Casque audio : sensibilité et impédance, qu'est-ce que c'est ?

Johan Gautreau
Expert objets connectés
21 décembre 2019 à 12h20
16
Casque audio filaire

Comprendre la fiche technique d'un casque audio peut parfois relever du parcours du combattant. Deux valeurs se démarquent toutefois : la sensibilité et l'impédance. Ce sont elles qui vous aideront à orienter votre choix lors d'un achat de casque audio filaire. Nous vous expliquons dans ce dossier tout ce qu'il faut savoir sur ces deux composantes majeures de l'audio.

L'acquisition d'un casque demande un minimum de réflexion, surtout si vous souhaitez tirer le meilleur parti de votre équipement. Ainsi, il sera peu avisé d'acheter un casque hifi si vous n'avez qu'un smartphone à disposition. À l'inverse, des écouteurs intra-auriculaires ne seront pas forcément adaptés à un usage avec un amplificateur de bureau.

C'est en connaissant l'impédance et la sensibilité que vous pourrez choisir en toute sérénité le casque audio idéal pour vos besoins. Ce sont ces deux notions particulièrement importantes que nous abordons dans ce dossier.

L'impédance, kézako ?

S'il y a bien une valeur à regarder lors de l'analyse d'un casque, c'est l'impédance. C'est elle qui vous donnera une idée de la meilleure façon d'utiliser un casque audio. Sera-t-il capable de bien fonctionner sur votre smartphone ? Ou au contraire, nécessitera-t-il un amplificateur ou au minimum un DAP pour donner le meilleur de lui-même ?

L'impédance est une mesure de la résistance électrique. Exprimée en ohms, elle indique à quel point votre casque va s'opposer au passage du courant envoyé par votre smartphone/DAP/amplificateur. En général, l'impédance des casques et écouteurs filaires du marché est comprise entre 8 et 600 Ohms.

L'impédance affichée sur les fiches techniques est donnée pour une fréquence de 1 KHz, soit le registre sonore dédié aux sons médiums. Mais elle n'est pas fixe. Elle varie en effet selon les fréquences appliquées au casque. Dès lors, comment se fier à cette valeur ?

Pour simplifier, retenez simplement que plus elle est élevée, plus votre casque - ou vos écouteurs - demandera de puissance pour fonctionner. Si la prise jack de votre smartphone est en mesure d'envoyer assez de courant pour un Meze 99 Classics de 32 ohms, les choses se compliqueront pour un Sennheiser HD6XX et ses 300 ohms.

Sennheiser HD6XX
Le HD6XX est un casque très gourmand avec une impédance élevée de 300 ohms.

Si votre équipement n'est pas assez puissant, la qualité du son s'en ressentira. Même à plein volume le son semblera faible. Des artefacts pourront parfois se faire entendre. Il faudra alors songer à investir dans du matériel d'amplification.

Pour terminer sur cette partie, on notera que l'impédance n'a pas forcément un impact sur la qualité du son en lui-même. Certains casques peu exigeants produisent un son aussi qualitatif que certains modèles à haute impédance. C'est surtout si votre chaine du son n'est pas adaptée que vos oreilles souffriront. Inutile de brancher des écouteurs de 8 ohms sur votre amplificateur de salon. Oubliez aussi le casque studio de 300 ohms sur votre iPhone. Le maître-mot est donc l'équilibre.

En général, les constructeurs de baladeurs audio, amplificateurs et autres sources de son donnent les valeurs idéales pour utiliser au mieux leurs appareils. Par exemple, l'excellent FiiO M11 sait gérer des casques de 16 à 300 ohms, ce qui laisse un large choix aux amateurs d'audio !

FiiO M11 - Test avis
Le baladeur FiiO M11 est capable d'alimenter la plupart des casques, même les plus gourmands.

Une dernière précision : ne cherchez pas d'impédance sur les casques Bluetooth, à moins qu'ils ne soient équipés d'une connectique filaire. Le Sony WH-1000XM3 est ainsi donné pour 47 ohms sur sa prise jack 3.5 mm bien que ce soit avant tout un appareil dédié à l'écoute en Bluetooth.

