose Home Speaker 500 Top

Si certaines enceintes connectées sont dépouillées de tous boutons, l'enceinte de Bose embarque avec elle des commandes très complètes : un bouton play/pause, volume haut/bas, le choix de la source (Bluetooth ou jack 3,5mm) et le déclenchement manuel de l'assistant vocal ou encore la possibilité de couper le micro.

Petit détail appréciable Bose offre 6 raccourcis permettant d'enregistrer puis d'accéder à vos 6 playlists et stations de radios préférées.

L'ensemble des boutons tactiles sensitifs répondent parfaitement au toucher, le volume se règle par pas unitaire (et jusqu'à un maximum de 100).

Bose Speaker 500

Contrairement à la plupart de ses concurrentes, Bose a fait le choix d'équiper son enceinte d'un écran LCD. Un petit écran qui au choix, affiche l'heure ou la pochette de l'album en cours d'écoute. Bien que l'essai soit appréciable, la qualité n'est, malheureusement, pas au rendez-vous. Et cela contraste fortement avec le reste de l'enceinte. En effet, l'écran peu lumineux, est également victime d'angles de vision très restreints.

Pour finir, le dessous de l'enceinte est équipé de deux gros patins en caoutchouc qui lui assure une stabilité à toute épreuve.

Une connectique minimaliste


bose home speaker 500

Côté connectique, la Home Speaker 500 est pourvue d'une unique entrée jack 3,5mm située au dos de l'enceinte ; le port micro USB étant réservé et noté « service ».

En termes de connectivité, celle-ci dispose du Wi-Fi ainsi que du Bluetooth ; suffisant, donc, même si certains auraient peut-être apprécié la présence d'un port RJ-45.

La connexion Wi-Fi permettra un usage multi-room de ces enceintes, par contre impossible de jumeler directement 2 enceintes entre elles.

Quels services avec la Home Speaker 500 ?


L'application Bose Music (dispo sur Android et iOS), destinée à l'utilisation de l'enceinte intelligente, n'est compatible qu'avec un nombre restreint de services de streaming : Spotify, Deezer, Amazon Music et l'agrégateur de radios TuneIn.

Exit donc Qobuz ou Tidal (via l'application ou Alexa en tout cas), pour utiliser ces services il faudra donc passer par le Bluetooth (qui induit une perte de qualité sonore) ou via le jack.


Notons qu'il est également impossible d'accéder depuis l'application à sa bibliothèque située sur un serveur. Si vous souhaitez profiter de votre bibliothèque FLAC situé sur votre NAS par exemple, il vous faudra faire le même choix que ci-dessus : à savoir Bluetooth ou filaire.

Enfin, Bose annonce une compatibilité avec Airplay 2 lors d'une mise à jour courant 2019. À l'heure de ce test, toujours aucune compatibilité en vue. Il va donc falloir être patient.

Une captation vocale plutôt bluffante



Bose Home Speaker 500 micro

Bose n'a pas fait les choses à moitié concernant les micros de sa première enceinte connectée. Le constructeur américain en a installé pas moins de 8, faisant office d'oreilles à Alexa. Et ils sont disposés discrètement tout autour du panneau de contrôle de l'enceinte.

En conditions réelles, cela se traduit par une captation excellente lorsque l'enceinte n'émet aucun bruit et ceux même si vous vous trouvez dans une pièce adjacente.

Bose Home Speaker 500
Source : Bose

En revanche lorsque l'enceinte joue de la musique à volume modéré (environ 30 à 40% du volume maximum), il faut s'arranger pour se trouver à un maximum de 5 mètres de l'enceinte et ne pas avoir de murs ou cloisons qui vous séparent d'elle.

Enfin, si votre enceinte joue à un volume élevé à ce moment-là, il n'est pas question qu'Alexa puisse vous entendre, vous serez alors dans l'obligation de vous rapprocher de l'enceinte et d'appuyer sur le bouton d'activation d'Alexa.

Belle enceinte... et beau rendu sonore


Pourtant enfermée dans un corps plutôt ramassé, sur l'aspect audio, la Home Speaker 500 impressionne.

