Test iBasso DX160 : un meilleur DAP milieu de gamme que le FiiO M11 ?

Johan Gautreau
Expert objets connectés
24 janvier 2020 à 11h22
0
La note de la rédac
Clubic poursuit son exploration du marché des baladeurs audiophiles avec une nouvelle production en provenance de Chine, le iBasso DX160. Concurrent direct du FiiO M11, ce nouveau venu mise sur un design compact et Android pour se démarquer. Nous l'avons pris en main durant plusieurs semaines, il est temps de vous livrer notre verdict.

Les baladeurs numériques n'ont plus autant la cote que par le passé. Supplantés par les sacro-saints smartphones, ils semblent bien loin derrière nous. Même Apple a laissé tomber ses mythiques iPods...

La renaissance pourrait cependant venir de Chine. FiiO, Shanling, Cowon, iBasso sont autant de marques spécialisées dans l'audio Hifi. Toutes disposent dans leurs catalogues de baladeurs taillés pour la haute définition, surpassant de loin les bons vieux lecteurs MP3.

FiiO et iBasso se concurrencent de près sur le milieu de gamme. Le premier a ainsi dégainé l'excellent M11 en fin d'année 2019. Le DX160 de chez iBasso arrive plus tardivement, mais apporte avec lui quelques atouts à ne pas négliger. L'affrontement promet d'être passionnant, pour le plus grand plaisir de nos oreilles !

iBasso DX160 : une fiche technique de qualité

Tout comme le FiiO M11, le DX160 a une visée grand public. Le système d'exploitation Android est donc de la partie, avec bien entendu des modifications spéciales pour améliorer la partie audio. Malgré quelques points moins bons que chez la concurrence, la fiche technique reste très solide.

Mais jugez donc par vous-même :
  • Écran 5” IPS - 1920 x 1080 px
  • SoC Rockchip 8 cœurs - 2 Go RAM
  • 32 Go de mémoire interne
  • Port micro-SD
  • WiFi 2.4 GHz et 5 GHz - Bluetooth 5.0
  • USB-C
  • Android 8.1 modifié
  • DAC Cirrus-Logic CS43198 x 2
  • Certifié Hi-Res Audio
  • Prise en charge des fichiers audio PCM jusqu'à 32 bits/384 kHz et DSD 64/128/256
  • Sortie asymétrique : 3.5 mm
  • Sortie symétrique : 4.4 mm
  • Émetteur et récepteur Bluetooth - Compatible AptX/AptX HD et LDAC
  • DAC USB
  • Batterie 3200 mAh compatible Quick Charge 3.0

La marque chinoise nous propose donc un DAP très complet, plus compact que le FiiO M11 mais aussi légèrement moins bien équipé. On notera que le DX160 s'affranchit des DAC Asahi Kasei très représentés sur ses productions pour migrer vers des modèles Cirrus Logic.
iBasso DX160 - Présentation

Le iBasso DX160 tire aussi parti de l'expérience de ses prédécesseurs pour fournir une partie amplification très performante. Avec jusqu'à 6.4 Vrms sur la sortie 4.4 mm symétrique, ce lecteur audiophile sera en mesure de faire chanter n'importe quel casque du marché, même les modèles avec une forte impédance.

Le DX160 a donc de quoi séduire les amateurs de belle musique. Et en toute franchise, son look ne laisse pas indifférent !


Design : le borderless au service de l'audio

Le design est subjectif. Mais il faut bien l'avouer, la plupart des DAP du moment ressemblent souvent à des pavés. C'est donc un petit vent d'air frais que fait souffler le iBasso avec son look compact et son écran presque sans bordures.

iBasso DX160 - Ecran

Souvent négligée, la partie visuelle est ici mise en avant. La dalle IPS recouvre presque toute la face avant, ne laissant apparaître qu'un petit menton.

