Test FiiO M11 : le lecteur audiophile milieu de gamme qui a tout d’un grand

Johan Gautreau
Expert objets connectés
21 novembre 2019 à 17h29
0
La note de la rédac
Pour tirer le meilleur de votre casque audio haut de gamme, rien de mieux qu'un lecteur numérique de qualité. Encore peu répandu dans notre pays, ce type d'appareil destiné aux audiophiles mérite pourtant d'être connu par un large public. Nous testons aujourd'hui le FiiO M11, l'un des derniers nés de la marque chinoise. Et comme vous allez le voir, ce DAP envoie du lourd !

Mais avant tout, qu'est-ce qu'un DAP ? Pour vulgariser, on pourrait comparer ces appareils à des lecteurs MP3 dopés aux amphétamines. Ils embarquent des convertisseurs analogiques/numériques de qualité, ainsi que des amplificateurs. Le tout bénéficie d'un format réduit destiné à la mobilité.

Plusieurs marques asiatiques se sont lancées dans ce marché de niche il y a quelques années déjà. FiiO est l'une d'entre elles. Le M11 est le représentant haut de gamme de la société, n'hésitant pas à attaquer frontalement des géants comme Sony ou Pioneer.

Le FiiO M11 est commercialisé à partir de 499€ en France. Les sites d'import comme AliExpress permettent toutefois de se le procurer aux alentours de 400€. Reste à voir si la somme demandée vaut le coup. Pour ça, suivez le guide !

FiiO M11 : une fiche technique qui impose le respect

Avec son M11, FiiO passe à la vitesse supérieure. Ce lecteur audiophile fait le choix d'un système Android afin d'offrir une pléthore d'options à ses utilisateurs. Car contrairement à d'autres concurrents comme Astell&Kern, FiiO souhaite conquérir le plus large public possible.

Un choix assumé jusque dans la fiche technique qui fait ressortir cette polyvalence :
  • Ecran 5.15” IPS - 1440 x 720 px
  • SoC Exynos 7872 - 3 Go RAM
  • 32 Go de mémoire interne
  • Deux ports micro-SD (jusqu'à 4 To de stockage)
  • Wi-Fi 2.4 et 5 GHz - Bluetooth 4.2
  • USB-C
  • Android 7.0 modifié
  • DAC AK4493EQ x 2
  • Certifié HiRes Audio
  • Prise en charge des fichiers audio jusqu'à 32 bits/384 kHz et DSD 64/128/256
  • Sortie asymétrique : 4.4 mm et 2.5 mm
  • Sortie symétrique : 2.5 mm
  • Émetteur et récepteur Bluetooth - Compatible AptX HD et LDAC
  • DAC USB
  • Batterie 3800 mAh

Comme vous pouvez le voir, ce DAP sait presque tout faire. Android permet de télécharger des applications musicales et de faire du streaming en toute simplicité.

Les diverses sorties jack suffiront à alimenter la plupart des casques du marché, FiiO recommandant des modèles entre 16 et 300 Ohms. L'utilisation de deux DAC Asahi Kasei devrait aussi apporter une belle qualité sonore à l'ensemble.

FiiO M11 - Présentation

Seul petit manque, mais on chipote vraiment : aucun module de radio FM n'est intégré.

La promesse est malgré tout très belle sur le papier. Reste à voir si ça se concrétise dans les faits...


Design : un FiiO X5 III grand format

Si ce n'est la taille, il est difficile de distinguer des différences entre le X5 III entrée de gamme et le M11. Ce dernier reprend le même look anguleux, qui n'est pas sans faire penser à celui des DAP Astell&Kern.

Comme à son habitude, FiiO place tous les contrôles à gauche, y compris la molette de volume. Un choix de design étrange qui demande un petit temps d'adaptation quand on est droitier...

FiiO M11 - Contrôles

La tranche droite reçoit les deux ports pour carte micro-SD, chacun pouvant gérer 2 To de stockage.

FiiO M11 - Port micro SD

Les prises casque sont quant à elle placées sous l'appareil. Pour terminer, le bouton d'alimentation se retrouve seul sur la tranche haute.