Notre playlist de test est composée exclusivement de pistes au format WAV ou FLAC encodé en 24 bits.
  • Erik Truffaz - Bending New Corners
  • John Williams - Main Title Theme (Star Wars)
  • Social Distorsion - California (Hustle & Flow)
  • The Erised - Periphery
  • Ibrahim Maalouf - True Sorry
  • Dillon Francis - Masta Blasta
  • Massive Attack - Angel
  • Wim Mertens - Struggle for pleasure


Côté construction, la Home Speaker 500 est dotée de 2 haut-parleurs positionnés de part et d'autre de l'enceinte (à gauche et à droite donc). En théorie, ce design lui permet notamment de se servir des réverbérations des murs pour « remplir la pièce » ; dans cette optique, le positionnement de l'enceinte a donc un rôle prépondérant dans le rendu sonore.
Bose Home Speaker 500
Source : Bose


Et si en pratique le rendu stéréo ne nous a pas ébloui, elle possède d'autres qualités notamment en termes de spatialisation du son.

« s'en sort très bien [...] dans la retranscription de la scène sonore, et ce même sur des morceaux riches »


En effet, là où l'enceinte de Bose s'en sort très bien, compte tenu de son format, c'est dans la retranscription de la scène sonore, et ce même sur des morceaux riches comme c'est le cas avec le mythique « Main Title Theme (Star Wars) » de John Williams par exemple. Les yeux fermés nous arrivons en effet sans peine à situer chaque instrument sur la scène sonore.

Bien entendu, suivant votre position par rapport à l'enceinte, cette perception change ; dès lors que l'on se retrouve sur le côté de l'enceinte, cette largeur s'estompe logiquement.

« on reconnaîtra en un clin d'œil la signature sonore typique de Bose »


Pour sa Home Speaker 500, le constructeur n'a pas fait exception et on reconnaîtra en un clin d'œil la signature sonore typique de Bose. L'enceinte est donc loin d'avoir un rendu neutre : le son est relativement chaud, mais sans perdre en précision dans les médiums et les aigus.

Concrètement l'enceinte sera à l'aise sur une majorité de styles et délivre un son puissant et énergique. Notons toutefois que les aigus sont, à notre avis, parfois un peu trop mis en avant, ce qui a tendance à créer un léger déséquilibre et à positionner les voix en retrait.

L'enceinte s'avère être une parfaite compagne pour le hip-hop et majorité des musiques dites modernes. En revanche, le jazz vocal et autres musiques instrumentales sont moins sa cam'.

Conseil : Afin de profiter d'un rendu plus naturel nous vous conseillons de régler vos basses à -20 au sein de l'application Bose Music.

Enfin l'enceinte de Bose n'est pas en reste niveau puissance ; il n'est, par exemple, pas nécessaire de pousser la Bose dans ses derniers retranchements pour sonoriser une belle pièce de 35m². Lors d'une soirée, il ne sera pas utile de régler le volume de l'enceinte au-dessus de 50%.

Si vous êtes « dans l'obligation » de pousser le volume, notamment si vous avez une pièce plus grande, vous pourrez le faire sans crainte jusqu'à 75% du volume maximal. Au-delà, la distorsion sonore est très présente et vous sentirez les basses en souffrance.

Un « premier essai » réussi pour Bose ?


En un mot comme en cent, la première enceinte intelligente de Bose nous a fait une très bonne impression. Si la Home Speaker 500 n'est pas une enceinte de monitoring, au rendu neutre, elle sera nonobstant une bonne option pour vos écoutes d'ambiance.

En outre Bose n'a pas lésiné sur sa configuration micros et l'utilisation d'Alexa n'en est que plus agréable. D'autant plus que Bose a agrémenté l'enceinte de subtiles fonctionnalités : presets, multiroom et écran (bien que ce dernier ne soit pas à la hauteur de la finition de l'enceinte).

Signalons en passant que la gamme Home Speaker n'est pas compatible avec la gamme SoundTouch de Bose, vous ne pourrez donc pas compléter une ancienne installation avec cette nouvelle venue.

Malgré tout, dans sa gamme et à l'heure actuelle, la Bose Home Speaker 500 est très certainement un des meilleurs choix à faire... si tant est que ses fonctionnalités « intelligentes » soient une nécessité pour vous.

Bose Home Speaker 500

Les plus
+ Design et finitions
+ Son aéré malgré le format compact
+ Signature sonore Bose toujours aussi agréable
+ Panneau de commande vraiment complet
+ Alexa toujours aussi performante
Les moins
- Pas d'intégration native de Tidal ou Qobuz
- Absence de bouton pour éteindre l'enceinte
- Intégration de l'écran
- Absence de Port RJ45
Audio
Finitions
Captation vocale
4
Modifié le 16/04/2019 à 16h36
11 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
La France va créer son commandement militaire de l'espace
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
Pour ou contre : la Nintendo Switch Lite est-elle (vraiment) une bonne idée ?
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
scroll top