Qu'est-ce que la sensibilité ?

Passons maintenant à la seconde caractéristique d'importance pour les casques filaires : la sensibilité. On la mesure en décibels et on la note dB. La sensibilité indique à quel niveau sonore va fonctionner un casque - ou des écouteurs - pour une puissance donnée.

En règle générale, elle est mesurée par les constructeurs à 1 mW pour une fréquence de 1 kHz. Ainsi des écouteurs comme les KZ ZS10 Pro avec une sensibilité très élevée de 111 dB demanderont moins de puissance à volume égal qu'un casque Sennheiser HD6XX de 98 dB. Plus la sensibilité est haute, moins vous aurez à tourner la molette de volume pour faire ressortir le meilleur de votre équipement audio.

KZ ZS 10 Pro
Les KZ ZS10 Pro sont très sensibles et demandent peu de puissance.

Un casque tournant aux alentours de 80 ~ 90 dB est considéré comme assez peu sensible. Au-delà de 110 dB, c'est l'inverse. Toutefois, rien ne sert de vous précipiter sur l'équipement le plus sensible possible. Car qui dit haut volume dit haute perception des détails, même les plus désagréables. Un appareil très sensible fera ainsi ressortir les bruits électriques et autres sifflements, surtout s'il n'est pas branché sur une source adaptée.

Quelques exemples pratiques

Si d'autres critères rentrent en compte lors du choix du matériel audio, l'impédance et la sensibilité seront suffisantes pour orienter la majorité de vos choix, surtout si vous n'êtes pas un audiophile acharné.

Voici quelques exemples pratiques pour vous aider à y voir plus clair. Prenons les écouteurs filaires KZ ZS10 Pro. Avec une impédance de 30 ohms et une sensibilité de 111 dB, ils sauront parfaitement s'adapter à un smartphone. Ils demandent très peu de puissance tout en délivrant un volume élevé. Un excellent choix pour commencer à profiter d'un bon son !

A l'opposé, voyons ce que nous offre le Sennheiser HD6XX. Cette édition conçue par Massdrop reprend les grandes lignes du HD650. Il est doté d'une impédance plutôt élevée de 300 ohms et d'une sensibilité relativement moyenne de 98 dB. Oubliez toute velléité de branchement sur un smartphone, il vous faudra ici un amplificateur ou au moins un bon DAP comme le FiiO M11. Ce n'est qu'à ce prix que ce formidable casque fera vibrer vos oreilles d'un son exceptionnel.

Moins extrême que ces deux équipements, on peut par exemple citer le Meze 99 Classics, doté d'une impédance de 32 ohms et d'une sensibilité de 103 dB. N'importe quel smartphone ou un petit DAP comme le Shanling M0 ou le FiiO M5 saura l'alimenter, le tout à un niveau sonore plus que correct.

Vous avez maintenant les bases pour bien choisir votre futur casque audio filaire. N'hésitez pas à nous dire dans les commentaires quel modèle a eu vos faveurs et avec quel équipement vous préférez l'utiliser.
Modifié le 10/06/2020 à 17h58
16
10
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Quel est le meilleur VPN du moment ?
Le meilleur des séries documentaires et historiques modernes pour clore la saison 4
Essai de la Mazda MX30 : que vaut la première Mazda électrique ?
Place des Libraires, la marketplace qui pousse le lecteur à la rencontre de son libraire (Interview)
Guide crypto : l’intérêt de Bitcoin pour se constituer un portefeuille diversifié de long terme
Bon plan Noël : l'aspirateur iRobot Roomba en promo chez Amazon
Le TOP des bons plans tech du week-end en attendant le vrai Black Friday
Bon plan Dyson : deux aspirateurs à prix cassé à saisir ce week-end
Le plus grand parc éolien du monde sera au large des côtes britanniques
La manette PS4 DualShock 4 V2 Édition Noël Jet Black à moins de 40€ chez Cdiscount
Haut de page