FiiO M11 - Connectique

Une fois en main, le DAP surprend par son poids de 211 grammes. Il est plutôt lourd, mais respire la solidité. L'assemblage est d'excellente qualité avec une coque en aluminium qui semble très robuste. Notez d'ailleurs qu'une protection en silicone est fournie dans le paquet, histoire d'assurer une meilleure longévité au FiiO M11.

L'écran de 5.15” suit cette tendance qualitative, occupant pas moins de 86% de la surface avant. La définition HD ne vaut certes pas celle d'un smartphone de même prix, mais reste quand même très bonne pour un appareil audiophile. C'est lumineux, bien contrasté : un régal pour visionner ses pochettes d'albums préférés !

FiiO M11 - Ecran

FiiO signe donc ici une vraie production digne des meilleurs appareils haut de gamme. Mais on a du mal à comprendre pourquoi la marque chinoise s'entête à placer tous les contrôles sur la gauche de ses DAP...

Interface : Android façon FiiO

Android n'a pas d'utilité que sur smartphone, la preuve avec le M11. Tout comme le M9 avant lui, le DAP reprend à son compte le système mobile de Google - ici dans sa version 7.0 - en le modifiant plus ou moins lourdement.

On retrouve donc les bases bien connues sur smartphone, avec entre autres la possibilité d'activer la navigation gestuelle. Les paramètres sont toutefois réduits, se concentrant sur le minimum syndical et en particulier l'audio.

FiiO M11 - Paramètres

Mode de sortie, réglage du gain, sélection du filtre passe-bas, codec Bluetooth... Les audiophiles trouveront clairement leur bonheur. Mention particulière pour le mode “Tous les formats vers DSD” qui donne un petit coup de fouet aux musiques en leur appliquant un traitement de qualité au détriment de l'autonomie.

Android oblige, on peut en profiter pour installer des applications tierces histoire d'étendre nos horizons musicaux. Il ne faut toutefois pas être trop gourmand puisque le M11 n'est pas certifié par Google. Par conséquent, le Play Store est aux abonnés absents contrairement à ce qu'on peut voir sur le Sony NWA105. Qu'à cela ne tienne, FiiO propose un petit magasin de son cru qui permet de télécharger Tidal, Spotify, Deezer ou encore Soundcloud.

FiiO M11 - FiiO Market

Pour ceux qui veulent aller plus loin, le magasin APKPure est aussi téléchargeable. Il donne accès à d'autres applications, voire des jeux vidéo. Ce n'est pas le but premier du DAP, mais ça reste sympa de visionner ses séries avec un bon son une fois le mode All-To-DSD activé.

FiiO M11 - Vidéo

Et si Android ne vous intéresse pas plus que ça ? Pas de souci, FiiO a pensé à tout. Il est possible d'activer depuis la barre de notifications le mode Musique pure. Celui-ci coupe tout accès à l'interface Android et met en avant l'application musicale du constructeur. Vous n'y gagnerez pas en autonomie, mais vous irez au but premier du M11 : faire plaisir à vos oreilles.

FiiO Music est l'une des meilleures applications du marché audiophile. Non seulement son interface est simple d'accès, mais elle sait aussi proposer de nombreux réglages aux amateurs. Un égaliseur 10 bandes est présent. On peut transférer ses musiques depuis un navigateur via Wi-Fi ou contrôler le DAP avec le smartphone grâce à FiiO Link. Petite cerise sur le gâteau, FiiO Music peut même récupérer automatiquement les paroles de vos morceaux au format LRC. Ça ne marche pas à tous les coups, mais l'option a au moins le mérite d'exister.

FiiO M11 - Egaliseur

Si vous utilisez un stockage en réseau, alors le M11 saura y accéder avec le protocole DLNA. AirPlay est aussi supporté. C'est donc hyper complet !

Et contrairement aux autres productions de la marque chinoise, la navigation est fluide en permanence. Aucun plantage à déplorer, aucun freeze, c'est un vrai bonheur. Si vous avez connu des désagréments avec le X5 III ou le M9, vous les oublierez vite avec le M11.

En dehors de l'absence de Play Store et de quelques traductions manquantes, le DAP milieu de gamme de FiiO se montre parfait au quotidien. Sa grande polyvalence a de quoi convaincre tous les utilisateurs, qu'ils soient portés sur le streaming ou l'écoute audiophile pure.

Qualité sonore : du milieu de gamme, vraiment ?