La partie basse du DAP accueille les deux prises casque, une de 3.5 mm asymétrique et une seconde symétrique de 4.4 mm. Pas de présence d'un modèle de 2.5 mm.

iBasso DX160 - Connectique

Les contrôles pour l'audio se situent sur le côté droit, surmontés par une molette dorée. Celle-ci est très fine, presque encastrée dans la coque.

iBasso DX160 - Contrôles audio

Du côté gauche, on a le port micro-SD. On déplorera l'absence de cache pour en protéger l'accès.

iBasso DX160 - Port SD

Pour terminer, le port USB-C et le bouton d'alimentation prennent place sur la tranche haute. Il est assez étrange de voir la prise de charge ici, mais on prend vite le coup.

iBasso DX160 - USB-C

Après ce petit tour d'horizon, il est temps de prendre en main le baladeur audiophile. Le DX160 se révèle très compact avec son poids de seulement 178 grammes. Les bords arrondis facilitent la tenue dans la paume. La coque en aluminium bien assemblée donne confiance quant à la solidité de l'appareil. Au cas où, une protection en silicone est fournie dans la boite.

iBasso DX160 - Protection

Cette coque ne sera pas de trop pour protéger efficacement le DAP et surtout son écran borderless. Recouvrant plus de 90% de la surface, celui-ci est probablement l'un des meilleurs du moment dans le secteur des baladeurs audiophiles. Utilisant la technologie IPS, il offre une belle définition Full HD - réglable en HD 720p dans les paramètres - et de belles couleurs. Il est aussi très lumineux, ce qui permet de l'utiliser sans problème en plein soleil dans la rue.

iBasso DX160 - Prise en main

Le DX160 est donc un très beau DAP. Son look borderless est loin d'être désagréable, surtout que l'écran a bénéficié d'un bon travail. Plus compact que son concurrent direct de chez FiiO, le baladeur de iBasso fait toutefois une petite concession sur la connectique en éliminant la prise 2.5 mm. Rien de bien méchant, mais on imagine qu'il a fallu faire quelques sacrifices afin de conserver une compacité maximale. Pas de souci, l'exercice est parfaitement réussi !

Interface : Android 8.1 et Mango

Pour son dernier-né, iBasso passe de son système propriétaire Mango OS à une plateforme plus connue, à savoir Android 8.1. Bien entendu, le constructeur modifie lourdement le tout afin de mettre en avant la partie audio.

iBasso DX160 - Logo test

La prise en main ne posera aucun problème, les paramètres étant très réduits. En fait, ils le sont un peu trop... À part le verrouillage des boutons et du volume en veille et quelques filtres ou le classique gain, on ne trouve quasiment rien pour les réglages audio. Les débutants apprécieront, les puristes risquent de faire les gros yeux...

iBasso DX160 - Audio

L'utilisation d'Android apporte quand même quelques avantages. Si le Play Store n'est pas préinstallé, il reste possible d'utiliser des APK pour rajouter vos applications préférées. En fait, même le magasin officiel de Google est facilement installable. Un détour par APKmirror pour récupérer le fichier officiel et les services Google, un redémarrage et à vous les joies du Play Store !

iBasso DX160 - Play Store

Grâce à son accéléromètre, le DX160 peut faire basculer l'écran selon l'inclinaison de l'appareil. Vous pouvez ainsi envisager de regarder films et séries avec votre casque préféré, même si ce n'est pas le but principal de ce DAP.

iBasso DX160 - Vidéo

La partie musique est assurée par Mango Player, le lecteur musical créé par iBasso. Si ce dernier est plutôt joli à l'œil, il faut bien avouer qu'il nous a plutôt déçu. L'interface n'est pas toujours intuitive. Par exemple, pour accéder aux paramètres de l'application il faut lancer une musique, l'icône se cachant uniquement dans l'écran du titre en cours... On a vu plus pratique.

iBasso DX160 - Mango Player

Dans un autre registre, la gestion des playlists est assez légère. Le lecteur Mango n'a pas de bouton pour mettre immédiatement un morceau en favori, il faut le faire manuellement en créant une liste de lecture à la main.