Doté de deux DAC AK4493EQ - remplaçant les AK4490 du X5 III - et de deux amplis OPA926, le FiiO M11 ne fait pas dans la demi-mesure. Il n'aura eu aucun mal à piloter notre Sony WH-1000XM3 et des intras KZ ZS10 Pro. Nous lui avons même imposé le massif Sennheiser x Massdrop H6XX. Faute de matériel adapté, nous nous sommes contentés la prise 3.5 mm asymétrique.

FiiO M11 - Dos

Dans tous les cas, le son rendu est d'une qualité impressionnante pour un DAP. La scène est très aérée, chaque instrument se détachant à merveille des autres. Le son se révèle aussi très bien équilibré, se rapprochant des meilleurs modèles de marché. Aucun bruit de fond ne se fait entendre, quel que soit le matériel utilisé. Pour son prix, le M11 est tout simplement parfait techniquement !

Le lecteur audio numérique de FiiO saura sans aucun problème se substituer à un petit DAC de bureau, rentrant dans n'importe quelle poche pour vous accompagner partout. Une vraie petite perle !

Autonomie : un DAP dans la bonne moyenne

Le FiiO M11 n'est pas massif pour rien. Son embonpoint lui permet d'embarquer une solide batterie de 3800 mAh donnée pour 9h à 13h d'usage filaire et jusqu'à 48h en Bluetooth.

Pour ce test, nous avons mis à profit la grande polyvalence du M11, lui donnant des morceaux en FLAC et en DSD en grande majorité. A cela nous avons ajouté environ deux heures d'écoute sur Tidal avec un abonnement HiFi en passant par le Bluetooth LDAC du Sony WH-1000 XM3. Le tout aura bénéficié d'une écoute à volume moyen.

FiiO M11 - Vue globale

En subissant ce traitement, notre unité de test a déposé les armes après un peu plus de 10h30. Un score dans la bonne moyenne qui vous permettra de profiter de vos morceaux préférés durant le travail et de terminer la journée en beauté.

Pour la charge, il faudra absolument investir dans un adaptateur secteur compatible Quick Charge sous peine de vous arracher les cheveux... Seul le câble USB-C est fourni dans la boite. N'espérez pas refaire le plein du DAP avec le port USB de votre PC à moins d'avoir 5h à perdre. En passant par le chargeur adéquat, il vous faudra environ 2h pour faire le plein du M11.

FiiO continue donc sur sa bonne lancée avec une autonomie plus que décente pour son M11. Dommage qu'il manque juste un adaptateur dans la boite pour parfaire le tout.

FiiO M11 : le verdict de Clubic

Si vous voulez faire plaisir à vos oreilles, alors le FiiO M11 vous tend les bras. Ce DAP est un véritable coup de force qui montre que la marque chinoise a tout d'une grande. Jamais un lecteur audiophile n'a été si simple à utiliser, fluide et complet.

Le choix d'Android apporte un confort supplémentaire en autorisant le téléchargement d'applications musicales et plus encore. On regrettera juste l'absence du Play Store. Quitte à être complet, autant l'être jusqu'au bout de la molette de volume !

En dehors de ce petit détail, on cherche encore des défauts à ce DAP. Certes, quelques bouts d'interface ne sont pas encore traduits, mais c'est loin d'être rédhibitoire. Certes, il faut acheter un adaptateur secteur - ou prendre celui du smartphone - pour profiter d'une charge rapide. Certes, l'engin est assez lourd et imposant. Mais franchement, vu le prix du M11, ces petits couacs semblent bien insignifiants.

Allez, il aura bien mérité ses 5 étoiles en attendant un concurrent milieu de gamme qui arrive à le détrôner. Pas d'inquiétude, ça risque de prendre pas mal de temps !

FiiO M11

Les plus
+ Qualité de fabrication
+ Grand écran de bonne qualité
+ Qualité du son
+ Grande polyvalence
+ Interface très fluide
Les moins
- Design imposant
- Pas d'accès au Play Store
- Pas d'adaptateur secteur inclus
- Contrôles musicaux à gauche
- Quelques traductions manquantes
Design
Ecran
Interface
Qualité sonore
Polyvalence
5

8
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
L'administration Trump tire un trait sur les normes environnementales au motif du Covid-19
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
scroll top