Attention toutefois, tout n'est pas mauvais, loin de là. Nous avons apprécié la possibilité de gérer assez finement les filtres de tri et classements des musiques. De plus, Mango est équipé de deux égaliseurs. Le classique EQ 10 bandes est ainsi secondé par un égaliseur paramétrique très complet.

iBasso DX160 - Égaliseur paramétrique

Autre bon point : l'interface est bien mieux traduite que celle du FiiO M11, malgré quelques morceaux encore en anglais. Et si jamais vous ne supportez pas Mango, rien ne vous empêche de migrer vers une autre solution comme l'excellent PowerAmp ou toute autre appli de musique disponible pour Android.

Bien entendu, le streaming n'est pas oublié. Spotify, Tidal, Deezer et compagnie sont disponibles sur le magasin APKPure embarqué nativement. Donc même sans Play Store, vous aurez de quoi vous éclater avec de nombreuses applications dédiées à la musique.

iBasso DX160 - APKPure

Et les performances dans tout ça ? Avec seulement 2 Go de RAM et un vieux SoC Rockchip, le iBasso DX160 montre vite quelques limites. L'interface gèle donc quelques fois, sans pour autant provoquer de plantages sévères ou de reboots. Pour avoir un ordre d'idée, on a la même réactivité qu'un smartphone d'entrée de gamme. Tant que vous évitez de lancer plusieurs applications à la fois, tout fonctionne bien. Sur ce point, le M11 est clairement mieux loti.

Le iBasso DX160 est donc un peu en retrait sur la partie logicielle par rapport à son homologue. Il semble se destiner avant tout aux débutants qui ne veulent pas s'embêter avec des dizaines de réglages hyper pointus. La possibilité d'installer le Play Store en quelques minutes est toutefois un atout majeur.

Qualité sonore : beaucoup de puissance sous le capot

Il est temps de passer à la partie la plus intéressante. Car après tout, que vaudrait un bon DAP sans un son de qualité ?

De ce côté-là, iBasso ne nous déçoit pas. La marque nous livre ici un baladeur doté de belles performances grâce à ses DAC Cirrus Logic CS43198. Ils sont assistés par une partie amplification pour le moins costaude, capable de délivrer 3.2 Vrms sur la sortie 3.5mm et jusqu'à 6.4 Vrms sur la prise 4.4 mm symétrique. Vous n'aurez donc normalement aucun mal à utiliser même les casques les plus gourmands.

iBasso DX160 - HD6XX

Qu'à cela ne tienne, nous avons donc passé aux cribles divers cobayes : des intras KZ ZS10 Pro, un casque Bluetooth Sony WH-1000XM3 et un casque filaire Sennheiser HD6XX. Dans tous les cas, le iBasso DX160 a su se montrer exemplaire avec une scène très large, une belle aération et une capacité de montée en volume assez impressionnante.

Nous avons utilisé pour nos essais des morceaux en MP3 320 kbps, une majorité de fichiers FLAC en 16 bits/44.1 kHz et 24 bits/96 kHz ainsi que quelques fichiers DSD128. Le DAP chinois n'aura eu aucune difficulté à gérer ces divers formats audio, reproduisant à merveille les détails de chaque morceau. Sa grande puissance aura permis d'exploiter au mieux le gourmand Sennheiser HD6XX et ses 300 ohms d'impédance.

Malgré tout, il faut signaler quelques écueils. Nous avons ainsi repéré des sifflements en utilisant les KZ ZS10 Pro, nos intras les plus sensibles. Ces sifflements - parfois doublés de quelques grésillements - sont audibles sur la prise 3.5 mm asymétrique, en particulier quand le WiFi est allumé. Lors de l'écoute, ils deviennent inaudibles.

iBasso DX160 - Intras

Autre souci : le Bluetooth. Il est sujet à beaucoup d'instabilités. Il est impossible de profiter du LDAC à 990 kbps ou même à 660 kbps. La connexion est très vite instable. Même en SBC sur une enceinte Wonderboom 2, on constate des microcoupures dès que quelqu'un passe dans le champ du DAP. Ce n'est pas permanent, mais ça reste quand même gênant quand ça survient...

Ces deux problèmes sont-ils logiciels ou matériels ? Difficile à dire. On ne peut qu'espérer que ces soucis proviennent d'une mauvaise optimisation. Auquel cas, une mise à jour saura les régler.

En dehors de ça, le DX160 est vraiment d'excellente qualité. Il a de la puissance à revendre et se montre vraiment doué pour gérer les formats audio les plus exigeants.

Autonomie : dans la moyenne, sans surprise

Le DX160 est doté d'une batterie de 3200 mAh. Le constructeur chinois nous promet sur le papier une autonomie jusqu'à 13h - sans WiFi, ni Bluetooth. Mais comme vous le savez, ces données sont souvent surestimées.

Durant plusieurs semaines, nous avons eu l'occasion de tester en profondeur les vraies capacités du DAP asiatique. Pour ça, nous avons utilisé un mix de morceaux FLAC, DSD et MP3, passant d'une écoute filaire sur le HD6XX et les KZ ZS10 Pro à du sans-fil avec le Sony WH1000XM3 - en codec SBC - et l'enceinte UE Wonderboom 2.

iBasso DX160 - Autonomie

Le constat est le suivant : le iBasso DX160 tient en moyenne entre 8h et 9h grand maximum dans ces conditions, l'écran étant éteint 99% du temps. Nous n'avons pas poussé le volume au maximum, la puissance délivrée est telle qu'à 50% on commence à déjà avoir bien mal aux oreilles. L'autonomie est donc correcte, sans être fantastique.

C'est plutôt au niveau de la recharge que le DX160 se démarque avec en particulier la prise en charge de Quick Charge 3.0. Si aucun adaptateur secteur n'est fourni dans la boite, vous pourrez sans problème utiliser celui de votre smartphone. En moins de 2h, vous pourrez ainsi faire le plein du DAP. Pas mal !

iBasso DX160 : le verdict de Clubic

Le iBasso DX160 est incontestablement un très bon baladeur audiophile. Son aspect compact avec l'écran borderless le démarque déjà bien des concurrents. L'utilisation d'Android permet une grande polyvalence, surtout que le Play Store est facilement installable.

Mais c'est surtout sur la partie son que le DAP chinois se démarque. Il profite d'une puissance impressionnante, ce qui lui permet de gérer sans aucun problème les casques hifi les plus gourmands du marché. Avec lui, vous aurez l'impression d'avoir votre DAC de bureau dans la poche !

Malgré ces belles qualités, le DX160 souffre de petits défauts qui l'empêchent de décrocher la meilleure note. Nous déplorons ainsi un Bluetooth particulièrement capricieux, un lecteur audio trop basique ou encore la présence de sifflements audibles sur la prise 3.5 mm avec des intras très sensibles. Espérons que ces petits couacs puissent être résolus avec de futures mises à jour.

En dehors de ça, vous pouvez foncer. Pour moins de 400€, le iBasso DX160 se place incontestablement dans les références actuelles en matière de DAP.

iBasso DX160

Les plus
+ Design compact
+ Bel écran sans bordures
+ Son puissant de belle qualité
+ Android avec possibilité d'installer le Play Store
+ Égaliseur paramétrique performant
Les moins
- Mango Player décevant
- Peu de paramètres pour l'audio
- Interface pas très réactive
- Bluetooth capricieux
- Sifflements avec les intras très sensibles
Design
Ecran
Interface
Qualité sonore
Autonomie
4

Modifié le 24/01/2020 à 12h37
5
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
scroll top